Publicités

Benjamin Giami, l’homme qui pourrait faire trembler Bruno Beschizza à Aulnay-sous-Bois ?

Il n’est de secret pour personne que Benjamin Giami lorgne plus que jamais sur la place de Maire à Aulnay-sous-Bois. Depuis son ralliement à Emmanuel Macron et son départ forcé de la majorité municipale menée par Bruno Beschizza (LR), Benjamin Giami, qui a fait de la politique son cheval avec un long parcours à Sciences Po, ne cesse d’être sur le terrain.

Celui qui incarnait la droite dure à Aulnay-sous-Bois, celui qui avait soutenu Gérard Gaudron même pendant les moments difficiles et qui avait soulevé une partie de la ville contre un projet d’implantation d’immeubles en lieu et place de l’ancien centre des impôts avenue de la Croix Blanche, a mis un peu d’eau dans son vin. Aujourd’hui président du groupe d’opposition LREM-Agir! à Aulnay-sous-Bois, le jeune politique a su rallier à lui l’ancien homme de confiance de Bruno Beschizza, Mohamed Ayyadi (également conseiller départemental de la Seine-Saint-Denis), Leila Abdellaoui (ancienne alliée de Gérard Ségura, maire PS d’Aulnay de 2008 à 2014) et Karine Fougeray (ancienne alliée d’Ahmed Laouedj, PRG).

Benjamin Giami aura fort à faire dans une ville quadrillée par les militants de Bruno Beschizza. Pourtant, le jeune homme politique plein d’ambition ne lésine pas sur les moyens et multiplie les rencontres pour adhérer à sa cause, et construire une opposition à Bruno Beschizza, que beaucoup pensent intouchable. Jusqu’où iront les alliances autour de Benjamin Giami ? Des déçus de la droite qui viendrait gonfler ses rangs ? Des centristes non représentés qui souhaiteraient une politique sociale et solidaire plus prononcée ? Des socialistes qui souhaitent faire barrage à LR au sein d’une coalition élargie ? Il faudra attendre les annonces les prochains mois pour en savoir plus et déterminer si les démarches de M. Giami portent ses fruits.

On sait aujourd’hui qu’une autre liste citoyenne va se mettre en place à Aulnay avec l’association VME en soutien de taille. Benjamin Giami arrivera t-il à trouver suffisamment de colistiers – et de colistières – pour conduire sa liste face à Bruno Beschizza ? Quid des soutiens de Billel Ouadah (candidat LREM malheureux en 2017), de Marc Masnikosa (qui ne cache pas son affection pour Bruno Beschizza) et de Jean-Marc Enouf, qui ne cache pas lui non plus ses ambitions ?

La campagne à Aulnay-sous-Bois s’annonce palpitante…

Publicités

Publié le 16 mars 2019, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Au point où on en est avec les chiffres explosifs de la délinquance, le Bétonnage d’Aulnay-sous-Beton et ses Programmes immobiliers pharaoniques avec plus de 12 000 Logements construits entre 2014 et 2020, le Massacre écologique et des Élus inexistants hormis en période électorale.

    ( modéré , non prouvé)

    Et j’oubliais aussi la dette Abyssale de la Ville de 175 Millions d’euros et des impots qui vont exploser en 2020, les propriétaires vont se faire saigner !!!!!!

    J’opte aussi pour réduire le train de vie de nos Collaborateurs et Elus de la Ville, c’est plus qu’une priorité !!!!

    Mais si ce n’était que ça, hélas ……

  2. Il est clair que le parachuté qui n’est venu sur Aulnay que pour servir ses ambitions politiques carriéristes en se contrefichant éperdument des aspirations des Aulnaysiens, de leur patrimoine immobilier et arboricole, et de leur bien-être au sein de leur ville, s’est aliéné par son autoritarisme d’un autre âge, par un autisme coupable qui était également la marque de fabrique de son prédécesseur, par les pressions, les menaces, les intimidations et les procès qu’il a intenté contre de simples citoyens de la société civile qui usaient légitimement de leurs droits humains et citoyens à s’exprimer, à contester, à alerter ou à dénoncer, a fort compromis ses chances de ré-election…

    De nombreuses personnes sur les marchés et dans les manifestations culturelles sur la ville osent confesser avoir voté pour lui et le regretter amèrement… Et ce ne sont pas les trolls aux d’arguties ridicules et stupides qui essaient de soutenir le slogan de campagne éculé de Beschizza qui auront raison du bon sens de la ménagère Aulnaysienne et du discernement de citoyens éclairés, engagés et vigilants pour 2020 !

    Il est clair enfin que toute proposition de liste pour contrer les futurs projets destructeurs et mégalomaniaques de cet apprenti sorcier amateur qui agit en catimini pour ne pas s’exposer aux contradicteurs, projets qui vont détruire le parc Ballanger et défigurer la ville de façon irréversible en dilapidant l’argent de nos impôts dans des projets qui ne répondent pas aux besoins quotidiens de la population, sera la bienvenue !

    Nous ne voulons plus des mensonges, de la dictature, des menaces, des intimidations, des pressions, des coups bas, des « poignardages  » dans le dos qu’il nous a tous servi depuis 5 ans, tout en nous affichant son sourire gibbs jusqu’aux oreilles et tout en nous serrant des poignées de mains hypocrites et traitres !

    Cette politique là est morte !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :