Publicités

Le président Macron veut sauver le climat ? Prenons-le au mot !

Tandis que le président de la République dénonce à juste titre le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, persiste aux portes de la capitale un projet de méga-centre commercial et de loisirs qui se trouve en totale contradiction avec les engagements pris par la France en décembre 2015. 

« A quelques encablures seulement de l’endroit où a été signé l’accord de Paris, juste derrière Le Bourget, ce sont quelque 80 hectares de terres agricoles, les plus fertiles d’Europe, qui sont menacés de disparaître sous le béton », explique Bernard Loup, président du Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG).

Le groupe de grande distribution Auchan (propriété de la famille Mulliez), allié à l’investisseur chinois Wanda, a reçu le soutien de l’Etat et de la Région Ile-de-Francepour construire à partir de 2019 un centre commercial de plus de 500 boutiques,agrémenté d’un parc de loisirs climatisé et d’une piste de ski intérieure, baptisé EuropaCity. Une gare, destinée à ne desservir que ce seul site, doit également bénéficier d’un financement public d’un milliard d’euros, dans le cadre de la ligne 17 du Grand Paris Express.

« C’est une très bonne chose que le président de la République réaffirme avec force l’engagement de la France sur la scène internationale. Mais il ne suffit pas de parler :il faut maintenant passer aux actes, et abandonner les projets qui contribuent au dérèglement du climat, comme l’absurde projet EuropaCity», déclare Bernard Loup.

« Ce serait un symbole fort. Nous savons que des terres agricoles cultivées dans le respect de l’environnement sont un atout majeur dans la lutte contre le changement climatique : elles absorbent le carbone, régulent le micro-climat et améliorent la qualité de l’air. Et le jour où le pétrole sera très cher, ces terres seront une importante source de denrées alimentaires pour l’Ile-de-France, car il ne sera plus possible comme aujourd’hui de faire voyager notre nourriture sur des milliers de kilomètres ».

Source : communiqué du Collectif pour le Triangle de Gonesse

Publicités

Publié le 5 juin 2017, dans Associations, Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :