Archives du blog

Les programmes immobiliers et l’explosion de la population scolaire

Boostée par les programmes immobiliers d’ampleur dans tout le département, la Seine Saint Denis voit sa population scolaire exploser, au point que les établissements ne sont plus en mesure de répondre aux besoins d’affectation des élèves, que ce soit en primaire, au collège ou au lycée !

Après la première journée de rentrée scolaire, les parents et la communauté éducative s’est mobilisée pour réclamer l’ouverture de classes supplémentaires, à la fois pour désengorger les classes surchargées mais également, pandémie oblige, pour respecter les mesures sanitaires de distanciation sociale visant à ne pas créer de foyer de contamination.

A Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza s’est adressé par écrit à Antoine Chaleix, directeur académique, pour l’interpeller sur une hausse significative des effectifs, induisant des classes surchargées dans tous les niveaux et ne permettant plus l’accueil des élèves dans des conditions sanitaires et pédagogiques satisfaisantes.

Des représentants FCPE déplorent de leur côté un manque flagrant d’anticipation des besoins de la part de la direction académique, alors que la population scolaire est notoirement en hausse sur la Seine St Denis, réputée pour être le département le plus jeune de France ! Interpellée, la direction académique affirme que les ajustements de la carte scolaire sont en cours d’instruction et d’évaluation et qu’après vérification des effectifs, les situations tendues de chaque établissement feront l’objet d’une révision de la carte scolaire. 

C’est lors de la réunion du Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) qui s’est tenu le 3 septembre que sont décidés les ouvertures, fermetures et allègements de classes surchargées. Les décisions doivent être rendues le vendredi 4 septembre 2020.

Quoi qu’il en soit, l’installation de nouvelles familles dans le département a amené 3 086 écoliers, collégiens et lycéens de plus que l’an passé, et malheureusement les bâtiments scolaires en manque de foncier disponible et à la charge des collectivités territoriales ne peuvent pas toujours repousser les murs pour accueillir cet afflux massif de nouveaux élèves…. il faut reconnaître également que La construction ou l’extension des établissements représentent un véritable coût pour les collectivités qui se chiffre parfois en dizaine de millions d’euros !

Il serait souhaitable toutefois, que lorsque des élus lancent de grands programmes immobiliers sur leur ville, ils anticipent également l’afflux de nouvelles familles en créant en même temps les infrastructures qui vont avec :  crèches, écoles, collèges, lycées et transports pour se rendre d’un lieu à l’autre….

Article rédigé le 4 Septembre 2020 par Catherine Medioni

La bétonnisation de la RN2 à Aulnay-sous-Bois se poursuit à un rythme effréné

Les Promoteurs ou l’insécurité à Aulnay ? Le futur programme immobilier de Bouygues de plusieurs centaines de Logements sur la RN2 arrive dans quelques années, alors qu’un programme appelé « Residences Expression » d’une centaine de logements du Promoteur Constructa, vient tout juste d’être achevé.
Une Municipalité qui ne perd pas de temps et souhaite atteindre ses 100 000 Habitants sans compter les 3000 Logements sur le site PSA  ! 
La Municipalité de Bruno Beschizza continue et enchaîne à une cadence folle la construction d’immeubles hauts dans les Cités alors que l’insécurité à Aulnay ne cesse d’augmenter.
Cet énième Programme immobilier ira pour le coup des Résidences Expression, le long du BVD Marc Chagall au 3000, jusqu’au rond-point Jean Monnet, c’est complètement ahurissant  !!!
Article proposé par Samy
%d blogueurs aiment cette page :