Rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis le 19 novembre

violence_femme_aulnay« Protéger la mère, c’est protéger les enfants », rencontres organisées par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes.

Les violences conjugales provoquent chez les femmes, et leurs enfants qui en sont les co-victimes, des traumatismes durables. C’est pourquoi l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, avec ses partenaires, met en place des dispositifs spécifiques d’accompagnement et de protection des mères et de leurs enfants.

Mêlant paroles d’expert-e-s de la Justice, de la pédopsychiatrie, des services sociaux et des professionnel-le-s de terrain, cette journée de débats proposera un éclairage à la fois théorique et pratique sur cette problématique.

 

 PROGRAMME

  • 9h00 Ouverture des 9es rencontres

Ouverture par Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.
Signature du protocole de partenariat pour la prise en charge des enfants suite à un féminicide.

Grand témoin, Édouard Durand, juge des enfants, formateur à l’école nationale de la magistrature

  •  9h30 Le mariage forcé est une violence

Signatures du nouveau protocole départemental de lutte contre les mariages forcés de la convention « Un toit pour elle » pour les jeunes femmes majeures en danger de mariage forcé 
Lutte contre les mariages forcés – l’exemple de la Grande-Bretagne Carla Thomas, responsable de la « Forced Marriage Unit » en Grande-Bretagne – « Consular Assistance Department » 

  • 10h30 En chemin elle rencontre…

Un-e professionnel-le qui lui pose la question des violences Emmanuelle Piet, responsable de la planification familiale, Service de PMI du Conseil général de la Seine-Saint-Denis un-e professionnel-le qui évalue le dangerJérôme Jannick, directeur de l’association SOS Victimes 93.

  • 10h45 Des dispositifs expérimentaux qui se généralisent

Ernestine Ronai, responsable de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes et coordinatrice nationale de la lutte contre les violences au sein de la Miprof* 
Le téléphone portable d’alerte pour les femmes en très grand danger, bilan de quatre années d’expérimentation 
Sylvie Moisson, procureure au Tribunal de grande instance de Bobigny Mise en oeuvre de l’ordonnance de protection, trois années d’application de la loi 
Rémi Heitz, président du Tribunal de grande instance de Bobigny Échanges avec la salle 

  • 11h00 Répercussion des violences dans le couple sur les enfants

Impact des scènes de violences conjugales sur les enfants 
Maurice Berger, chef du service de pédopsychiatrie spécialisé dans la prise en charge des enfants violents au CHU de Saint-Étienne 
Échanges avec la salle 
Une bande dessinée suédoise sur les mécanismes de la violence dans le couple 
Asa Grennvall, dessinatrice suédoise présente sa bande dessinée « 7e étage » 

  • 13h00 Panier repas
  • 13h45 Solidarité avec les femmes victimes de violences sexuelles sous la dictature en Uruguay

Yvonne Klingler Larnaudie, ancienne prisonnière politique, qui, avec 28 femmes a décidé de dénoncer ces violences sexuelles et de porter plainte afin de combattre l’impunité

  • 14h00 Un dispositif innovant protecteur

La mesure d’accompagnement protégé des enfants 
Nelly Cayot, vice-présidente au tribunal de grande instance de Bobigny, chargée de la coordination des JAF. 
Évaluation qualitative de la mesure d’accompagnement protégé 
Karen Sadlier, docteure en psychologie, responsable de l’unité enfant-adolescent du centre de psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris 
Échanges avec la salle

  • 15h En chemin elle rencontre…un-e professionnel-le qui libère sa parole

Témoignages de professionnel-le-s sur l’utilisation des guides

« Les mots pour le dire » Christine Leverrier et Sylvie Raviart, conseillères conjugales en Seine-Saint-Denis 
un-e professionnel-le qui l’accompagne Brigitte Broux, directrice de SOS Femmes 93 

  • 16h00 Et pour continuer… Gilles Garnier, Conseiller général en charge de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes
  • 16h30 Cinéma

Projection de « Wadjda » au Magic Cinéma 
Film saoudien de la réalisatrice Haifaa Al-Mansour Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.

Information / Inscription

Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.
Direction de la prévention et de l’action sociale 
tél. : 01 43 93 41 93 
fax : 01 43 93 41 99 Mail :eronai@cg93.fr

Organisé par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes 
Quand : Mardi 19 Novembre à partir de 8h45 
 :

Bourse départementale du travail
1 place de la Libération 
93000 Bobigny 
et Magic Cinéma, Centre commercial Bobigny 2 
 Tél. : 01 43 93 41 93

Publié le 14 novembre 2013, dans Actualité, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :