Publicités

NON A LA PRIVATISATION des établissements d’accueil du jeune enfant Clémence Mentrel et La Bourdonnais à Aulnay-sous-Bois

Parti_Communiste_Ecole_2Le conseil municipal d’Aulnay-Sous-Bois du 19 octobre 2016 aura à son ordre du jour une délibération proposant une délégation de service public pour la nouvelle crèche Clémence Mentrel située 18 bis rue des écoles et la crèche de la Bourdonnais actuellement située dans les locaux du centre social Albatros.

La commission communale des services publics locaux a rendu un avis sur cette proposition le mardi 11 octobre 2016. Parmi tous ses membres ; élus et représentants d’associations locales, seul le conseiller municipal PCF-Front de Gauche, Miguel Hernandez, a émis un avis défavorable à cette proposition.

Les arguments avancés par la majorité municipale sont les difficultés de recrutement et le contexte budgétaire de la ville. 

Ce type d’argument cache en fait une autre réalité, la remise en cause et la casse du service public communal.

Qui peut croire qu’il n’y a pas une puéricultrice, des  auxiliaires de puériculture, des titulaires de CAP petite enfance … motivés par un emploi de fonctionnaire à Aulnay-Sous-Bois ?

De l’aveu même du rapport présenté en CCSPL « En termes financiers, la différence entre régie et délégation apparait marginale au regard de la plus-value de cette dernière au niveau opérationnel ». En d’autres termes le service offert par le privé non seulement n’amène pas de qualité supplémentaire mais ne présente pas une grande différence de coût !

Le choix est donc délibéré de s’aligner sur le discours dominant de réduction du nombre de fonctionnaires et de rendre plus précaire les emplois publics. C’est un véritable danger pour l’ensemble des services à la population à Aulnay-Sous-Bois qui risque de subir la même logique.
9 représentants du personnel municipal sur 10 ont rejeté la proposition du Maire en commission technique paritaire.

Nous appelons les parents, associations, organisations syndicales, partis politiques à manifester leur opposition à l’orientation politique choisie par la majorité municipale.

Nous refusons de voir les bébés aulnaysiens, nos enfants devenir des objets de profit. Un accueil de qualité dans le cadre du service public doit être possible pour tout enfant. Nous refusons la marchandisation de ce besoin fondamental.

Pour la garantie d’un accueil de qualité, accessible à tous dans le cadre d’un grand Service Public de la Petite Enfance, nous demandons aux élus de revenir sur leur choix et de manifester par leur vote leur opposition au recours à la délégation de service public pour les crèches Clémence Mentrel et la Bourdonnais.

Source : communiqué des élus communistes à Aulnay-sous-Bois

Publicités

Publié le 15 octobre 2016, dans Enfance, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Bruno Beschizza et consorts voudraient-ils nous faire avaler que, dans un contexte accru de chômage et de raréfaction désespérante des emplois en France, ils sont exposés à des difficultés de recrutement pour engager du personnel formé et compétent, tous lauréats des concours difficiles de la filière petite enfance de la fonction publique territoriale ??? Non mais franchement, ils prennent les administrés pour des imbéciles patentés !!!

    Miguel Hernandez a tout a fait raison de dénoncer cette imposture mensongère ! Ensuite prétendre qu’une délégation de service public coûtera moins cher et rendra un service équivalent est également de la propagande fallacieuse qui ne vise que la casse de tous nos services publics !

    Franchement, les nombreuses délégations de services publics commencées sous Ségura et désormais accélérées avec Beschizza et complices, ne justifient plus les énormes indemnités qu’ils touchent pour se dessaisir de la gestion de tous les pôles de compétences qui étaient précisément les attributions du service public ! La non augmentation de nos impôts claironnée et brandie comme un étendard, camoufle en vérité des services publics moindres en termes de qualité et de quantité et concocte une bombe à retardement dont les futurs contribuables paieront la note bien longtemps après le passage éclair de ces acteurs d’un libéralisme décomplexé qui ne sert plus que les intérêts des puissants et des riches sur le dos des classes moyennes et des pauvres !

    L’immoralité et l’indécence de ces traitres envers chaque citoyen de la France d’en bas n’a vraiment plus aucune limite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :