Publicités

Mathilde Levesque, professeure de lettres du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois, estime les agresseurs comme non responsables

Vidéo

Mathilde Levesque est une professeure de lettres reconnue du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois. Très proche de ses élèves avec lesquels elle s’amuse des nouveaux mots inventés (cf « lol est aussi un palindrome), Madame Levesque a, dans une vidéo affirmé que les agresseurs sont souvent des victimes qui ne sont pas responsables de leurs actes et qui sont le reflets de pulsions et d’émotions. 

Madame Levesque estime qu’il ne faut pas aller dans la surenchère de la violence et que l’habileté rhétorique  permettrait de surpasser cette violence et amener l’agresseur à réfléchir.

Si un jour vous êtes agressé dans la rue, le RER ou même chez vous, essayez donc des jeux d’esprit et des répliques bien placées pour transformer votre agresseur en partenaire.

pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-contre ou ci-dessous.

Publicités

Publié le 17 mars 2019, dans Vidéos, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 17 Commentaires.

  1. Mathilde Levesque

    Bonjour,
    Si je peux me permettre un droit de réponse : ce n’est pas ce que je dis, je ne parle pas d’agression mais d’agressivité, et précise simplement qu’elle n’est pas toujours volontaire.
    Mes propos sont donc ici totalement déformés.
    Merci

  2. Madame….( propos supprimé)

  3. Finalement, quand on est agressé, personne n’est responsable, pas même l’agresseur… Parce que bon, faut le comprendre, hein, il a des problèmes persos, et ça l’excuse.

    Le gauchisme, dans toute sa splendeur – ou puanteur, selon.

    Question, aujourd’hui, les agresseurs sont souvent en bande. Comment vous les gérez, Madame le professeur ?

  4. Parler d’agression alors que les propos de Mathilde Levesque parlent d’agressivité quelque fois involontaire et en plus en rajouter en parlant de « gauchisme » ne montre pas l’intelligence du commentaire.
    Du commentaire, dis-je et non du commentateur.
    Les propos de cette enseignante dévouée et compétente que j’ai pu rencontrer parle dans son livre de l’auto défense intellectuelle, simplement….
    Romuald Weimann, passez votre chemin, si j’étais professeur je vous donnerai 5/20 avec comme appréciation « hors sujet ». 😉

  5. « Si j’étais professeur, je vous donnerai (…) ».
    Vous étiez réellement prof ? Pas de français, manifestement…

    Quid dit agressivité dits propos agressifs dit agression (verbale, qui peut même découler sur agression physique).
    L’agressé, qu’il soit prof ou citoyen lambda, n’a pas à subir les états d’âmes, les problèmes psycho-sociaux d’autres individus et, surtout, n’a pas à se mettre à la place de son agresseur.

    Ainsi, si d’aventure dans un établissement scolaire une prof se fait traiter de « sale pu*e » par un élève, doit-elle :
    – en référer à sa hiérarchie puis témoigner de cette agression, verbale, sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MeToo ?
    – prendre une grande bouffée d’air et se dire que le pauvre élève doit éprouver une grande détresse sentimentale, sociale, psychique ou que sais-je, et qu’il n’y a donc pas lieu de s’en offusquer ?

    Finalement, le harcèlement sexuel, en tout cas lorsqu’il reste au stade verbal, ne serait-il ressenti par des millions de femmes à travers le monde juste parce toutes ces femmes s’estimant victimes ne savent pas nouer le dialogue avec ceux qui profèrent de tels propos ?

    • Mathilde Levesque

      Je suis navrée que vous ne puissiez à ce point comprendre le sens de mon propos, ce qui me désespère d’autant plus que c’est la première fois que ça arrive.
      Je vous invite à lire le livre – écrit précisément pour aider les gens à se protéger – et nous en reparlerons peut-être après, quand nous parlerons bien de la même chose.
      Mathilde Levesque (qui signe de son vrai nom)

  6. Il y a de cela plusieurs années, j’utilisais ma véritable identité sur les blogs aulnaysiens.
    Puis je me suis mis à critiquer les islamistes sévissant sur Aulnay, ce qui m’a valu d’être critiqué par des blogueurs écolos du coin.
    En parallèle, je me suis aperçu que des trafiquants locaux avaient accès au principal réseau social local et, au vu de mon boulot et parce que j’ai depuis une vie de famille, j’ai décidé d’utiliser l’anonymat, que votre collègue JLK bafoue hélas régulièrement en persistant à écrire mon identité en clair sur ce blog.

    En juin 2017 en rentrant du travail, je suis tombé sur des jeunes venant de saboter une borne incendie près des Etangs. J’ai osé prendre une photo, et j’ai été suivi jusqu’à l’entrée de mon domicile par 2 individus, dont l’un est l’un de ces petits trafiquants locaux que j’évoquais plus haut. Ils m’ont menacé de mort, entre autres.

    Voilà pourquoi je poste des commentaires avec un pseudo, ce que j’aimerais voir être respecté ici, y compris par JLK.

    A propos de ces individus qui m’ont menacé de mort, et m’ont donc clairement agressé verbalement – j’étais seul, face à eux 2 – quel discours auriez-vous tenu à ma place ? Un discours bisounours : « je vous comprends vous êtes épris d’une colère passagère qui vous fait tenir de tels propos blablabla; allons prendre un verre et coopérons désormais » ?…

    • Levesque mathilde

      Bon, il semble difficile de parler avec vous. Je comprends votre choix d’anonymat mais pas votre agressivité persistante.
      Votre refus de m’écouter rend caduque toute discussion.
      Bon courage

  7. @ RV je comprends votre point de vue et ce qui vous est arrivé n’est effectivement pas admissible. Comme vous j’apprécie que nos lois soient respectées, ce qui malheureusement n’est pas toujours le cas dans notre soi-disant  » état de droit « , à commencer par des élus qui eux-mêmes ne sont pas toujours des modèles de vertu et dont l’exemple n’est pas à reproduire… J’en ai fait moi-même l’amère expérience sur notre ville ! Peut-être que votre côté radical et entier est perçu comme excessif… Pourtant vos commentaires sont souvent étayés et factuels et donc ne laissent pas place à interprétation. Vous avez le droit de vous exprimer et de dire ce que vous pensez, même si cela dérange certains. Aucun être humain de toutes les manières, ne fait jamais l’unanimité !

  8. RV,Croyez vous être le seul à subir des menaces? J’en subis aussi de multiples vu mon militantisme.
    Croyez vous être le seul à pouvoir se retrouver en face d’individus pouvant mettre votre vie en péril?
    La récente actualité montre malheureusement le contraire, je pense à cette jeune étudiante tuée d’un coup de couteau pour un portable.
    Et alors? Cela infirme t’il la portée de ce livre qui parle d’auto défense intellectuelle?
    Si le risque zéro n’existe pas, savoir utiliser les armes de la parole le réduise. mais pour le comprendre, il faut avoir un minimum d’empathie. Je vous conseille de lire ce livre, ouvrez vous au moins aux écrits…
    Et je continue à écrire sous mon vrai nom…

  9. Militantisme et jeune fille tuée pour un portable? Quel rapport?

    Visiblement RV n’est pas très malin, prendre direct des voyous, sans avoir un moyen de leur répondre…

    Par ailleurs @Jlk j’aimerais savoir quand vous avez été menacé de mort pour votre militantisme? À part les trolls de la mairie bien sur lol

  10. Troll Moutier, où avez vous vu que j’avais eu ces menaces?

  11. Faut consulter de voir des trolls partout, troll karkides lol
    On appelle ça « hallucinations »

    Pour rester sérieux
    Mr (,je suppose,) RV a déclaré avoir eu des menaces de mort, d’où votre réponse.
    « RV,Croyez vous être le seul à subir des menaces? J’en subis aussi de multiples vu mon militantisme »

    Donc vous comprenez mieux mon intervention désormais?
    Vous êtes un peu confus troll karkides 😉

  12. @ Moutier :

    Jean-Louis karkidès étant tout à fait identifié sous sa véritable identité ( contrairement à vous qui êtres bien un troll sans courage ) et connu de la blogosphère Aulnaysienne, il n’est donc point un troll !

    Vous n’êtes vous non plus pas bien malin car vos insinuations sont tendancieuses et litigieuses et laissent à penser que vous n’avez rien de mieux à faire que de chercher à ridiculiser les personnes qui pensent différemment de vous ! Pas très démocratique, ni fraternel votre comportement….

  13. La prochaine élection municipale va comme d’habitude répandre de nombreux commentaires de corbeaux qui n’auront comme but que de semer la confusion. Cela commence bien. Le mieux est de ne pas répondre pour ne pas rentrer dans ce jeu ancien que nous avons vécu lors de l’ancienne campagne municipale. Les mêmes procédés avec des équipes aux logos opposés.
    Je propose à chacun de lire ce livre et de ne pas en profiter pour essayer de tirer un drap bien sale et usé vers vous. 😉

  14. Parlez pour vous Mme Medioni. Vous n’avez de cesse d’insulter les gens sur ce blog.
    Sans parler de vos passages au tribunal

    Je ne suis pas un troll et il s’agit de mon vrai nom.
    Soyez un peu plus modeste, et humble

    Mr Karkides est capable de se défendre lui-même pas besoin d’une concierge

    À bon entendeur

  15. @ Moutier

    Je ne parle jamais pour moi mais en mon nom, ce qui est une nuance sensible qui semble échapper à votre esprit quelque peu mal dégrossi…. N’insultant jamais personne, vos accusations publiques sont par conséquent mensongères et calomnieuses.

    Mon passage au tribunal est la conséquence des excès de pouvoir d’un maire qui dilapide un précieux argent public pour intenter des procès-baillons pléthoriques, scandaleux et contraires à notre démocratie, et m’a totalement innocentée des accusations graves que ce  » parachuté  » sur notre ville a porté contre moi ! Sachez que dans notre constitution et dans la déclaration universelle des droits de l’homme, les citoyens ont le droit d’exprimer leurs opinions et leurs pensées et de recourir à tous moyens à leur disposition pour les divulguer sans être inquiétés, intimidés ni même menacés !

    On peut donc affirmer que monsieur Beschizza piétine sans scrupules ces droits fondamentaux, et le tribunal de Grande instance de Paris l’a d’ailleurs débouté de toutes les accusations calomnieuses dont il m’a couverte sans aucun droit de le faire, usant et abusant pour ce faire, de pouvoirs et de moyens financiers et juridiques dont je ne disposais pas en tant que citoyenne de la société civile et fière de l’être !

    Le combat était très inégal dès le départ, mais je l’ai courageusement gagné sans avocat !

    Monsieur Karkidès est en effet tout à fait capable de se défendre seul, ce qui ne m’interdit nullement de prendre publiquement position pour désavouer vos commentaires malfaisants de vipère frustrée.

     » La concierge  » vous salue bien !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :