Les voleurs à la portière traqués en Seine-Saint-Denis

vol_portiereQue ce soit sur les grands axes ou en pleine agglomération, les voleurs à la portière ne maquent jamais d’audace pour dérober sac à main, appareils électroniques ou tout accessoire posé sur le siège passager. Généralement mineurs, ils sont rapidement relâchés. Le mode opératoire est souvent le même :

  • Des guetteurs repèrent une cible potentielle, souvent une voiture dont la plaque indique une provenance en dehors de la Seine-Saint-Denis
  • Lorsque la voiture est immobilisée (feu rouge, embouteillage…), un individu se faufile jusqu’à la voiture sans se faire repérer par le conducteur, utilise un objet métallique ou une bougie équipant certains véhicules, et brise la vitre avant-droite pour dérober l’objet. L’attaque ne dure guère que 2 ou 3 secondes
  • L’individu se sauve et rejoint un complice, souvent en scooter, pour fuir vers une cité proche

Un hélicoptère a été déployé pour surveiller ces agissement et arrêter les coupables de ces actes. Etant donné que les sanctions judiciaires sont relativement faibles, la récidive est souvent de mise.

Nous vous invitons à découvrir l’article complet du Parisien montrant la mise en place de ce dispositif. En attendant, restez vigilant au volant, ne rien laisser d’apparent sur le siège passager, laissez 2 à 3 mètres devant vous à chaque arrêt pour éviter de rester bloqué, et regardez bien vos rétros même à l’arrêt…

Publié le 23 juillet 2015, dans Faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Toujours le même profil d’individus – de « jeunes désoeuvrés frappés par l’oisiveté », hein.

    Agresser, voler, saccager, souiller, cramer véhicules ou bâtiments publics, saboter des bornes incendie, caillasser, trafiquer; liste non exhaustive.
    Un véritable enrichissement, y a pas à dire, qui nous coûte je ne sais combien chaque année.

    Et ce n’est pas près de s’arrêter quand on voit d’une part la réponse judiciaire, d’autre part, la posture complètement irénique de la classe politique.

  2. y’en a ras le bol de ça, toujours impuni, toujours les mêmes, un jour; ça va grave péter !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :