Publicités

Des policiers attaqués par un chien et pris à parti par des jeunes au Gros Saule à Aulnay-sous-Bois

Des policiers à pied ont été pris à partie dans le quartier du Gros-Saule. Plusieurs coups de feu ont été tirés contre un chien d’attaque.

Trois fonctionnaires blessés, deux personnes arrêtées et un chien d’attaque qui se jette sur les fonctionnaires… Le passage d’une patrouille pédestre a déclenché les hostilités dans le quartier du Gros-Saule à Aulnay-sous-Bois ce midi.

De l’avis d’un policier, la seule présence de quatre fonctionnaires à pied aurait suffi à susciter un attroupement. Le quartier, retenu par le ministère de l’Intérieur avec celui des Beaudottes — juste en face à Sevran — pour expérimenter la future police de sécurité du quotidien, met toujours les autorités au défi, notamment en termes de trafic de drogue.

Blessé par balles, le chien revient sur les policiers

Ce jeudi en tout cas, les policiers ont été pris à partie physiquement. D’après les éléments de l’enquête qui démarre, un fonctionnaire a essuyé un coup de poing avant qu’un chien d’attaque de belle corpulence et de type amstaff se jette sur un autre. « Trois coups de feu ont été tirés sur le chien, il est parti, blessé, avant de revenir à l’attaque », relate un policier qui n’était pas sur place.

Un fonctionnaire s’est cassé le poignet, un autre s’est blessé à la cheville, sans compter le coup de poing reçu par le premier. Touché par plusieurs balles, le chien était toujours en vie au moment de sa prise en charge par des services vétérinaires. Deux personnes ont été interpellées après l’arrivée de renforts. L’un est le propriétaire présumé du chien, le second a été placé en garde à vue pour violences.

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Publié le 17 mai 2018, dans faits divers, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. – déploiement massif de forces de l’ordre/sécurité – forces armées comprises – appuyées par les services fiscaux de l’Etat dans ces zones de non-droit
    – fouille systématique des parties communes ET des logements à des fins de recherche d’armes (chiens d’attaque compris *), de stupéfiants, de tabacs à narguilé et tous produits servant à alimenter des trafics; mais aussi matériel de propagande islamisto-jihadiste
    – mise sous verrou de tous délinquants/criminels de nationalité française, expulsion immédiate de tous délinquants/criminels étrangers

    Ces opérations devront évidemment être précédées d’un parachutage sur zone de militants du vivre-ensemble forcené qui auront pour mission, sans aucune protection policière, de jouer les « médiateurs ».

    Prompt rétablissements à ces policiers attaqués au cours de leur patrouille.

    * Il est très curieux d’observer que les individus escortés par de tels chiens d’attaque viennent essentiellement d’une culture où les chiens, autre que d’attaque, ne sont pas spécialement bienvenus.
    A croire que seuls ces chiens d’attaque trouvent grâce à leurs yeux; peut-être parce qu’ils incarnent une virilité sur laquelle fantasment ces individus.

  2. Malgré l’augmentation du nombre de Policiers et de l’investissement dispendieux de la vidéo surveillance, qui a prouvée ses limites, je peux affirmer que le climat deliquescent de notre ville à plongée toute une population dans un marasme.

    Aulnay est une cocotte minute, je radote mais ça va exploser stricto sensu.

    l’imperitie d’une Municipalité et résignée, qui a perdu tout contrôle de ses Quartiers et se refuse pourtant à infléchir sa politique, en y mettant les bons ingrédients afin de reconquérir tous ses territoires qu’elle a abandonnés : 3000, les Perrieres, les Ormes, Emmaus, Gros Saule, 1000/1000, Étangs, Merisiers, secteur Vieux-Pays, Savigny, chanteloup, Balagny ect … ca fait beaucoup habitants numériquement.

    Une population qui a l’impression que l’ insécurité compte peu aux yeux du Maire et de son equipe, qu’elle est loin d’être une prioritée pour ceux qui la subissent au quotidien.

    Il y a un certain dogmatisme dans mon point de vu, certes, mais ce que j’observe me réconforte dans mon analyse : la « racaille » fait ce qu’elle veut à Aulnay, de jour comme de nuit, et ça a prit des proportions devenues inextinguibles.

    ils lachent un Pit-bull sur un Flic et ils en frappent 3 autres, vous voyez ca ou ? alors qu’il y a peine 2 mois aux Étangs, 3 policiers encore se sont faits lynchés a terre et au 3000, c’est tous les 3 mois que des flics se font tabassés.

    Et il y a une analogie dans tous les quartiers d’Aulnay et c’est consternant.
    il nous faut une politique courageuse et qu’on arrête de laisser faire !
    il faut écouter les doleances de sa population, elle a des choses pertinentes à vous dire !

  3. Samy de VME LOL

  4. A propos de la vidéosurveillance, j’ai lu qu’elle allait être démultipliée… dans le milieu hospitalier, où le personnel médical subit de plus en plus d’agressions.
    Il est également question de médiateur.

    L’auteur de cette initiative est Martin Hirsch, ancien président d’Emmaüs.

  5. Super! Au lieu de donner des moyens humains afin de permettre aux urgences de faire leur boulot ( deux personnes âgées décédées après avoir été aux urgences il y a peu) le seul remède est de mettre des caméras. On pourra filmer leur mort en direct!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :