Publicités

Selon les républicains, les jeunes d’origine étrangère à Aulnay-sous-Bois sont passés de 16% à 60% en 40 ans

Etrangers_Seine_Saint_DenisC’est en tout cas ce qui en ressort d’une réunion de travail chez Les Républicains (ex-UMP) sur l’immigration organisée par Michèle Tribalat.

A titre de comparaison, la ville de Clichy-sous-Bois est celle où cette proportion de jeunes d’origine étrangère est la plus importante (plus de 80%). L’étude ne dit pas si on prend en compte également des enfants ayant un parent ou un grand-parent qui serait « d’origine française ».

Une étude disponible en vidéo et accessible ici montre que l’immigration a permis d’améliorer l’indice de fécondité des français et a apporté un surplus de naissance de l’ordre de 27 %.

Qui a dit que les statistiques ethniques étaient interdites ?

Publicités

Publié le 26 octobre 2015, dans Actualité, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Bonsoir.

    J’aimerais avoir une petite précision très cher a mes yeux, le titre me gêne et je vous savoir est-ce :

    – Les jeunes FRANÇAIS d’origine étrangère sont passés de 16 à 40 % en 40 ans

    Ou :

    Ce fameux titre ????

  2. A mon avis il y a une grosse erreur concernant le titre de cet article j’aurais aimé le titre soit écrit autrement :

    les jeunes FRANÇAIS d’origine étrangère à Aulnay sous bois sont passés de 16 à 60 % en 40 ans

  3. Français d'origine française

    Le taux d’illetrisme est passé de 16 à 60 % ça c’est certain !!! Pareil pour les trafics, rackets etc…

    Sarkozyste et Républicain for ever
    Votez Valérie, soutenez la France et l’orthographe !!!

  4. Votez Blanc pour conspuer tous ces tartuffes de la politique qui vous grugent et vous bernent. Les citoyens de la société civile ne sont pas représentés. L’ont-ils d’ailleurs jamais vraiment été ?

  5. Curseur à 09’35, c’est quand même impressionnant…

    Il s’agit de l’évolution entre 1968 et 2011 des jeunes d’origine étrangère par zone géographique d’origine, sur l’ensemble du territoire métropolitain.

    En 1968, les jeunes d’origine européenne étaient ultra-majoritaires parmi les jeunes d’origine étrangère (3 jeunes sur 4); les jeunes d’origine maghrébine représentaient 20%.

    En 2011, les jeunes d’origine étrangère ne sont plus que 23%, le gros du contingent des jeunes d’origine étrangère étant celui des jeunes originaires du continent africain (39% Maghreb + 18% reste de l’Afrique).

    Concernant la catégorie « autres », il faudrait se plonger dans les stats de l’INSEE pour déterminer la part de jeunes d’origine turque, par exemple, ou indochinoise, indo-pakistano-sri-lano-bangladesh etc.

    Or, avec l’immigration, ce sont aussi, et surtout, des pratiques cultu(r)elles qui sont importées.
    Et tandis que les instances internationales comme l’ONU, l’OCDE, tablent sur l’immigration massive pour espérer pallier au phénomène inéluctable du vieillissement *, la question se pose s’il est très pertinent d’ouvrir les pays européens à une immigration massive de population à la démographie galopante, et aux cultures tout de même très différentes, voire qui peuvent entrer en confrontation avec les cultures en place depuis des millénaires en Europe…

    * A l’horizon 2050 par exemple, il est prévu en France que la population soit composée d’un tiers de personnes âgées de 60 ans et plus (estimations INSEE http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ecostat_d.pdf )
    Si l’âge de la retraite reste le même, si le chômage ne baisse pas, si le taux de fécondité, certes parmi les plus dynamiques d’Europe, n’est pas plus élevé, une part de moins en moins importante d’actifs devra prendre en charge une part de plus en plus élevée d’inactifs.
    L’ONU parle carrément de « migration de remplacement » (sic !) http://www.un.org/esa/population/publications/migration/execsumFrench.pdf

    Pour l’OCDE : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140918trib5fe172b2d/l-immigration-solution-au-vieillissement-de-la-population-europeenne-selon-l-ocde.html

  6. Je n’ai organisé aucune réunion chez les Républicains. Je n’appartiens à aucun parti politique.
    J’ai été invitée par les Républicains à faire un cadrage statistique sur les effets démographiques de l’immigration étrangère en France lors d’une table ronde organisée par eux.
    Dans le tableau diffusé ici, les jeunes d’origine étrangère sont les moins de 18 ans ayant au moins un parent immigré (né à l’étranger, de nationalité étrangère ou devenu français). La plupart de ces jeunes sont nés en France, mais pas tous. Je ne parle pas des jeunes Français d’origine étrangère car tous ne sont pas de nationalité française. C’est le cas d’enfants venus avec (ou ayant rejoint) leur(s) parent(s).
    Quant aux commentaires sur l’effet sur la fécondité et la natalité, ils sont imprécis. Il s’agit en fait de l’effet de l’immigration étrangère intervenue depuis 1960. Effet peu marqué sur l’indicateur conjoncturel de fécondité (7 %), mais plus marqué sur le nombre de naissances (27 %).

    Michèle Tribalat

  7. bonjour aulnay cap ce n est pas sérieux de ne pas mettre votre article à jour en corrigeant son contenu conforémement au commentaire explicite que Michele Tribalat a laissé . elle n a jamais organisé aucune réunion mais a été invité . merci!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :