Publicités

La Révolution est en Marche dénonce une nouvelle violence policière à Aulnay-sous-Bois

Selon la Révolution est en Marche, collectif soutenu par de nombreuses personnalités politiques locales de gauche, un jeune aurait interpellé puis frappé dans une impasse par des policiers. Ses amis seraient venu pour sa sécurité et se seraient fait tirer dessus.

Pour l’instant, la prudence est de mise. La police intervient dans des conditions difficiles, avec du matériel pas toujours adéquat. Des provocations incitent parfois à une riposte que nous ne pouvons pas juger.

Pour visionner la vidéo de cette présumée violence, cliquer ici.

Publicités

Publié le 14 octobre 2017, dans faits divers, Sécurité, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. La prudence est de mise , mais le titre de l’article l’est beaucoup moins.

  2. Il est étonnant comme la présomption d’innocence ne devrait s’appliquer qu’aux civils lambdas, et non aux policiers…
    Cette assoc « révolution etc » jette clairement de l’huile sur le feu puisqu’elle annonce, en fort et clair, que les policiers se sont rendus coupables de nouvelles violences policières. Aucun conditionnel dans leur texte.

    Et certains tentent de faire croire que ce mouvement est là pour apaiser les tensions ?! De qui vous moquez-vous ?
    Lorsque les interventions légitimes * de police à la Rose des Vents sont par exemple comparées, par ce mouvement, aux opérations de guerre israéliennes, leur parti pris anti-police est une évidence.

    * Il s’agissait d’une intervention visant à faire cesser les agissements d’un rappeur des cités, pléonasme, s’étant arrogé le droit de bloquer la voie publique à la Rose des Vents après l’avoir fait sur un axe autoroutier.

  3. Jean Louis KARKIDES

    Cette association essaie de dénoncer les dérives de la Police pour séparer le grain de l’ivraie. J’ai rencontré un haut responsable de la gendarmerie il y a peu qui avait le même discours que la « Révolution est en marche » : le respect d’une institution et la volonté de dénoncer ceux qui salissent leur uniforme.
    Il y a des incivilités provocatrices de la part de certains citoyens, c’est un fait qui ne doit pas avoir comme miroir de mauvaises attitudes de la Police.

  4. Cette assoc ne dénonce pas, elle accuse.

    Message posté sur votre groupe Facebook Révolution etc, hier le 14/10/2017, à 11h34 :

     » LA POLICE NATIONAL TERRORISE LA VILLE D’AULNAY SOUS BOIS (…) »

    En gras et en majuscules.

    Hier toujours, à 09h18 :

    « TRÈS VITE, LA RUMEUR D’UN CRIME POLICIER CIRCULE DANS LES QUARTIERS »
    Qui a tué Yacine. la police, un amis, …?

    Idem, en majuscules.

    Etc etc.

    Et vous prétendez que cette assoc (subventionnée ?) jouerait l’apaisement et le dialogue ?!!

  5. Jean Louis KARKIDES

    Je ne le prétend pas je l’affirme.
    Ce mouvement a fait plusieurs réunions en présence de policiers et de citoyens pour tenter de renouer le dialogue mais la municipalité n’a pas daigné l’aider.
    Vous prenez des morceaux de phrases qui vous arrangent je peux en prendre d’autres.
    Exemple: « Nous souhaitons rencontrer Monsieur le Préfet afin de lui faire part de nos propositions et lui exprimer notre souhait que de réelles sanctions soient prises contre les policiers qui déshonorent l’ensemble de cette profession que nous respectons. »
    Lorsque j’entends de la part d’un haut gradé de la gendarmerie la même inquiétude, lorsque je vois sur facebook la manière dont certains policiers se comportent, lorsque je vois ce com de Romuald Weimann, je me dis que le chemin va être long et difficile.

  6. Vous défendez donc bec et ongles un mouvement qui, par devant, prône le dialogue, l’ouverture, l’apaisement.
    Parfait, on ne peut que s’en féliciter.

    Mais qui, sur les réseaux sociaux en tout cas Facebook, multiplie les généralisations (« la police nationale nous terrorise », sans nuance aucune), les rumeurs grotesques (la fameuse charge à cheval contre la population, rumeur que vous avez relayée et dont j’attends toujours les preuves vidéos, ou un démenti formel de la part de ce mouvement) ou encore les parallèles plus que douteux et en tout cas malsains (interventions légitimes de la police à la Rose des Vents assimilées à des opérations de guerre israéliennes).

    Comment cela s’appelle déjà ? Ah oui, le double langage.

    Si sur ce blog je clamais : « les musulmans nous terrorisent » (en parallèle à : « la police nationale nous terrorise »), j’ai le furieux pressentiment que vous n’hésiteriez pas une seule seconde à condamner lourdement, à me rentrer dans le lard, si je puis dire et à glapir toute votre indignation.

    PS : Si j’ai anonymisé mon patronyme, ce n’est pas pour qu’un type trépignant de rage vienne le remettre en clair des mois plus tard. J’ai une famille à charge et pas envie qu’elle soit menacée.
    Je pensais naïvement que ce serait au moins respecté, je me trompais. Peut-être est-ce une façon mesquine de m’intimider et/ou de me faire taire ? Je n’ose y croire, vous, fervent défenseur de la liberté d’expression.
    Anonymisation des procédures, état d’urgence, islamo-jihadisme, ça doit vous parler non ?…

  7. Jean Louis KARKIDES

    Mais qui ne vous connaît pas Romuald, tout au moins chez les anciens? Je croyais que vous aviez le courage comme l’ont certains dont ma pomme de commenter à visage découvert.
    Vous voulez donc faire partie des trolls, vous me décevez car jusqu’à présent j’avais au moins ce respect pour vous.
    Qu’avez vous fait à part déblatérer sur Aulnaycap pour tenter de renouer un lien entre police et citoyen ?
    Continuez sous couvert à critiquer ceux qui osent, ceux qui militent, ceux qui agissent. Cela vous déculpabilise sûrement de ne pas être un acteur local.
    Un travail de fond a été fait entre ce mouvement et des policiers, prenez le temps de le lire, vous qui fouillez dans les réseaux sociaux, vous le trouverez certainement.

  8. Quelle diversion.
    Facile de digresser sur une prétendue posture de troll que j’arborerais; cela ne vous avait pas dérangé jusqu’ici de me nommer par un pseudo, puisque vous savez qui je suis…

    Revenons sur le fond :
    Comment expliquez-vous le double-langage pratiqué par un mouvement que vous défendez; double-langage dont j’ai donné les éléments ci-dessus (posture de dialogue devant les autorités, mais accusations sans nuance de la police nationale sur les réseaux sociaux).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :