Publicités

Un terrain de cross pour les rodéos et les motos sauvages à proximité du quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois

Vidéo

Si les habitants du quartier de Savigny aiment le bruit, ils vont être servi. Selon une interview du Parisien de Séverine Maroun, 1ère adjointe, un terrain de cross de 10 500 m² va être aménagé dans le secteur de Bricoman. Selon Madame Maroun, « les motards puissent y faire du bruit et des roues-arrières sans déranger personne« . 

Cependant, des logements se trouvent à proximité de Bricoman, notamment sur l’avenue de Savigny. Le bruit de ces engins peut être entendu à des centaines de mètres à la ronde, et les va-et-vient sur la RN2 et la rue Robespierre pour accéder au terrain risquent de perturber la quiétude des riverains.

Les travaux doivent commencer la semaine prochaine pour une ouverture courant juillet.

Publicités

Publié le 14 juin 2017, dans Sécurité, Vidéos, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 19 Commentaires.

  1. quelle municipalité !!!!! ils nous pourrissent la vie mais vaut mieux ne pas être en régle à aulnay ça paye mieux vivement qu’on vote en 2020
    elle habite où cette adjointe !

  2. non mais ils sont malades ces élus , on aménage quelque chose pour des mecs qui ne respectent rien ni personne, et on fait dégager les chiens !!!!!!! du vieux pays on entend le circuit carole, on va pourrir la vie de combien d’aulnaysiens ?
    y’avait pas de place sur les terrains de Citroën à ça vaut le coup de payer des impôts locaux sur cette commune où on n’a plus aucun plaisir à vivre

  3. On vire le club canin (CDDNEP), mais on trouve pour « des bandes de loulous » un terrain de 10 500 m² où l’on aurait pu le transférer……….
    Comment croire en la crédibilité des dires des différents élus de la municipalité ? Personnellement, en qualité de Président du « CDDNEP », je pense qu’il est préférable de « faire du bruit » que de faire de l’éducation canine et humaine dans le respect de la sérénité des aulnaysiens. Il faut, TOUS ENSEMBLE, réagir………… C’est profondément INADMISSIBLE;

  4. Les administrés ne sont jamais consultés sur les mesures prises et à chaque fois se retrouvent mis devant le fait accompli de décisions contraires au respect de leur tranquillité et du bonheur de vivre dans cette ville où les services publics sont supprimés ou diminués. Le CMES par exemple, avec les nombreuses spécialités médicales disparues ne répond plus aux besoins de la population !

    Les responsables du démantèlement en règle de nos services publics qui prennent ces décisions contraires à l’intérêt général sur notre ville gagnent tellement bien leur vie avec les généreuses indemnités qu’ils touchent grâce aux impôts que nous leur versons et parfois avec le cumul des mandats qu’ils ont largement les moyens de s’offrir les services dont la population n’a pas les moyens !

    Les citoyens de la société civile très fortement impactés dans leur quotidien par des choix arbitraires qui ne répondent pas du tout à leurs attentes et par la mauvaise gestion de leurs élus, vivent très durement la baisse qualitative et quantitative de leurs services et se sentent trompés et abusés, voire même ignorés et méprisés.

    En outre, il est difficilement compréhensible en effet que l’on mette fin aux activités du club Canin D’Aulnay sous Bois qui pourtant rend un réel service à la population, et pas uniquement aux propriétaires de chiens mais aussi à tous ceux qui pourraient se retrouver victimes involontaires de chiens mal éduqués, et que l’on fournisse un grand terrain à des activités bruyantes pour que les quads et motos puissent pétarader ailleurs que dans nos rues ! Est-ce à dire que le club canin à moins de droits que les propriétaires de motos et de quads qui squattent impunément nos rues pour leur usage exclusif et sans jamais respecter le vivre ensemble des riverains de ces rodéos sauvages ?

    6 ans de mandat pour une équipe municipale est bien trop long à subir lorsque les choix effectués sont contraires à l’intérêt général. Dans une véritable démocratie, un droit à révocation de nos élus en cours de mandat lorsqu’ils ne donnent pas satisfaction devrait être instauré !

  5. N’importe quoi

  6. Je trouve ça vraiment inadmissible. Un terrain de cross!!! Notre club est viré alors qu’il y a plus de 10000m pour qu’une bande de bon à rien fasse encore du BORDEL Pour nous ce n’était que du dressage canin. Mais ou va t’on. BRAVO LA MUNICIPALITE, Bravo MR le MAIRE

  7. Comme vous dites pour une bandes de bons à rien

  8. stéphane dutilleul

    Encore un coup fumeux de secrétaire. Championne du monde !!!!
    Quel talent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Bonjour à tous,

    Je suis outré par la mesure prise par la Municipalité d’octroyer et d’aménager un terrain pour les motos.
    En fait, on déplace les problèmes au détriment des habitants résidant à proximité de ce terrain qui va engendrer des problèmes de sécurité publique, de rassemblements.
    Ces gens, pour la plupart conduisent sans casque, sans respecter le Code de la route, sans respecter les autres usagers et parfois nous mettent en danger.

    Encore une fois, la municipalité se rabaisse devant ces gens !!!!!!!

  10. Hélène Diraison

    Bonjour.
    100% d’accord avec les écrits de Mme Catherine Medioni.
    C’est inadmissible , cette aménagement d’un terrain de cross si près des habitations avenue de Savigny.

  11. oui vous avez bien résumé Nassim ils ne respectent rien mais y’a des gens qui habitent pas loin là je ne comprends pas quel élu a pu décider de ça c’est aberrant ! et on paye des impôts pour ça !

  12. On sait ce qui est mieux pour notre grande et belle ville, pas besoin de vos avis.
    Pour le 2ieme tour des législatives VOTEZ LR

  13. Henri GUILLAUDEAU

    Il est vrai que de priver le CDDNEP de terrain d’éducation canine sera sans répercussion pour la mairie d’Aulnay, en revanche interdire des motos et scooters non assurées et leurs conducteurs sans casques, là il y a risque de rébellion, de ce fait comme d’habitude pas de vagues SVP.

    Il est toujours plus facile d’imposer sa loi à certaines personnes, beaucoup plus difficile à d’autres.

  14. Vous habitez à côté on paye des impôts locaux et chers sur aulnay c’est pas pour entendre ces zoulous
    À quand des salles pour les dealers?

  15. je pense que Monsieur le Maire ne veux pas être reelu…

  16. Faudrait que les riverains lancent une petition

  17. JEAN-PIERRE QUINET

    Encore une idée politique d’édiles qui ne connaissent rien au sujet qu’ils pensent pouvoir régler ! Ont-ils pensé à ce qu’il va se passer ? Il y aura des accidents de toutes sortes et ça ne durera pas longtemps : il faut savoir que les activités basées sur l’utilisation d’engins motorisés sont dangereuses et nécessitent ordre et discipline. Je suis impliqué dans les sports mécaniques depuis plus de 40 ans et je constate une fois de plus que les responsables politiques procèdent à courte vue sans avoir collecté les informations préalables sur un sujet d’autant plus complexe qu’il mélange les genres, à savoir : problème de société et usage illégal de véhicules.
    En vrac :
    Quid des responsabilités en cas d’accident corporel ?
    Quel support d’organisation sera sur place pour assurer discipline et sécurité ?
    La Fédération Française de Motocyclisme (seule détentrice de la délégation de pouvoir en matière d’activités motocycliste) a-t-elle été au moins consultée.
    On en reparlera quand ce projet sera sur le point de se trouver en état de fonctionner.

  18. faut arrêter et penser au quartier et aux habitants du vieux pays on entend le circuit Carole merci pour ces futures nuisances ! on en tiendra compte demain et en 2020

  19. Hier soir vers 21h45, à peine rentrés de congés, on a dû supporter le vacarme d’individus juchés sur leurs engins motorisés.
    Juste avant de rentrer chez nous, nous avons croisé 4 « jeunes de la diversité » slalomant sur des motos-cross, sans casque évidemment, le long de la RN2, au milieu de véhicules dont un bus.
    Cela aurait dégénéré en émeute si l’un de ces débiles s’était encastré dans un véhicule, comme cela se produit régulièrement.
    La dernière fois, c’était en Normandie, à Dreux, lorsqu’un dénommé Cegua Sissoko est décédé après avoir fait le malin sur une moto-cross. Les forces de l’ordre ont été contraintes de balancer des lacrymo sur les hystériques venus manifester leur colère devant les urgences.
    http://www.lechorepublicain.fr/dreux/faits-divers/2017/06/15/mort-d-un-jeune-a-dreux-la-douleur-et-le-deuil-collectifs-sous-un-linceul-de-lacrymogenes_12443929.html

    Totale déconnexion de la part des élus locaux que de proposer à ces mêmes délinquants
    un vaste terrain, sis en plein milieu de zones habitées.

    Traquer ces individus provoquant de réelles nuisances sonores, sans oublier l’aspect sécuritaire, n’est manifestement pas la priorité des « responsables » locaux.

    Qu’elles étaient paisibles ces vacances loin du « vivre-ensemble » version bobos !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :