Publicités

Les home-jackings ont augmenté de 125% dans la Seine-Saint-Denis en un an !

home_jackingLes agressions violentes à domicile ont bondi de 125% en un an dans le département de la Seine-Saint-Denis. Cette technique qui consiste à rentrer par effraction dans un domicile, surtout la nuit, tout en frappant et ligotant ses occupants, semble prendre une tournure inquiétante dans le 93.

Ces agressions hyperviolentes touchent surtout les personnes les plus vulnérables (personnes âgées ou malades). Les lascars frappent les occupants, les ligotent, puis s’emparent de l’argent, de la voiture et des cartes bancaires (le code peut être récupéré en torturant les prisonniers). Masqués, les bandits parviennent souvent à s’échapper sans être inquiétés. Ils n’hésitent pas à utiliser pieds de biche et masses pour pénétrer de force dans la maison, et agissent très rapidement, empêchant les occupants de s’organiser et de se défendre (bien souvent, ils sont endormis au moment des faits).

Publicités

Publié le 22 février 2016, dans faits divers, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je conseille des détecteurs de mouvements avec carillon. ça sonne et ça réveille dès présence aux abords de la maison (jusqu’à 9 mètres). Au moins, il y a moins de surprise. On a le temps de sortir le fusil pour cette vermine. Seul bémol les chats qui se baladent la nuit…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :