Les grues dominent l’avenue Boileau à Aulnay-sous-Bois en attendant les monstres de béton

L’avenue Boileau est une petite rue pavillonnaire d’Aulnay-sous-Bois comme tant d’autres. Mais voilà, cette rue se retrouve désormais sous les grues en attendant de voir pousser les 2 immeubles, celui de rue Marcel Sembat et celui de rue Charcot.

L’esprit village à des tournures de grande ville, et bientôt agglomération d’immeubles au détriment des belles bâtisses de charme et de la végétation, regrette Géraldine, habitante du quartier et qui nous a transmis ces photos.

Publié le 23 mars 2022, dans A vous la parole, Urbanisme, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Mais arrêtons d’évoquer « Aulnay village » pour une ville de 86000 habitants en Seine St Denis, uniquement parce que le maire a lancé une telle publicité loin de tout réalisme .
    Idem lorsque ce monsieur s’est attribué le titre de « bon père de famille », on rêve mais les fans prennent tout à la lettre lorsque leur chef a parlé, Amen.

    • Catherine Medioni

      @ Florent | 23 mars 2022 à 14 h 38 min

      Avec les programmes immobiliers en cours et achevés, il est probable que nous ne sommes plus dans une ville de 86 000 habitants, mais bien plus ! Les politiques font toujours dans l’esbroufe, l’apparence, la façade et d’une certaine manière dans les mensonges, mais les Aulnaysiens de très longue date ne s’y trompent pas ! Le maire se contrefiche de défigurer les quartiers pavillonnaires, de réduire les espaces naturels et la biodiversité conférés par les jardins, son objectif étant d’augmenter ses indemnités par l’accroissement du nombre d’habitants.

  2. C’est une histoire de pognon, ne cherchez pas plus loin.

  3. Geraldine, comme beaucoup, vous réagissez lorsque vous êtes impactée personnellement alors que ce problème a pris une ampleur désastreuse sur Aulnay surtout depuis l’avènement du nouveau maire en 2014 qui n’a pas tenu ses promesses de campagne donc mensongères sur ses critiques formulées à l’égard de son prédécesseur. Savez-vous qu’avant 2014, les élus du clan Beschizza d’aujourd’hui, combattaient les quelques premières constructions de l’ancien maire, menaient des frondes contre des prévisions de constructions et appelaient Aulnay sous bois , Aulnay sous béton. Pourtant aujourd’hui, ils se taisent devant ce désastre, ils n’ont pas honte de retourner sans cesse leur veste selon leurs intérêts du moment, leurs intérêts personnels Géraldine , ils ne sont pas impactés personnellement comme vous ne l’ étiez pas pendant de longues années. Tout arrive malheureusement à ceux qui n’y croyaient pas.

  4. Propos de Bruno Beschizza Le 16 mars 2022 visible sur son compte Facebook

    Pour répondre à la problématique du #logement, il faut construire SANS POUR AUTANT BETONNER nos villes. Partout en France, nos concitoyens ont le droit à du bien, du beau et du bon !

    En chantier de vous connaitre M’sieur 😂 – Il est vraiment gonflé !

    • Yd, qui est vraiment gonflé ?
      Dommage Geraldine ne répond pas même si elle a le mérite de dénoncer mais
      trop tard. Si chacun le faisait mais en amont des prévisions dévastatrices.
      Merci

  5. C’est bien le Maire qui accorde le permis de construire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :