Publicités

Mais où va le Maire d’Aulnay-sous-Bois ?

Les élus du « Rassemblement pour Aulnay » viennent d’être informés de la décision de Bruno Beschizza de reporter une nouvelle fois le conseil municipal.

Déjà reporté du 27 juin au 11 juillet, il est à présent fixé au 18 juillet, date à laquelle de nombreux élus et Aulnaysiens auront pris la route des vacances. 

Du jamais vu !

On peut donc légitimement s’interroger sur cette succession de renvois.

Retour en arrière : lors du conseil municipal du 4 avril, Bruno Beschizza présentait une délibération qui avait suscité une certaine émotion, à laquelle nous avons voté contre.

Après avoir déclassé du domaine scolaire républicain l’école Bougainville, le maire d’Aulnay la présentait en location, par bail emphythéotique d’une durée de 25 ans, à une association inconnue : « Education pour tous ».

Cette association, âgée de seulement quelques mois, servirait à une autre association, très bien connue « L’Espérance Musulmane de la Jeunesse française »(EMJF). (Cf article du Parisien du 6 avril dernier).

Que la ville d’Aulnay autorise la création d’une école confessionnelle musulmane au nom d’une égalité de traitement des cultes présents sur la commune, c’est la loi et nous la respectons.

Mais cette situation dépasse tout entendement : une association de substitution, de deux mois d’âge, sans projet éducatif et sans bilan, va occuper l’école Bougainville grâce à une délibération portée par le maire et sa majorité où il est annoncé qu’elle œuvre « à la formation, à la scolarité et à l’éducation des jeunes Aulnaysiens… » et participant « activement à la lutte contre l’échec scolaire… ». De qui se moque-t-on ? 

Nous n’osons imaginer que de possibles liens de proximité électorale de B. Beschizza et de l’EMJF puissent expliquer une telle errance de l’Exécutif Municipal.

Nous n’osons imaginer non plus que le double report du conseil municipal puisse trouver une explication dans une volonté du maire à répondre en toute discrétion aux exigences impératives de l’EMJF. 

Cette délibération, votée par Bruno BESCHIZZA et l’ensemble de sa majorité LR-UDI, comporte des zones d’ombre. 

Nous refusons que la mairie brade une école publique, nous refusons de brader l’éducation à Aulnay-Sous-Bois. 

Pourquoi Bruno Beschizza a-t-il décidé de louer une école publique, pour un bail de 25 ans, à cette association ? Dans quels buts ? 

Seul lui peut répondre !

 

Source : communiqué « Les élus du Rassemblement Pour Aulnay »

Benjamin Giami

Mohamed Ayyadi,

Leila Abdellaoui

Karine Fougeray

Publicités

Publié le 4 juillet 2018, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. De toute évidence, ce n’est pas la transparence qui caractérise les choix et les décisions du maire, mais cela ne fait jamais que le deuxième mandat où les administrés sont confrontés à la nébulosité des décisions municipales et parfois à leur caractère unilatéral et non concerté… Pourtant toute administration doit rendre compte de sa gestion à ses citoyens ( c’est la loi ) et nous sommes supposés être dans un état de droit et en démocratie…. Vraiment ?

  2. Honoré de la Butinière

    Cette dame est en procès et continue. Incroyable !
    😈😈😈

  3. Il n’y a rien ici de répréhensible dans ce qu’écrit Catherine. Si les critiques vous choquent, je vous conseille de vivre dans un autre régime que la démocratie.

    NB; Je suis moi-même poursuivi plusieurs fois par la mairie, et ne suis pas le seul du tout: https://monaulnay.com/2018/07/au-moins-13-proces-de-la-mairie-daulnay-contre-des-blogueurs-locaux-ou-des-opposants.html
    Nous poursuivre ne nous fera pas taire.

  4. @ Honoré de la Butinière = les accusateurs ne sont pas innocents de la révolte et de l’indignation qu’ils génèrent par leurs comportements et leur incapacité à honorer leurs promesses de campagne !

    Votre commentaire sous pseudo ne vous honore pas et le troll que vous êtes est prié d’aller butiner ailleurs.

    La dame ne fait jamais la carpette devant les oppresseurs, les abuseurs, les profiteurs, les menteurs, les fabulateurs, les manipulateurs, les malveillants, les malintentionnés, les malfaisants et les minables de tous crins.

  5. Mr Suaudeau ça ne vous fera pas vous (face contre) terre ?
    Hahaha je suis prêt à parier le contraire.
    Misérables paroles… = 💶💵💰

  6. Jugement et condamnation

    Vous allez casquer ! Futurs sdf 🤣😂😁

  7. @ Mar handeau , @ Jugement et condamnation

     » Les misérables paroles  » sont les vôtres, minables trolls qui proférez des menaces sous couvert d’anonymat….

  8. Beaucoup d’humour @Suaudeau. Vous tirez moins bientôt. Un conseil faîtes votre demande dhlm 😄😅

  9. Une municipalité qui se paye à nos frais des affiches soi-disant d’informations pour vanter cette mise sous tutelle, une municipalité qui ne discrédite pas une fake news publié sur le site de son responsable de communication web et les trolls osent la ramener!
    Tous les 77.136, profitez de vos portables jusqu’en 2020 😉

  10. Chers lecteurs d’AulnayCap. Vous avez derrière ces pseudos menaçants un bel exemple du cyberharcellement quotidien que ces anonymes font à ceux qui osent critiquer la majorité. Il est très inquiétant que la municipalité tolère de tels agissements en son nom. Elle est au minimum parfaitement au courant et n’a jamais réagi. Espérons que cela change.

    Si vous êtes victimes de la même chose, ne vous laissez pas impressionner, et n’hésitez pas à vous rapprocher de nous.

  11. Aurore Buselin Duplissy

    merci Hervé.

  12. Troll Duval, bien essayé et votre adresse IP nous rendra service.
    Déjà le mouvement dont vous parlez n’est pas LREM mais LREEM.
    Vous aimeriez surement n’avoir qu’un blog à dégommer au lieu de deux mais ce n’est pas demain la veille. Même si les procès contre l’ancien rédacteur en chef ont affaibli AulnayCap, même si un autre blog a décidé de ne plus éditer suit à des procédures , dont une perdue, nous ne sommes pas ni en Turquie, ni en Russie, ni en Arabie Saoudite et nous nous continuerons à garder notre ligne éditoriale et AulnayCap, et MonAulnay.
    Il n’y a maintenant que les corbeaux qui osent s’opposer à nous. Même la municipalité ne répond pas à notre demande de clarification sur un article mensonger diffusé sur Aulnay Libre et 93600Infos

  13. Les Aulnaysiens qui ont l’honnêteté et le courage d’assumer leur identité et les propos qui découlent de leur droit et liberté d’expression gravement bafoués sur notre ville , n’éprouvent que mépris pour les trolls qui cherchent la polémique et défendent des points de vue nauséabonds et anti-républicains ! Il ne suffit pas de se nommer  » républicain  » pour l’être, surtout quand les choix et les actes ne le sont pas ! La distorsion entre les prétentions et les actes posés signalent toujours l’imposture, les mensonges, la tromperie, la manipulation ! Mais les citoyens éveillés et vigilants ne sont plus dupes des ficelles éculées du monde politique ! Que ceux qui ont prétention à nous assigner au silence par des procès baillons indignes d’une démocratie, sachent que nous résisterons et que nous combattrons leurs intimidations et leurs menaces sous quelque forme qu’elles nous soient présentées. L’article 35 de la déclaration universelle des droits de l’homme nous y encourage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :