Vidéo : Panneau lumineux pour une invocation islamique au marché du Galion à Aulnay-sous-Bois

panneau_islam_aulnay

Vidéo

Les membres de la rédaction se baladent souvent sur le marché du Galion, qui n’a rien à envier au marché du Boulevard de Strasbourg. Ce marché cosmopolite recèle de nombreuses richesses culinaires et artistiques que l’on ne trouve nulle part ailleurs à Aulnay-sous-Bois. Récemment, nous avons été attirés par une nouveauté à la sortie du tunnel du marché couvert du Galion, juste avant d’aller à la place non-couverte et centrale : un panneau lumineux est posé au dessus de l’allée centrale, où l’on voit défiler des inscriptions en Arabe. Intrigués, nous nous sommes renseignés : il s’agit selon le commerçant en charge de ce panneau d’une invocation destinée aux musulmans avant de se rendre au marché.

Après quelques discussions, il semblerait, toujours selon le commerçant, que cet équipement ait été approuvé voire recommandé par le nouveau Maire Bruno Beschizza (en effet, ce panneau n’existait pas lors de la mandature de Gérard Ségura).

Rien de bien méchant donc, plus d’information sur les invocations ici.

Ce marché où toutes les communautés coexistent semble donc peu troublé par ce panneau, où la tolérance semble dépasser toutes les querelles et pagailles que l’on peut voir un peu partout aujourd’hui dans le monde. A quand la même chose sur les autres marchés de la ville ? Et pour les autres religions ?

Pour voir ce panneau en vidéo, cliquer sur l’image ci-contre.

 

Publié le 4 janvier 2015, dans Religion, Vidéos, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 16 Commentaires.

  1. Décidément tout est bon pour Mr Beschizza qui est prêt à tout pour que l’année 2015 et les suivantes se passent bien pour lui et son parti Sarkozyste
    Une insulte non seulement à la laïcité, à la France et sa culture chrétienne ! Mais aussi aux musulmans qu’il prend pour des retardés mentaux en les « achetant » par des flatteries répétées….
    Ce monsieur oublie son passé et récemment avait affirmé dans un souci de faire peur qu’il y avait 40% de Musulmans dans la ville !!!
    Ce monsieur fait l’apologie de l’islam il faudra s’en souvenir lors des prochaines élections
    Allah ouakbar ! Qu’allah bénisse L’UMP !
    Mais on est pas dupe…..
    Allah ouAkbar ! Que l’islam devienne la religion de nos élus ! Ah bas les mécréants semble dire désormais notre nouvel édile ! Hahahahaha

  2. Effectivement c’est du grand comique ! L’UMP qui prône l’islam ! Il doit y avoir des échéances électorales bientôt (Départementales et Régionales)
    Et oui tout est bon pour être élu….
    On connaît la ruse d’autant plus que Mr Beschizza et l’islam et bah l’histoire n’a pas toujours été une romance ! Si bien sûr il a autorisé cela !!! C’est une honte pour la république laïque !

  3. JEAN LOUIS KARKIDES

    Marine,du temps de Segura,d’autres sympathies existaient.
    L’école Bougainville avait été louée à l’EMJF à des conditions très particulières.
    Les politiques de droite comme de gauche peu soucieuses de la loi de 1905 font commerce de ce genre de pratiques malheureusement.
    Légalement,il n’y a rien à reprocher à cette enseigne confessionnelle.
    Chacun a le droit d’exhiber son appartenance à une confession….
    Certains sont plus discrets que d’autres…..

  4. « (…) voire recommandé par le nouveau Maire Bruno Beschizza  »

    Je ne suis absolument pas fan de ce maire qui racole les islamistes sévissant sur Aulnay, mais j’émets un gros doute quant à l’hypothèse selon laquelle ce serait lui qui aurait suggéré aux musulmans d’installer cette inscription islamique dans ce marché. A moins qu’il ait pris des cours auprès de ses amis barbus de l’EMJF.

    Par ailleurs, cet écriteau a-t-il bien été approuvé par Beschizza ? L’initiative d’accrocher cet écriteau, incompréhensible pour tout non arabophone/musulman, a très bien pu être prise de façon unilatérale, sans consulter personne. L’argument du maire qui aurait validé l’implantation de ce panneau permettant alors de justifier la présence de cette incantation et d’éviter de laisser penser aux curieux que le marché est désormais une zone islamique (islamisée ?) et en dehors du contrôle des autorités.

    En farfouillant un peu sur la toile à propos de cette incantation islamique, on apprend qu’elle fait partie de tout un tas d’incantations qui s’apparentent plus à de la superstition/pseudo-sorcellerie qu’autre chose ( http://www.guidemusulman.com/hisnulmuslim/ certains intitulés font peine à lire : incantation en allant aux toilettes, quand un « mécréant » éternue; pour faire tomber la pluie – l’islam est né dans une région désertique; vachement efficace, l’incantation ! – quand le musulman change de côté dans son sommeil, quand il entend un chien aboyer en pleine nuit, avant un rapport sexuel pour éloigner diable, avant d’acheter une monture ou un esclave (si si !) etc etc. Bref).

    Mais on retrouve également ces incantations dans un ouvrage, cité sur le forum hébergé sur le site de la grande mosquée de Lyon (cf lien proposé dans l’article), intitulé « La citadelle du musulman », ouvrage de prédilection des salafistes.

    Cette inscription a-t-elle donc été affichée par un musulman un brin superstitieux, ou par des islamistes (l’ACMA, l’assoc islamiste qui gère la grande mosquée d’Aulnay, propose par exemple cet ouvrage) ?

  5. Les seules questions sont les suivantes

    La commune a t’elle financé? Est ce dans l’espace public?

    Si la réponse à ces deux questions est non cela ne regarde pas la république.

    Si la réponse est oui à l’une de ces questions. Monsieur le maire est hors la loi.

    Et bien souvent la Laïcité recule devant la nécessité d’une réélection.

    Meilleurs vœux républicains à tous

  6. Si le financement n’est pas public et s’il s’agit d’un espace public, en quoi la commune serait-elle hors-la-loi ?
    Il peut s’agir d’une initiative prise par un ou des individus, de façon unilatérale.

  7. Jean Louis Karkides

    Définissons d’abord ce qu’est l’espace public.
    Je ne pense pas que les croix ou les vierges aux croisées de chemins soient illégales…

  8. Ah, parce que selon vous, il faudrait arracher tous les sanctuaires catholiques que l’on peut trouver au bord de routes ? Débaptisons aussi les villes, les collectivités territoriales comportant le nom d’un saint tant qu’on y est…

    Seine-Saint-Denis, quelle horreur !!!!!!

  9. Souhaitons que l’Eglise Saint-Jean et son office du Dimanche matin ne gênent pas ce quartier.

  10. JEAN LOUIS KARKIDES

    Selon qui RW?
    Retournez à l’école et apprenez à lire un commentaire sans le déformer pour votre petit plaisir personnel.

  11. Vous partez du constat que les croix et les vierges aux croisées des chemins ne sont pas illégales, autrement dit, ne contreviennent pas à la laïcité.
    Sous-entendu, et osez nier que ce n’est pas à cela que vous songiez, on peut bien accepter des inscriptions islamiques également dans l’espace public.

    Sauf que ces croix et ces vierges comme vous dites datent d’il y a plusieurs siècles, et que la loi sur la laïcité ne les a pas déboulonnées, pas plus qu’elle n’a fait débaptiser les villes etc faisant référence à un(e) saint(e).
    Parce qu’on est tout de même, encore, dans un pays de culture chrétienne. Et non islamique.

    Ces inscriptions arabo-islamiques à l’entrée de ce marché n’ont rien à faire là, à moins que cette zone – le marché – ait été définie zone islamique par une quelconque autorité, soit politique, soit religieuse.

  12. Jean Louis Karkides

    Les lois évoluent en fonction de ceux qui sont au pouvoir.
    En ce qui concerne ce sujet,elles seront claires dés que la définition du domaine public le sera.
    Quant à l’origine chrétienne de notre culture,si elle est évidente elle n’est que le reflet d’un passé et seul la défense de nos valeurs de laïcité permettront le mieux vivre ensemble.
    J’espère que l’avenir permettra des lois plus humanistes,plus proches de nos valeurs d’égalité ,de liberté et de fraternité.

  13. Il est évident que ce qui est valable pour une religion l’est pour une autre ainsi que ce qui est interdit.

  14. Michel Houellebecq est sans appel : « Aujourd’hui, l’athéisme est mort, la laïcité est morte, la République est morte. » Alors que la polémique autour de son nouveau roman, Soumission, continue d’enfler, l’écrivain ne craint pas d’enfoncer le clou dans un entretien à paraître jeudi dans l’Obs. « Il me paraît difficile de nier, aujourd’hui, un puissant retour du religieux », ajoute l’auteur de cette politique-fiction qui voit le chef d’un parti musulman accéder au pouvoir dans la France de 2022.

  15. content de ne pas vivre dans ce département et cette ville complètement colonisée !

  16. Donc il y a un gars qui accroche un panneau tout seul dans un quartier dont tous les maires d’Aulnay se foutent depuis 40 ans, il dit que le maire est OK et là tout le monde s’excite sur la laicité de la chose.
    Investigation , analyse, réflexion, tout y est.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :