Aulnay-sous-Bois, Gros Saule : Les dealers sautent par la fenêtre et se font arrêter !

drogueLe trafic de drogue ne connaît pas la crise. C’est ce qui ressort de l’intervention de police, hier midi à Aulnay-sous-Bois, à une adresse bien connue : 26-28, allée du Docteur Schweitzer., dans le quartier du Gros Saule. Malgré les interventions régulières des forces de l’ordre, le trafic y persiste. Il peut se déplacer d’un numéro, d’un bâtiment, mais il attire toujours les acheteurs. Hier midi, convaincus que la vente s’opérait de nouveau dans les étages, les policiers en civils d’Aulnay se sont engouffrés dans l’immeuble, prenant de vitesse les guetteurs qui n’ont manifestement pas donné l’alerter assez tôt.

Dans les étages, deux hommes se sont sauvés, allant jusqu’au deuxième avant de s’engouffrer dans un appartement de repli, croyant sans doute échapper aux policiers. Ils ont sauté par la fenêtre, se fracturant le bassin, pour l’un, un bras pour l’autre, qui s’est en outre blessé aux poumons. Ils ne pensaient peut-être pas que c’était si haut et qu’une dizaine de fonctionnaires étaient présents hier pour les arrêter. C’est à l’hôpital qu’ils ont été transportés, ce qui ne leur fera pas éviter la garde à vue.

Dans leur chute, ils ont emporté un sac contenant de la drogue : quelque 700 grammes de cannabis en résine et en herbe, une trentaine de doses de cocaïne et quelques doses d’héroïnes.

Source : Le Parisien du 09/07/2014

Publié le 9 juillet 2014, dans faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Joli coup des policiers !!

    Il est heureux en prime qu’ils aient pu intervenir sans voir fondre sur eux des dizaines d’individus hostiles, comme c’est parfois le cas ici et là.
    Derniers exemples en date, aux abords du métro Barbès (cf article du Parisien du 07 juillet dernier : dans un encart,page 45, les policiers du XVIIIe témoignent d’une interpellation menée samedi dernier contre un vendeur à la sauvette et au cours de laquelle ils ont été confrontés à une centaine d’individus…. Mercredi dernier, alors qu’ils intervenaient sur une bagarre au couteau entre une demi-douzaine d’individus, ce sont carrément 200 autres qui ont fondu sur les policiers en les caillassant, gazant etc. 50 policiers ont dû être déployés en renfort… Bilan, une seule interpellation).

    Pour en revenir à l’interpellation de ces trafiquants sévissant sur Aulnay, on peut lire qu’ils vendaient, outre du cannabis, de l’héro et de la cocaïne.
    Ce qui bat en brèche l’argument pro-dépénalisation du cannabis consistant à faire croire que dépénaliser cette drogue, c’est éradiquer les trafics, la violence.

  2. RW, vergessen sie etwas, les comportements contraires sont legions, pour quoi ne pas les mettre en exergue, combien de videos, de « debordements » policiers, ces derniers temps, n y at il pas eu 2 blesses au gros saule??? dont un a la cheville cassee??? la depenalisation est un autre sujet, la vous racolez encore une fois, dans tous les endroits possibles et imaginables pour quemander de quoi apporter de l eau a votre moulin, honteux il y a des bons et des mauvais partout (puisque vous ne connaissez que le « mauvais »), et ce n est pas votre litanie repugnante, qui va reduire le fosse des incivilites entre les jeunes , et la police, je ne suis pas pour la censure, mais je vous le dis franchement, si j etais administrateur de ce blog, je ne laisserais plus passer ce fiel teinte d opprobre, et aux relents tout aussi hypocrites que diriges……pauvre de vous, vous devez etre bien aigri, vous devez e vouloir a la terrer entiere, un vrai syndrome de stocholm, et oui il y avait une autre porte de sortie, vous avez choisi la servilite, ne deniez pas aux autres d avoir le courage de faire leurs vies, meme en commettant des erreurs…..de ne pas se cacher derriere des institutions, (qui ceci dit en passant vous reconnaissent comme les enfants d immigres que vous stigmatisez)…alors qui est le pus valeureux??? surement pas vous, remerciez donc KKK….

  3. Jean Louis Karkides

    Je retiens du commentaire de Yousri  » il y a des bons et des mauvais partout »…
    Et oui, même en politique….

  4. malgré la vente quasi flagrante dans le quatier,la police ferme les jeux.les parains pourtant connus par la police agissent en toute liberté et continu à recruter les jeunes mineurs.j’en souffre enormement car deux de mes fils ont ete recruter par ces parrains et malgré que j’ai alerté la police d’aulnay à plusieurs reprises ils me font comprendre qu’ils sont debordés…dommage…je compte à saisir le procureur de la republique car je ne peux pas compter sur la police…dommage…..ma vie est brisé et je regrette surtout d’avoir acheté dans le quartier…

  5. Il n’est effectivement pas normal que la police n’intervienne pas lorsque une mère les appelle au secours pour protéger ses fils malgré eux. Il est devenu aujourd’hui très difficile d’exercer son rôle de parent, tant la société à laquelle nos enfants sont confrontés envahit la bonne éducation que nous essayons de leur transmettre, et qui parfois semble peser fort peu devant les influences délétères extérieures !

    Protéger nos jeunes de la délinquance et des mauvaises pratiques devrait être une priorité nationale, tout simplement parce qu’il en va du respect des valeurs démocratiques et du bien vivre ensemble, mais également du devenir d’une société où les humains peuvent prospérer dans la tranquillité et le respect de leur sécurité.

    Cependant ce problème fondamental des sollicitations à la délinquance et aux délits parfois plus graves exercés sur nos jeunes qui ne sont malheureusement pas toujours aptes à exercer leur discernement, reposent sur les problèmes endémiques du chômage des parents, de l’absence de perspective pour nos jeunes et des difficultés croissantes non pas de vie mais de survie de la majorité des citoyens de la « France d’en bas » !

    Et j’inclue dans cette « France d’en bas », toutes les classes moyennes qui se sont inexorablement paupérisées au cours de ces 30 dernières années, sous les prélèvements obligatoires en continuelle croissance, tandis que leurs revenus ont diminué et leurs charges contraintes ont augmenté, parallèlement à l’invention prolifiques de nouveaux impôts et taxes qui étranglent les ménages, et qui sont mis en place par des politiques déconnectés des réalités de la vie, lesquels étrangement ne s’imposent pas à eux-mêmes ce qu’il font subir sans états d’âme aux citoyens du peuple !

    Dans une telle situation l’adage  » l’oisiveté est mère de tous les maux » s’avère être une cruelle réalité que les politiques et les pouvoirs publiques de tous bords ont été jusqu’à présent incapables d’endiguer !

    Courage Saifa… Je comprends votre inquiétude et je compatis à votre souffrance de mère.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :