Elections municipales à Aulnay-sous-Bois, et si en mars 2020……

J’ai fait un rêve , et si en mars 2020 … , l’improbable se produisait à  Aulnay-sous Bois, cette si belle ville de Seine-Saint-Denis, avec ses champs Elysées, le Bl. De Strasbourg bien sûr, théâtre des événements aulnaysiens, avec ses grandes parades des patrons de la ville. Et si cette ville qui bouge autant dans ce département, « si riche par sa diversité », (sic le Président du Département) connaissait un branle bas de combat comme en 2014, un coup d’état ?  l’alternance est toujours profitable.

M. Le MAIRE retournerait-il à la police, peut-être à la préfecture de police de Paris espérant qu’ils n’emportent pas toutes les caméras qui ont fait d’Aulnay une ville si paisible, puisque plus de délinquance ? La ville la plus équipée de l’Île-de-France, mais il a plus d’un tour dans son sac : la franc maçonnerie est toujours très utile dans des situations périlleuses. Et puis son ami, M. l’ex Président, renvoyé aussi chez lui…qui l’a gratifié d’une légion d’honneur. Au fait, pourquoi cet honneur ? Quel a été le fait d’arme républicain pour l’obtenir ? Les 36 000 maires de France ne la reçoivent pas souvent .

et Madame la 1ère ADJOINTE, si fidèle,  reprendrait-elle son poste d’employée de Mairie à Pavillons-sous-Bois ? Vous pensez bien que non ? Employée municipale, vous plaisantez après avoir connu autant de notoriété dans sa ville, une carrière à revoir ?

 

 

.

…et Monsieur le 2ème adjoint retomberait-il dans l’anonymat, lui qui briguait la place de calife depuis si  longtemps mais qui enfin pourrait passer sereinement ses soirées en famille ? Se plaignant de ses affairements débordants…. pourtant choisis librement depuis tant d’années. Oui mais, activités professionnelles rémunérées, activités politiques rémunérées et tout cela mené de front, ça use le bonhomme. Merci Monsieur pour vos bons et loyaux services, quoique partiaux, pas toujours partagés mais il faut de tout pour faire un monde.

… et Monsieur le ex adversaire du maire sous l’étiquette UDI lors des élections de 2014, le Président de l’UDI rentré dans le moule pour conserver son bureau à l’hôtel de ville d’Aulnay-sous-Bois (on dit parfois le » château »). Mais la fin justifie les moyens, disparu de la blogosphère aulnaysienne depuis 2014 !  On ne le voit plus, on ne l’entend plus, mais  4ème adjoint quand même avec tout ce qui suit, c’est cool !  Lui qui bientôt coulera des jours heureux sur la Côte d’Azur tant il s’est sacrifié pour la ville d’Aulnay-sous-Bois où il s’est quand même fait quelques ennemis? C’est la fin !

.

… et on pense beaucoup à tous ces pauvres retraités, mais que vont-ils devenir ? Que vont-ils faire de leurs dix doigts, de leurs journées, ils vont tout perdre ? Il leur restera peut être les foyers du 3ème âge qu’ils ont si bien développés pour leurs compatriotes ? Ils auront au moins œuvré  pour leurs vieux jours, ne serait-ce pas de l’intérêt personnel ? un doute ?

… et tous ces élus totalement dans l’anonymat, même des adjoints, même des conseillers, inconnus, enfin  restés dans l’ombre des autres beaucoup plus ambitieux, plus avides de pouvoir. Ce serait un retour à la case départ incognito, alors au boulot ?

Sans oublier le député qui serait obligé d’émigrer selon les prochains résultats des municipales, à Pavillons ? à Bondy ? Ainsi va la vie politique au gré des errements des électeurs.

Plus de notoriété, enfin que l’on croit,  Madame ou Monsieur l’adjoint (e), Madame ou Monsieur le(a) conseiller(ère) municipal (e) , plus de pouvoir personnel dans leur immeuble, dans leur rue, plus de bureau attitré dans ce beau bâtiment qu’est l’hôtel de ville réservée aux grands maîtres  et le plus important, le nerf de la guerre…. Plus d’argent de poche qui fait que le plus souvent les grandes idées disparaissent subitement lorsque qu’il est question de sous-sous. On l’a vu avec nos élus de 2008/ 2014 pratiquement disparus, envolés depuis 2014… Mais que sont-ils devenus, à moins que ….pour mars 2020, la nostalgie du bon temps ne fasse sa réapparition mais sans beaucoup y croire à quelques mois des élections municipales .

On plaisante, ils ne vont pas se laisser faire comme cela, ils sont chez eux, la ville est à eux, pas à tous les Aulnaysiens et ils le font savoir, dehors les hordes de sauvages, ils vont se battre et dans ce domaine tout est permis.  Et puis  il y a toujours une prime au Maire sortant, alors, mon rêve se transformera en cauchemar … ?

PLATON dans « La république » Livre VIII 

Comment l’homme tyrannique naît de l’homme démocratique

 Déjà, la politique !

Source : contribution d’un électeur Aulnaysien

Publié le 5 décembre 2019, dans A vous la parole, Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 19 Commentaires.

  1. A les entendre, les Habitants veulent mettre un terme à la Corruption !
    Des Listes Citoyennes se sont créées pour arrêter ces Magouilles alors pouquoi ne pas les soutenir ?
    Vous en avez pas marre de tous ces programmes immobiliers et de ces milliers de Logements construits par Beschizza, de tout cette insécurité grandissante et inquiètante ?
    Pouvons nous imaginer un instant, avoir des gens honnêtes pour nous diriger ?
    Je ne sais pas mais moi j’ai envie de rêver …

  2. @Corbeau montrez vous qu’on vous brise la mâchoire

  3. Henri un Électeur outré

    Huggy les bons tuyaux, la politique ce n’est pas son métier. Depuis 5 ans il se prend des roustres par son empereur, mais ça va… lol

    Quant à la secrétaire de mairie, aux Pavillons sous bois ils sont déjà à changer les serrures, lll

    Le gros plein de soupe, les figurants ainsi les erreurs de casting (culture, sport,) détourneront à leur anonymat

    Les retraités ? A l’hospice lol

  4. Les déçus d'Aulnay respectueuse

    Je jure qu’on va tout faire pour leur faire mordre la poussière, èlectoralement bien sur !
    Certains vont regretter de nous avoir croiser. Et surtout de nous avoir menti, trompé et pris pour des andouilles !

    Force à la démocratie populaire

  5. Vu dans le Parisien
    Celui (Beschizza) qui fait de la police municipale d’Aulnay-sous-Bois la deuxième d’Île-de-France, avec 80 agents espère faire encore grimper l’effectif, avec 100 agents. Le nombre de caméras de vidéosurveillance, programmé à 500 en 2021, sera aussi élargi.

    On parle d’un réseau de 800 caméras.

    D’autres voient dans la gentrification une manière d’éloigner les femmes voilées de notre ville. Et à travers cela baisser le nombre de musulmans.
    Je vous rappelle les propos de son mentor l’ex directeur de la police nationale et ministre Claude Gueant « quand il y en a un ca va, c’est qu’il y en a plusieurs que ça pose des problèmes »

    Ainsi est LR. Estrosi autre LR veut interdire le foulard dans l’espace publi .
    LR aujourd’hui ressemble aux débuts de l’ex FN

  6. #2020 : Pour ou Contre la Corruption

  7. Nous sommes les Républicains et centristes nous allons gagner.
    Nous sommes les meilleurs pour redresser cette ville ruinée par 6 ans de socialisme.
    Nous n’avons plus de dette ingérable
    Nous n’avons plus de délinquance. La sécurité règne sur le territoire
    Nous sommes à votre écoute. Tous les rendez-vous ont été honorés.
    Vous aurez une piscine fantastique. Une belle place Abrioux
    Des services publics à satiété
    Une couverture fibre
    Une ville propre où il fait bon vivre
    Des centaines de klms de pistes cyclables
    Votez LR #Aulnaybouge

  8. Des trolls qui veulent briser la mâchoire d’autres trolls, Des injonctions, des déclarations genre « je lave plus blanc » sans justificatifs, des menaces… Nous voyons le fond de notre cuvette des chiottes municipales. Ce n’est pas ainsi corbeaux de tout genre que vous amènerez les électeurs vers vous. Les aulnaysiens veulent de l’intégrité, de la transparence, les yeux dans les yeux. Je suis prêt à vous en dire plus, comme d’autres. Allez discuter et oubliez tous ces pseudos qui n’osent pas se montrer.

  9. Les Républicains sont l’excellence de la ville

    Ceux qui ne sont pas contents peuvent déménager chez les communards de Bondy

    #AULNAY BOUGE

  10. Delphine Constant* supporter de Wauquiez

    * Présumé (au masculin) conseiller municipal d’une grande et belle ville !
    #AulnayBOURGES

  11. Mais@Dani Melo Cela doit s’appeler une dictature?
    Elle est contente@ Delphine , faut conserver peut être son petit pouvoir et ses indemnités avec tous les excès possibles ?

  12. Anti-Complaisance

    O ch***** la gauche !

  13. Mais Monsieur (si l’on peut dire ainsi….)ANTI…, l’incorrect qui semble ne pas voler très haut, qui vous a parlé de gauche ?

  14. Que dire quand on lit une telle prose ? Je vais revenir sur le fond mais parlons un peu de la forme :

    1. un texte anonyme
    Mais quel courage faut-il pour s’attaquer a des personnes sans être capable de mettre son nom en bas de la page ? Heureusement que nous ne sommes pas a une époque plus sombre de notre histoire parce que je me demande si avec ce genre de « dénonciation anonyme », on ne nous aurait pas tondu en place publique ou enfermer pour nos convictions.

    2. une publication complaisante
    Mais quel but poursuit donc l’administrateur de ce blog et les commentateurs affublés de pseudos planqués derrière leurs écrans pour publier un tel texte ? La calomnie ? Tout simplement faire preuve de vilenie ? Heureusement que l’audience de ce genre de bassesse ne dépasse pas les 40 de QI.

    Parlons maintenant du fond

    3. des attaques personnelles
    A aucun moment, l’auteur éminemment reconnaissable a son style inimitable, ne critique l’action municipale mais directement les personnes, dévoilant ainsi une haine personnelle comme seule motivation.

    Que reproche-t-il au maire ? d’être policier, d’avoir eu la légion d’honneur, d’être ami avec l’ancien président, d’être franc-maçon. Il manque juste une critique de son nom, de son physique, de sa femme ou de ses enfants. Et n’oublions pas non plus qu’il faudrait attention a ce qu’il ne nous vole pas si jamais il partait.

    Que reproche-t-il a la première adjointe ? d’être employée municipale de profession, un peu comme si cela était une tare et qu’elle était arrivée la un peu par hasard, ayant une notoriété illégitime au regard de son « statut ». Il manque juste de relever le fait que ce soit une femme, forcement incapable de tenir un tel mandat sans être « favorisée » que dis-je « pistonnée » !

    Que reproche-t-il au 4ème adjoint ? d’avoir rejoins la majorité après les élections de 2014 et de s’être mis totalement au service de sa ville ? d’avoir un pied a terre sur la cote d’azur et d’en profiter ? Quel est le rapport avec son action municipale ? Aucun !

    Que reproche-t-il aux autres élus ? de ne pas être connus de tous les habitants ? Mais qui peut l’être ? L’objectif est-il d’être connus de tous ou de travailler pour tous ? Faut-il passer son temps a être vu ou a faire ? Faut-il être absent des réunions avec l’état, le departement, la région, et j’en passe pour défendre l’intérêt de la ville, des aulnaysiens, faire avancer leur cause pour pouvoir « paraitre » ? Dans la fable de la cigale et la fourmi, assurément l’auteur choisirait la cigale, mais pour beaucoup d’entre-nous nous avons chois d’être fourmi. C’est bien plus efficace même si cela ne vous apporte la notoriété et le pouvoir que l’auteur adoube.

    Que reproche-t-il aux élus retraités ? de ne pas être encore séniles, en foyer du 3ème âge ? Heureusement qu’il ne propose pas l’euthanasie obligatoire a partir d’un certain âge, la loi ne autorise pas encore ! D’ailleurs l’auteur serait lui aussi concerné… Mais lui, préfère utiliser ses dix doigts pour salir anonymement, c’est sans risque !

    Que reproche-t-il au député ? d’avoir presque été elu par hasard, sur un malentendu ! Les électeurs seraient de simples imbéciles qui ne comprendraient la grandeur du raisonnement de cet auteur, qui visiblement a beaucoup manqué a la littérature francaise.

    Que me reproche-t-il ? d’avoir un job ? qui plus est rémunéré ? Mais quelle honte ! Imaginez donc que je travaille depuis 29 ans dans une entreprise et qu’en plus elle me paie ! Et en plus j’ai été elu par les aulnaysiens depuis 2001, pour, selon lui, une indemnité ? Mais oublie-t-il que même 6 ans dans l’opposition, sans aucune indemnité, je remplissais mon mandat auprès de mes concitoyens ? Faudrait-il choisir entre avoir une profession qu’on aime et exercer un mandat pour sa ville ? Faudrait-il choisir entre le fait d’avoir toujours, et même pour toujours une priorité pour sa famille et exercer son mandat ? Mais quel homme serait un elu dont sa famille n’est pas une priorité ? Certainement pas un homme qu’on devrait élire !

    Que reproche-t-il a l’ensemble de ces élus ? Ils sont avides de pouvoir, dans leur rue, leur immeuble, d’indemnités, de bureaux, de notoriété… Mais il ne faut vraiment, mais vraiment rien y connaitre pour imaginer cela. D’abord parce qu’être elu ne donne aucun pouvoir qui soit au dessus de la loi, juste celui que la loi vous confère. Vous n’avez aucun droit sur vos voisins, et c’est tant mieux. Ces élus ont volontairement abaissé leurs indemnités de 30% des le premier jour de leur mandat par rapport aux élus de gauche précédents. Personne ne leur avait demandé, ils ne l’avaient pas annoncé mais ils l’ont fait. Ces élus passent le plus clair de leur temps dans des réunions avec l’ensemble des autres institutions, des habitants, ou sur le terrain au contact des habitants. Leur bureau ? Ils ne le voient pas souvent, sauf pour signer les documents administratifs nécessaires. Ces élus ont eu une vie avant d’être élus, en auront une après et savent tous que la notoriété est éphémère et un leurre dans lequel il ne faut pas tomber.

    La haine aveugle, c’est bien connu et l’auteur comme l’administrateur de ce blog en font ici étalage, donnant l’occasion aux vautours de venir commenter sur le dos de la bête. C’est terriblement pitoyable mais cela donne une idée de l’état psychologique de l’auteur. Mais qu’il se rassure, nous l’avons tous reconnu et nous serons aux petits soins pour l’aider a aller mieux !

    Voila! Si un elu est la pour servir au sens noble du terme, certains oublient qu’il sert l’intérêt général, nullement une somme d’intérêts particuliers. Et si un elu a le devoir de l’écoute, il a aussi le devoir de trancher et de ne pas satisfaire tout le monde. Enfin s’il est la pour se faire engueuler parce qui aurait pris une mauvaise décision, il n’est pas une serpillière sur laquelle on peut vomir sa haine au prétexte qu’il serait indemnisé pour cela. Comme pour chaque citoyen, ma dignité, notre dignité, ne souffre pas d’exception !

  15. Démocratie et liberté, non à la droite extrême

    A tous les électeurs

    Rappelez vous, le SAC la police parallèle Gaulliste

    Droite RPR = UMP = Les Ripoublicains
    Ne l’oubliez jamais, ne pas elire ces gens-là
    ——

    Le service d’action civique (SAC) a été, de 1960 à 1981, une association au service du général de Gaulle puis de ses successeurs gaullistes, mais souvent qualifiée de police parallèle, créée à l’origine pour constituer une « garde de fidèles » dévouée au service inconditionnel du général après son retour aux affaires en 1958. Ses statuts précisent seulement qu’il s’agit d’une « association ayant pour but de défendre et de faire connaître la pensée et l’action du général de Gaulle ». Le SAC a pour ancêtre le service d’ordre du Rassemblement du peuple français (RPF), qui s’était déjà illustré dans des affrontements violents face aux communistes.

    Pierre Debizet, un ancien de la France libre (réseau Libération-Nord et BCRA), en fut le premier président pour une brève période — de janvier à février 1960 — en raison de problèmes de santé et d’un désaccord avec la politique algérienne du général de Gaulle désormais orientée vers l’autodétermination de ce pays. C’est à la faveur des événements de Mai 1968, que Pierre Debizet réintégra, avec la bénédiction de Jacques Foccart avec lequel il était resté en contact durant sa « traversée du désert », la direction du SAC pour en redevenir officiellement le responsable national dès juin 1968. Il y eut aussi d’autres gaullistes de la première heure comme Jacques Foccart, Dominique Ponchardier, auteur des Gorille dans la « Série noire », ou Christian Fouchet, qui se retrouveront dans le SAC.

    Mis en cause dans de nombreuses affaires de meurtres, d’escroqueries et de trafics de drogues, le SAC est finalement dissous en 1982 après le massacre d’une famille entière

  16. C’est marrant mais comment expliquer, qu’une grande Majorité des Élus de notre Ville et surtout des Collaborateurs sulfureux du Maire, se permet d’ouvrir des SCI IMMOBILIERE à un moment où l’on construit des Milliers de Logements sur la Ville et que la Municipalité a revendue des terrains Constructibles à des personnes proches du Château ????

    Est ce le fruit du hasard, que cela soit la ruée vers les créations de sociétés immobilières depuis 2014 ?

    Des logements construits qui sont biensur a vendre par des Promoteurs immobiliers, Amis des Elus et non pas pour les 9000 demandeurs de Logements en attentes de réponses depuis 10 ans, d’ou le dégoût des Administrés pour les Ripoux-blicains, ce vieux parti moribond et dépassé !

    Ces personnes n’ont pas les moyens d’acheter, faute de moyens, l’actualité le démontre, pourquoi construire pour vendre alors que les Aulnaysiens souhaitent louer !

  17. Bravo @Frank. Tu es magistral comme toujours. Magnifique de démonstration.
    C’est bien entendu dudandys l’auteur de cet article anti démocratique.

    Ce trotskiste de la Iv internationale ne sait plus quoi inventer pour salir notre bonne municipalité

    #Aulnaybouge #VivreAulnay ensemble

  18. Cannarozzo à toujours été le plus fervent opposant à l’imposture Beschizza, il ne s’en est jamais caché.

    Cannarozzo n’a pas eu d’autres choix que de se soumettre à Beschizza quand son cercle d’amis politique et militants, le trahi poir rejoinde, le Franc-Macon Beschizza.

    Cannarozzo à par conséquent mangé son pain noir, il sera banni, écarté,attendant la « Vengeance » de #2020, lui qui se rêvait d’être Maire depuis l’enfance et que rien ne pouvait l’en empêcher.

    on connaîtra la suite …..

    Cannarozzo à t-il eu peur de s’élever et de mener une fronde, face à un Homme venu d’ailleurs et qui se permet de l’humilier publiquement, dans son jardin ?

    Cannarozzo aurait du être Maire en 2014, c’est un fait indéniable mais Beschizza a anéanti ses rêves, il l’a détruit psychologiquement et le Nom de Cannarozzo est jeté en pâture par ses propres « Amis »du château pour le salir un peu plus.

    Il est accusé par ses pairs d’être Jaloux, rancunier, instable, infidèle, une espèce de Golum du Château à qui il ne faudrait surtout pas tourner le dos.

    Cannarozzo se sent seul et affecter, il doit désormais baiser la main que lui tend Beschizza sinon c’est l’expulsion du Château et de la Ville, la queue entre les deux jambes.

    il se soumet, honteux de lui …

    Pour être Maire, il faut un minimum de courage et sur le coup, c’est ce qui a manqué à un Cannarozzo, blessé et humilié intérieurement.

    Pourquoi un manque de courage ?

    car s’il avait était au bout de sa démarche en 2014, en tapant du poing sur la table, en montant une liste dissidente, alors Beschizza aurait fait marche arrière, voyant que son arrivée ne fédère pas du tout.
    Mais pour ça, il faut du Caractère.

    En 2014, Cannarozzo a juste oublié d’être un Homme, sur le coup.

    Au final, Beschizza a volé le rêve de Cannarozzo et des remords le ronge régulièrement depuis 2014.

    Cannarozzo à raté l’occasion de marqué l’histoire d’Aulnay …

  19. La majorité, quel merveilleux spectacle de marionnettes 😁😂🤣

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :