Le Canard enchaîné se déchaîne contre la gestion de la ville d’Aulnay-sous-Bois jugée hasardeuse

Décidément, la gestion de la ville d’Aulnay-sous-Bois, pour une période allant de 2011 à 2017, semble déchaîner les passions avec de nombreuses révélations. Cette période comprend la période 2011-2014 gérée par Gérard Ségura (PS) et 2014-2017 gérée par Bruno Beschizza (LR). Le premier évoque un contexte difficile avec de nombreux investissements ayant nécessité le recours à l’emprunt, et l’autre évoque un endettement moindre mais qui continue de progresser, avec une gestion de « bon père de famille ».

Dans l’article du Canard Enchaîné que vous pouvez découvrir en cliquant sur l’image ci-contre, on apprend quelques révélations supplémentaires :

  • 10 rappels au droit ont été formulés par la chambre régionale des comptes d’Île-de-France
  • Embauche de 24 hauts responsables avec appel à candidature seulement 2 jours avant embauche et parfois des mois après ! La loi interdit en effet de signer ce type de contrat sans appel à candidatures
  • Selon le Canard  Enchaîné, cette pratique d’embauche sert à placer des copains à des postes confortables, mais seulement les « nigauds » se « font pincer »
  • Au niveau des appels tranches, il y aurait eu abus de saucissonnage pour ne pas déclencher un appel d’offres marché public pour donner le travail à certaines sociétés. La ville aurait même oublié de relancer à temps des marchés qui arrivaient à échéance
  • Sur certains marchés, des sociétés ont été écartés pour des raisons de forme « bien légères », laissant le champ libre à des sociétés historiques

Erreur de débutants ou volonté de contourner un dispositif pour simplifier les procédures ? A vous de juger…

Publié le 31 juillet 2019, dans Budget, Politique, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Ils se gavent bien à Aulnay version Beschizza !
    Benjamin Giami à bien eu raison de s’ecarter de cette Mafia immobiliere

  2. Ce qui est certain, c’est que la gestion de cette ville est opaque. L’herpès des francs-maçons.

    Des choses qu’on a jamais vu même sous Segura, Aulnaysiens faut reprendre la main.
    Je sais des choses, mais j’ai peur de parler…

    Terrifiant !

  3. Il y a un commerçant très « municipalité » hum… qui se fait « livrer » en dehors des heures d’ouverture ou qui « livre » je ne sais quoi et qui avec des véhicules de la ville.

    On se demande comment il a pu ouvrir ce commerce ? Et avec quel moyen.

    L’opposition a reçu des plaintes

  4. Il est heureux que  » 10 rappels au droit aient été formulés par la chambre régionale des comptes d’Île-de-France  » … à nos premiers magistrats !

    Cependant cela semble bien dérisoire face aux conséquences négatives de ces transgressions qui entretiennent les passe-droits, le favoritisme, le népotisme, le clientélisme, le pantouflage et toutes les dérives scandaleuses d’un pouvoir abusif, déviant et corrompu !

    Il serait intéressant pour la société civile qui par leurs impôts locaux, paient les indemnités de ces élus qui transgressent le droit et les lois, de savoir si ces rappels ont été assortis de sanctions contraignantes avec réparation financière pour tous les lésés et préjudiciés…

    On peut également se demander ce que font en amont, les contrôles de légalité supposés empêcher les violations, financés également par nos impôts nationaux cette fois, qui semblent manifestement inefficaces, inexistants, complaisants, voire carrément complices, pour laisser passer des actes administratifs manifestement illégaux et contraires au droit de la fonction publique territoriale, tout cela bien évidemment sur le dos des citoyens abusés et bernés !

    Nous avons là tous les indices d’une gestion corrompue qui fait beaucoup de mal à notre état de droit et à la démocratie, car c’est exactement ces abus de pouvoir qui alimentent la défiance des électeurs envers tous leurs élus. Le manque de probité intellectuelle et d’intégrité morale de nos maires et de certains de leurs adjoints est ici flagrant et bien sûr non moins choquant !

    J’espère qu’il en sera tenu compte dans les urnes en 2020 pour assainir toute cette fange politique décomplexée….

  5. Si vraiment nos élus se comportent comme des corrompus et des mafieux qui se rient de nos lois et de notre droit, pourquoi ne sont-ils pas traduits en justice pour qu’ils répondent de leurs actes illégaux et pour qu’ils soient contraints de dédommager la collectivité lésée et l’état de droit piétiné ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :