Publicités

100 000 € demandés à Hadama Traoré pour préjudice par la mairie d’Aulnay-sous-Bois dans une affaire de diffamation ?

C’est ce qu’affirme le leader de La Révolution Est En Marche (LREEM) dans une vidéo sur sa page Facebook que nous ne pouvons pas partager au risque nous-même de se faire attaquer. M. Traoré dénonce des prétendus dysfonctionnements dans l’attribution des logements HLM dans la ville, en nommant plusieurs personnes.

Les 100 000 € demandés le sont au titre du préjudice subi. Reste à savoir si la justice sera du même avis. L’instruction étant en cours, nous ne pouvons pas commenter sur cette affaire.

 

 

Publicités

Publié le 9 juillet 2018, dans Justice, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Eh bien ! Les prétentions de la mairie sont franchement démesurées ! Non satisfaite d’avoir anéantit un homme et sa famille, elle poursuit son indécente persécution ! Je ne donne pas mon consentement ni ma caution à ces agissements.

  2. J’en suis abasourdi, si ces faits sont avérés, des grosses têtes vont tomber !
    On ne peut plus continuer à fermer les yeux car il est du devoir de tous, de creuser et de recueillir des témoignages car le taire, c’est cautionner.

    Après biensur sans preuves, on ne prend pas le risque d’ecrire n’importe quoi mais là, ça devient hallucinant, et on fait comme si de rien était.

    Ce que dénonce ce Hadama Traoré avec des quantités de preuves, pas une uniquement, sur le système d’attribution des logements ou selon ses propos des Élus sont impliqués, et cela, il est apte à le prouver.

    il se passe tellement de choses invraisemblable, qu’il va falloir que tous les Aulnaysiens réagissent pour y mettre un terme car le bateaux coule.

    A l’époque de Segura, ou il se passait même pas le dixième de ce que l’on a aujourd’hui, on ne loupait pas une occasion pour le mettre plus bas que terre et là, on tourne la tête en fesait mine de n’avoir rien vu ni même entendu.

    Grosse modo, Mr Traoré dit qu’elle ne pouvait pas ne pas savoir car elle est Élue au Logement et qu’elle supervise le mode d’attribution.
    Dans sa plainte, elle dit qu’elle n’est pas impliquée mais ne dit pas que ce qui a été dénoncé par les Aulnaysiens est faux, c’est deux choses différentes.

    C’est un tord de le dire, d’avoir le courage de denoncer tout haut, ce que tous les Aulnaysiens dans la rue dénonce tout bas ? Preuve à l’appuie …

    j’espère au fond de moi que cela ne soit pas fondé car sinon, cela sera un véritable séisme politique dans notre Ville, une honte absolue ! Et je prie pour que cela ne soit pas le cas.

    Par conséquent, il va falloir qu’elle prouve que cela à été fait à son insu sinon Mr Traoré gagnera son procès car il a des preuves et des témoignages béton.

    A Aulnay la population gronde, la colere monte en raison de ces faits et toutes ces polémiques qui ternissent l’image de nos politiques.

    Le Maire est tres mal entouré et pourtant c’est son choix, tiens tiens ça me rappel quelqu’un, il y a de cela 4 ans.

  3. Avant le mien, celui de @ Meunier avait été publié et depuis a disparu ! Il semblerait que la liberté d’expression ne soit plus possible à Aulnay, ce qui est vraiment grave et contraire à la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen ! Et il me plait de le souligner fortement ! Pour quelles raisons en vérité ??? Pour la psychose engendrée par le  » parachuté  » avec ses procès abusifs en diffamation qui ne sont rien d’autre que des procès-baillons ! Quand on songe qu’il n’habitait même pas notre ville et qu’il ne s’y est installé que pour édifier sa carrière politique en détruisant toute démocratie et en faisant du mal à nombre de ses résidents, on n’a plus du tout envie qu’il soit reconduit dans ses fonctions en 2020, lui, et tous ceux qui l’ont soutenu complaisamment dans ses excès de pouvoir et abus de position dominante !

    Je le clame haut et fort, les administrés en ont assez d’avoir été dupés par un homme qui n’est point à leur service, et dont les crises d’autoritarisme ne peuvent provoquer que révolte et indignation ! Les citoyens ont le droit d’exprimer leurs mécontentements sans être inquiétés par des élus en position de pouvoir qui en abusent pour les assigner au silence et en définitive les opprimer !

    __________________________________________________________________________

  4. 100 000 € … le prix de la réparation de la piscine… 😀

  5. Je clarifie ma position, je ne souhaite nullement que cette Élue soit impliquée dans ce marché parallèle d’attributions de logements, loin de là, laissons la justice qui déterminera les responsabilités et le rôle joué par chacun dans ce commerce .

  6. @ Michel : Ce n’est tout de même pas à un modeste citoyen qui a crée une association à but non lucratif pour aider les plus vulnérables et démunis de notre ville de financer à lui seul la piscine de notre ville ! Les prétentions de la mairie sont disproportionnées et choquantes !

  7. Tu n’as pas compris Catherine c’était une boutade. 🙂
    Oui un peu disproportionné. Le mot choquant est de bon aloi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :