Publicités

Happening pour des cirques sans animaux à Aulnay-sous-Bois le 16 juillet

Lundi 16 juillet 17 heures – devant la gare d’Aulnay-sous-Bois. 

Aux côtés de la lycéenne aulnaysienne Emma Ferreira, nous organiserons un happening très visuel et sonore pour demander au Maire d’Aulnay-sous-Bois de ne plus autoriser la venue de cirques avec animaux sauvages sur sa commune : signatures de pétition, prises de parole, distribution de tracts… Il n’est pas acceptable d’emprisonner et de dresser des animaux pour s’amuser !

Nous avons invité tous les députés de Seine-Saint-Denis à venir prendre la parole lors de la manifestation. Le député Eric Coquerel y sera représenté par sa collaboratrice Manon Monmirel, qui fera un discours.

Le Maire d’Aulnay reste sourd à nos demandes 

Début juin, Emma a écrit au Maire de sa ville (aucune réponse à ce jour). Notre association a également écrit également à l’édile afin de lui demander un entretien aux côtés d’Emma (aucune réponse à ce jour).

Emma a aussi lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 15 000 signatures.

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/interdiction-cirques-animaux-sauvages-aulnay-bois/43756

Face à cette indifférence pour la condition animale, nous avons décidé d’organiser un happening à Aulnay !

Le recul de la captivité des animaux 

Dans les cirques, les animaux sont emprisonnés à vie ; s’y ajoute la violence du dressageLes animaux souffrent de dépression chronique. Il existe un véritable consensus scientifique sur ce point. A ce propos, la Fédération des Vétérinaires d’Europe parle d’une “impossibilité absolue (pour les cirques itinérants) de répondre à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux (des animaux sauvages)” et “recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe”.

En France, des communes ont pris position contre la présence des animaux sauvages dans les cirques, comme Grenoble, Strasbourg, Montpellier…

Par ailleurs, de plus en plus de pays ont déjà interdit la présence des animaux sauvages dans les cirques ; c’est le cas de l’Autriche, de la Catalogne espagnole, de la Belgique, de la Bulgarie ou encore de la Croatie… Récemment, sont venus s’y ajouter l’Italie, l’Irlande, le Royaume-Uni.

Un sondage réalisé en février 2018 par la Fondation 30 Millions d’Amis a révélé que 67 % des Français (soit près de 7 personnes sur 10) demandent une réglementation qui mette fin à l’exploitation cruelle des animaux sauvages dans les cirques.

Source : communiqué Zoopolis

Publicités

Publié le 11 juillet 2018, dans Animaux, Associations, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :