Archives du blog

Renforcer la sécurité de son domicile ou de son entreprise à quelques semaines du départ en vacances

Les vacances scolaires arrivent bientôt et pour beaucoup de foyers, les vacances sont à portée de mains avec pour les familles les plus chanceuses la possibilité de profiter de l’air marin, de la montagne ou des verts pâturages de province. Mais qui dit vacances dit maisons laissées parfois sans surveillance avec des risques de squat ou de cambriolages. Pour les petits entrepreneurs dont la société est quasiment à l’arrêt, les vacances sont aussi synonymes de craintes quant à de possibles visites de personnes mal intentionnées.

En Seine-Saint-Denis et ailleurs, de nombreux dispositifs ont été mis en place pour lutter contre ces larcins et favoriser la quiétude lorsque l’on est loin de chez soi. S’il y a la police nationale, la police municipale ou encore des sociétés de gardiennage pour surveiller les lieux et faire en sorte de tenir à bonne distance celles et ceux qui commettent des larcins, faire appel à un maitre chien 93 prend tout son sens pour protéger les lieux et alerter au moindre danger.

Les chiens sont, comme tout le monde sait, les meilleurs amis de l’homme. Ils on une ouïe et un odorat très développés et sont capables de repérer et de suivre à la trace toute personne ayant commis une infraction. Si de nombreuses entreprises font appel à des sociétés comme E.T.S En Tout Sécurité ou autres pour surveiller les bâtiments et protéger les biens notamment le week-ends et la nuit, de plus en plus de particuliers commencent à s’orienter vers cette solution qui est à la fois radicale et efficace.

S’il ne faut pas tomber dans la paranoïa et qu’Aulnay-sous-Bois – ou la Seine-Saint-Denis en général – n’est pas un coupe-gorge comme certains médias le prétendent, il est bon de ne pas lésiner sur les moyens pour protéger ses biens et sa famille et ne pas faire preuve de laxisme sachant que notre société est aujourd’hui de plus en plus violente. D’autres dispositifs sont également à prendre en considération, comme par exemple mettre une porte d’entrée et des fenêtres capables de résister à des infractions, des systèmes d’alarme capables de détecter le moindre mouvement en alertant rapidement une société de sécurité pour venir constater ce qu’il se passe, ou encore la mise en place d’éléments dissuasifs comme des caméras placées en hauteur et capable de détecter tout mouvement suspect.

Enfin, n’oubliez pas qu’il existe des systèmes de vidéo-surveillance pour l’intérieur de son logement avec la possibilité d’enregistrer les mouvements en vidéo et pouvoir rapidement identifier les malotrus. Il y a également la possibilité de rejoindre le réseau « voisins vigilants » pour faire en sorte d’être alerté rapidement si quelque chose de suspect arrive dans le quartier. En tout état de cause, il existe de nombreux dispositifs pour mettre à l’abri sa maison ou son appartement et mettre en déroute les cambrioleurs qui non seulement essayent de voler ce que vous avez eu du mal à acquérir, mais qui violent aussi votre intimité. Ne jouons pas avec la chance et faisons en sorte que tout un chacun puisse lutter contre ce fléau de l’insécurité.

Source : contribution externe

Malgré les cambriolages, la copropriété Le Sisley à Aulnay-sous-Bois reste l’une des plus sécurisées de la ville

Des lecteurs nous ont signalé récemment une série de cambriolages au sein de la résidence Le Sisley à Aulnay-sous-Bois, dans le quartier de la Rose des Vents. Suite à la parution d’un article mettant en doute le dispositif de sécurité dans et autour de la résidence, plusieurs personnes ont souhaité apporter des précisions sur les moyens mis en oeuvre pour garantir la sécurisation des lieux.

Contactée par une personne qui se présentait comme la « présidente du conseil syndical », la rédaction n’a pu obtenir d’informations tangibles compte-tenu du ton agressif adopté par cette personne et dont les propos étaient peu clairs, voire contradictoires. Par contre, nous avons pu nous entretenir avec la responsable du syndic de la copropriété Le Sisley, qui a pu nous apporter des informations précises, étayées et factuelles que nous vous proposons de découvrir.

Tout d’abord, il faut savoir que la résidence Le Sisley est située dans un quartier en pleine mutation et en pleine rénovation, où les erreurs d’urbanisme du passé avaient contribué à une paupérisation et à des problèmes de sécurité. Lancé en 2004, le Plan de Rénovation Urbaine arrive dans sa phase finale, avec une volonté de redynamisation du secteur et de sécurisation. Commerces, activités, services publics mais aussi déploiement de la vidéosurveillance ont pour but de gommer ces erreurs du passé. De nombreuses caméras ont été déployées dans le secteur pour garantir la quiétude des riverains.

Au niveau de la résidence Le Sisley, tous les moyens ont été mis en oeuvre pour garantir la sécurité des copropriétaires et des locataires, selon Madame Marqueton, responsable du Syndic de cette copropriété :

  • Caméras dans les halls, le parking et les entrées
  • Des pass pour pouvoir pénétrer dans les lieux
  • Portes renforcées pour éviter aux malotrus de pénétrer en force dans les lieux

Mais alors, pourquoi cette série de cambriolage ? Tout simplement parce que les cambrioleurs utiliseraient des pass La Poste pour rentrer dans les lieux et commettre leur forfait, sans effraction au niveau des parties communes. Le modus operandi est simple : ils pénètrent dans les lieux avec ces pass entre 10h et 10h30 lorsque la majorité des résidents sont au travail pour cibler un appartement et commettre le cambriolage. Les rares résidents qui entendent les bruits occasionnés ne souhaitent pas intervenir ou sortir de peur d’une réaction hostile de ces cambrioleurs.

Madame Marqueton espère que les cambrioleurs seront bientôt identifiés et poursuivis. Bien entendu, il faudra une réponse forte de la justice pour mettre hors d’état de nuire ces individus et dissuader ceux qui souhaiteront de nouveau s’attaquer à la résidence. Madame Marqueton précise que tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité des copropriétaires et des locataires, tout en espérant que la police et la justice fassent le nécessaire pour assurer la quiétude des résidents.

 

Une série de cambriolages touche la résidence Le Sisley à Aulnay-sous-Bois

Une lectrice nous informe que les immeubles Le Sisley ont été la proie de cambrioleurs sans scrupules avec de nombreux appartements visités. Encore ce matin, un appartement a été visité, au dessus de La Poste Rue Marc Chagall.

Les propriétaires sont circonspects et ne s’attendaient pas à un tel niveau d’insécurité. Reste à savoir pourquoi cette résidence est ciblée, et pas d’autres.

Augmentation des incivilités et des tentatives de cambriolage dans le secteur de Savigny à Aulnay-sous-Bois

Plusieurs lecteurs nous informent que le quartier de Savigny connait une recrudescence des tentatives d’effraction, de cambriolages que ce soit dans les appartements ou sur les véhicules stationnés à cet endroit.

On ignore les raisons de ces incivilités. Un résident a eu son véhicule vandalisé 2 fois en moins d’un mois.

Cinq personnes interpellées pour une vingtaine de cambriolages de commerces dans le secteur Aulnay-sois-Bois – Gonesse

Illustration

À O’Parinor, Aéroville, ou en ville, les commerces étaient systématiquement cambriolés tard dans la nuit. Cinq suspects ont été arrêtés.

Les enquêteurs d’Aulnay-sous-Bois ont peut-être reconstitué le puzzle d’une longue série de vols commis par effractions dans des commerces et entreprises de Seine-Saint-Denis et du Val-d’Oise depuis le mois de mars. La porte du commerce était le plus souvent forcée à coup de masse. Cinq personnes ont été placées en garde à vue et déférées au tribunal de Bobigny vendredi soir pour une vingtaine de faits.

Tout a démarré en mars, après le cambriolage d’un magasin d’accessoires de fête et de déguisement (FESTI) au centre commercial O’Parinor. Le vol avait été commis de nuit, comme tous ceux qu’allaient enregistrer ensuite les policiers, dans ce même centre commercial. Quatre cambriolages en avril. « À chaque fois, les vols avaient lieu en toute fin de nuit, après le départ des vigiles », relève une source proche de l’affaire. Cambriolages aussi à Aéroville, dans la commune de Tremblay, sans trop de distinction entre les commerces. Restaurants, magasins de vêtements ou d’accessoires de fête, encore une fois.

Filmés par les caméras de vidéosurveillance

Les malfaiteurs avaient été filmés par les caméras du centre. En mai, les policiers de Gonesse (Val-d’Oise) ont identifié l’un d’eux. L’enquête a alors pris un tournant, grâce aux écoutes téléphoniques et aux bavardages des amis. D’autres vols ont eu lieu. Une pizzeria, à Aulnay, dans l’entreprise Keolis à trois reprises à Tremblay. Des rapprochements ont aussi été faits avec des vols commis de manière similaires, à Goussainville fin avril, à Gonesse (Val-d’Oise), Pont-Sainte-Maxence (Oise).

Fin mai, pour le troisième cambriolage dans l’entreprise Keolis, l’alarme a mis les voleurs en fuite, sans qu’ils aient le temps d’ouvrir le coffre. Une tentative de vol au Courtepaille de Garonor le 1er juillet leur est aussi imputée.

Source et article complet : Le Parisien

Les cambriolages en chute libre à Aulnay-sous-Bois

Le Parisien a publié un article sur l’évolution du nombre de cambriolages. Celui-ci fait état de 779 faits constatés pour la circonscription d’Aulnay-sous-Bois en 2018, soit une baisse de 4,53% par rapport à 2017.
Ce chiffre concerne donc la circonscription de sécurité publique d’Aulnay-sous-Bois qui inclut donc les cambriolages constatés sur la commune de Sevran. Cela explique du reste que Sevran ne soit pas cité dans le tableau. 
Pour la commune d’Aulnay-sous-Bois, la baisse du nombre de cambriolages de résidence principale s’établit à 31%, soit 413 faits en 2018.
Cet excellent indicateur est le résultat de la politique de sécurité menée par la municipalité depuis 2014 avec notamment :
  • la mise en place d’une Police municipale 24h/24 et 7j/7 avec des effectifs portés à 80 agents ;
  • le déploiement d’un réseau de vidéo-protection avec un prévisionnel de 339 caméras en 2019 qui a par exemple permis le déclenchement de 4466 interventions en 2017 ;
  • la mise en oeuvre d’un service de télé-alarme en liaison directe avec la Police municipale, au service des particuliers, commerçants et professionnels, le délai d’intervention constaté est compris entre 5 à 7 minutes.

Source : communication municipalité d’Aulnay-sous-Bois

Les cambrioleurs des agences de Pôle Emploi d’Aulnay-sous-Bois, Sevran, Livry-Gargan et Clichy arrêtés puis relâchés

CambriolageIls ont été arrêtés mais ont été rapidement libérés, ils seront toutefois jugés fin juin devant le tribunal correctionnel de Bobigny.

Trois jeunes gens sont en effet accusés d’avoir cambrioler plusieurs agences de Pôle Emploi en Seine-Saint-Denis entre novembre et décembre, ainsi que d’autres bâtiments administratifs et des entreprises. Les trois prévenus sont âgés de 18 ans. Il ont comparu devant le tribunal correctionnel de Bobigny mais comme un seul de ces individus a un casier judiciaire, ils ont été libérés…jusqu’au 24 juin, date de la prochaine audience.

Les cambriolages ont été accompagnés de saccage et de sabotage des lieux. Les dégradations ont été lourdes pour certaines agences.

Ils ont été pris en flagrant délit le 10 janvier dans une entreprise de Sevran. Lors d’une perquisition chez eux, des objets volés ont été retrouvés dans une poubelle.

La justice se montrera t-elle clémente ?

Source : Le Parisien

Les home-jackings ont augmenté de 125% dans la Seine-Saint-Denis en un an !

home_jackingLes agressions violentes à domicile ont bondi de 125% en un an dans le département de la Seine-Saint-Denis. Cette technique qui consiste à rentrer par effraction dans un domicile, surtout la nuit, tout en frappant et ligotant ses occupants, semble prendre une tournure inquiétante dans le 93.

Ces agressions hyperviolentes touchent surtout les personnes les plus vulnérables (personnes âgées ou malades). Les lascars frappent les occupants, les ligotent, puis s’emparent de l’argent, de la voiture et des cartes bancaires (le code peut être récupéré en torturant les prisonniers). Masqués, les bandits parviennent souvent à s’échapper sans être inquiétés. Ils n’hésitent pas à utiliser pieds de biche et masses pour pénétrer de force dans la maison, et agissent très rapidement, empêchant les occupants de s’organiser et de se défendre (bien souvent, ils sont endormis au moment des faits).

Hausse inquiétante des cambriolages à Aulnay-sous-Bois dans les secteurs Ormeteau et Soleil Levant

cambriolage_parisDes riverains excédés ont contacté la rédaction sur des cas multiples de cambriolages dans les secteur de l’Ormeteau et du Soleil Levant.

Le mode opératoire est toujours le même : des individus profitent de l’absence des résidents pour commettre leurs méfaits. Si vous habitez dans le secteur, soyez vigilants !

Article proposé par Aurore Buselin

Absent du domicile cet été : les conseils pour éviter les cambriolages

cambriolage_parisVous vous absentez de votre domicile cet été ? La gendarmerie et la police nationales dispensent des conseils utiles pour limiter au maximum les risques de cambriolage.

  • Ne laissez pas le courrier s’accumuler dans la boîte aux lettres (les services postaux peuvent conserver ou bien renvoyer votre courrier vers votre lieu de vacances).
  • Confiez à un proche le soin de passer dans votre logement pour ouvrir les volets, allumer une lampe… (possibilité d’utilisation d’un programmateur pour mettre en marche tout matériel électrique).
  • Renvoyez votre ligne téléphonique fixe vers un autre numéro auquel une personne pourra répondre (numéro de mobile par exemple).
  • Avisez de votre absence vos voisins ou le gardien de votre résidence.
  • N’inscrivez pas d’adresse sur le trousseau de clefs et ne le laissez pas dans la boîte aux lettres.

Et surtout, profitez du dispositif « Tranquillité vacances » en signalant votre absence :

Les services de police ou de gendarmerie pourront ainsi surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

Article proposé par Annie Neveu

%d blogueurs aiment cette page :