Publicités

Un migrant fonce avec un camion dans la foule sur un marché de Noël à Berlin

camion_berlinC’est un scénario qui ressemble à s’y méprendre à l’attentat de Nice qui a fait 86 morts le 14 juillet 2016. 

Hier en début de soirée, un gros semi-remorque a jailli de la route et a foncé sur un marché de Noël à Berlin, et s’est arrêté à proximité d’une église, dans l’Ouest de Berlin. Le conducteur est parvenu à s’enfuir mais un habitant a réussi à le suivre et a aidé la police à l’appréhender.

Selon toute vraisemblance, le conducteur original, un polonais, a été retrouvé mort dans la cabine, apparemment tué par le terroriste. Le camion venait de Stettin (frontière germano-polonaise), et pour une raison que l’on ignore actuellement, le terroriste aurait réussi à s’emparer du camion, qui devait livrer sa cargaison à Berlin.

Le suspect est un migrant d’origine Pakistanaise ou Afghane, selon les autorités Allemandes. Il est arrivé comme migrant en Février 2016 et a été accueilli dans l’ancien aéroport de Tempelhof, devenu un centre de migrants. La police a d’ailleurs effectué cette nuit une descente pour rechercher d’éventuels complices.

Plus de deux millions de migrants venus du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Afghanistan et du Pakistan sont arrivé en Europe en 2015 et 2016, dont un peu plus d’un million en Allemagne. Encouragés par Angela Merkel qui leur a promis les portes ouvertes (certains d’entres-eux étaient bloqué en Hongrie), un véritable appel d’air a été provoqué. L’Etat Islamique, le Front Al-Nosra (Al-Qaida) et d’autres groupuscules en ont profité pour y faire glisser des commandos (l’assaillant du Thalys et plusieurs terroristes du 13 Novembre 2015 s’étaient glissés dans la masse). Pendant de longs mois, aucun contrôle n’avait eu lieu aux frontières, avec plus de 10 000 entrées par jour. Une grosse partie des migrants ne disposait pas de papiers ou de faux. Si Angela Merkel et plusieurs organisations de Gauche souhaitaient une accueil sans barrière et sans limite, voire sans contrôle, des voies de sont élevées en signalant le risque élevé d’infiltration terroriste (président du CSU en Allemagne notamment).

Fragilisée depuis les viols de Cologne le 31 décembre 2015 et des nombreuses incivilités, délits et attaques de migrants dans son pays, Angela Merkel a perdu de nombreuses élections locales. Les législatives allemandes sont dans quelques mois. l’AfD, parti populiste Allemande, a profité de l’occasion pour faire des scores à deux chiffres et se maintenir dans la durée. C’est une première depuis la fin de la seconde guerre mondiale qu’un parti à droite de la CSU/CDU (coalition d’Angela Merkel) se maintient à un niveau aussi élevé.

Publicités

Publié le 20 décembre 2016, dans International, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. @Aulnay-Ragots
    Concernant l’infiltration de terroristes parmi les maigrants fuyant eux-mêmes la guerre et le terrorisme, elle n’aurait probablement pas eu lieu (aou du moins avec cette ampleur) s’il avait été possible aux réfugiés de déposer normalement une demande d’asile dans les consulats du Moyen-Orient ou depuis les camps dans les pays lilmitrophes de la Syrie.

    Par ailleurs, un certain nombre de terroristes comme ceux de l’église de Saint-Etienne du ouvray étaient nés en France sans avoir séjourné en Syrie.

    Mieux vaudrait en rester à l’information locale plutpot que de faire des extrapolations douteuses, d’autant plus que la personne migrante arrêtée cette nuit en Allemagne est probablement en train d’être mise hors de cause.

  2. Le clando pakistanais, soupçonné un temps d’être impliqué dans cet attentat, est connu pour des « faits de petite délinquance »… Et le type est quand même autorisé à rester sur le sol allemand ??
    http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/attaque-au-camion-a-berlin/berlin-ce-que-l-on-sait-de-la-personne-arretee-apres-l-attaque-au-camion_1978047.html

    Quant au désormais jihadiste traqué par toutes les forces de sécurité d’Europe, il s’agit d’un clando – un de plus – tunisien, condamné en Italie pour avoir cramé une école, non expulsé, s’est barré en Allemagne où il y a connu des délits, aurait dû être expulsé, était dans les radars des services allemands car soupçonné de vouloir commettre des attentats…

    Difficile de ne pas penser à l’attentat de Nice dans lequel un clando du Maghreb, multi-condamné en France, et pourtant jamais expulsé.
    Ces individus seraient-ils des sources d’enrichissement telles, qu’ils ne sont pas expulsés par la force si nécessaire dès le premier délit ou tout simplement dès que la police leur met la main dessus ?!

    Laxisme judiciaire, laxisme sécuritaire, laxisme idéologique.

    Quel crédit porter aux dirigeants français prétendant lutter contre le jihadisme alors que :
    – l’islamismo-salafisme prospère à une vitesse foudroyante; suffit d’ouvrir les yeux dans les quartiers pseudo-populaires d’Aulnay
    – les dirigeants français font du lèche-babouche aux dictatures islamistes du Golfe (ventripotents saoudiens et qataris) sans que cela ne choque personne
    – des centaines de jihadistes de nationalité française ET étrangère ont été autorisés à revenir sur le sol français, avec un prétendu suivi socio-judiciaire notamment fondé sur de non moins prétendues séances de « déradicalisation ». Dernier exemple en date, un individu soupçonné d’être parti en Syrie, et qui a néanmoins pu travailler pour la mairie PS de Strasbourg comme animateur périscolaire; arrêté récemment suite à un attentat déjoué sur le sol français
    – des clandos, connus pour délits, sont autorisés à se maintenir sur les sols français, belges, italien, espagnol etc (cf le jihadiste de l’attentat du Thalys, un Marocain condamné en Espagne pour trafic de drogues, mais non expulsé et qui a pu venir en France à cause de Schengen et l’absence de contrôle aux frontières nationales); et tout le monde feint d’être frappé de stupeur lorsqu’un attentat survient

    Ce ne sont pas les « Je suis Charlie/Paris/Belrin/Orlando/Nice etc etc » ou encore des bougies allumées aux fenêtres ou la Tour Eiffel illuminée chaque fois aux couleurs du pays frappé par le jihadisme, et autres manifs de bobos défenseurs de ces courants migratoires de masse et non contrôlés qui sauveront des vies.

  3. PS : j’oubliais, à propos des Syriens empêchés de déposer une demande d’asile en France.

    La plupart veut aller dans les pays nordiques. Le gouvernement normal (Ayrault, socialiste donc comem Hollande) a réactivé, début 2013, une mesure supprimée par l’ancienne majorité UMP et jusqu’à alors valable pour les potentiels demandeurs d’asile syriens et libyens, à savoir le visa de transit aéroportuaire.
    Et ce, afin de dissuader les Syriens de transiter par Roissy et en profiter pour y déposer une demande d’asile.

    Le GISTI, organisme pro-migrants, l’avait dénoncé à l’époque
    http://www.gisti.org/spip.php?article3017

    Il n’en reste pas moins qu’il serait plus judicieux que les Syriens de confession musulmane se rendent dans des pays musulmans, tandis que les chrétiens d’Orient seraient plutôt accueillis par les pays à majorité chrétienne, et ce, pour des questions d’incompatibilité manifeste entre communautés religieuses, à moins que les exemples du Proche-Orient, Moyen-Orient, péninsule arabique, Asie Centrale, Balkans, Nigeria, Somalie, Sahel etc etc ne soient pas assez convaincants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :