La France Insoumise se désengage de la liste Aulnay En Commun

Gros désaccord de La France Insoumise qui regrette que la liste Aulnay En Commun ne se préoccupe pas des questions majeures des quartiers. De plus, LFI regrette que la liste soit trop politisée sous le slogan « Union de la Gauche » alors que LFI voulait une ouverture aux associations.

Ci-dessous le communiqué.

Publié le 29 janvier 2020, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. L’analyse faite ici me parait sommaire et ne revêt pas le fond de ce communiqué que je demande à chacun de le lire;

  2. France Insoumise dit qu’elle avait placé sa confiance dans : » la construction d’une liste très ouverte faisant majoritairement place aux associations et aux habitants »

    Il apparait donc très clairement qu’elle déplore l’élection sur cette liste des briscards de la politique qui assument déjà des rôles d’élus depuis de nombreux mandats, reléguant ainsi d’office à des places subalternes ou éliminant sans appel des personnes issues de la société civile et bénévoles dans plusieurs associations, qui n’ont encore jamais exercé aucun mandat d’élu et qui se sont pourtant énormément investies sur le travail réalisé en amont de la constitution finale de cette liste, de son code déontologique et de sa charte des valeurs !

    Il devient dès lors très difficile de considérer que cette liste soit vraiment » participative » et citoyenne, puisque le vote par jugement majoritaire a été biaisé par des stratégies subtiles et occultes, ainsi que par des personnes qui n’ont jamais participé aux nombreuses réunions de travail, que l’on n’a jamais vues ni dans les forums ni dans les ateliers, et qui n’ont manifestement voté que pour soutenir » leur » candidat encarté dans un parti, en lui attribuant l’appréciation » très bien » tandis qu’ils ont massivement et très injustement attribué l’appréciation » « pas favorable » ou » insuffisant » aux autres, du moins à ceux dont ils ne voulaient surtout pas qu’ils puissent exercer un mandat d’élu ou faire de l’ombre à leur  » favori  » !

    Il ne faut pas chercher bien loin la raison de ces camouflets cruels et de ces désaveux dignes du » baiser de judas » infligés arbitrairement et injustement à des personnes qui s’étaient énormément investies dans ce qui apparait désormais n’avoir été qu’un véritable marché de dupes pour tous les éliminés et relégués ! En leurs lieux et places se trouvent désormais des personnes qui, il faut l’espérer, serviront les valeurs d’humanisme et de gauche écologique, mais qui n’ont jamais démontré être méritants comme tous ceux qui ont été ostracisés !

    Je rappelle à tous ceux qui pense avoir » remporté » la victoire en interne, que la France insoumise avait lors du premier tour des présidentielles à Aulnay sous Bois, obtenu 34% des voix devant Emmanuel Macron (22,2% seulement des bulletins de vote) et que cela est la preuve matérielle qu’il y a bien un électorat LFI dans notre ville ! Les électeurs d’Aulnay-sous-Bois avaient dû faire un choix par défaut, car ce n’est ni Emmanuel Macron, ni Marine Le Pen qu’ils avaient plébiscité deux semaines plus tôt.

    Par conséquent, en reléguant la France insoumise à des places éloignées des futurs postes à responsabilité en mairie, Aulnay en Commun a fait le choix de se priver de cet électorat….

    Le résultat de ces votes par jugement majoritaire au sein de la liste Aulnay en Commun, a finalement reproduit toutes les vieilles ficelles et les stratégies utilisées par les partis dans les politiques traditionnelles pour se garantir une place dans les 10 premiers. Le résultat du 3ème vote par jugement majoritaire avant ordonnancement, est tout a fait explicite à cet égard : On retrouve dans les 10 premiers, 5 partis ( 2 PS, 2 PC 1 EELV,et 5 membres associatifs ( 4 ABC et 1 CADA ) 8 hommes et seulement 2 femmes ! La première personne issue de la société civile, est un jeune homme de 28 ans qui habite le quartier Mitry et qui n’est placé qu’à la 12 ème place !

    Comme on peut le voir, la parité n’existe même pas dans les mentalités puisque les femmes ont voté majoritairement pour des hommes, ce qui est un excellent indicateur des atavismes sociétaux et des conditionnements qui attribuent le pouvoir aux hommes et les rôles subalternes aux femmes ! Les mentalités sont donc encore extrêmement moyenâgeuses !

    On peut donc déplorer au sein d’Aulnay en Commun, la méfiance et le rejet des membres encartés envers des candidats issus de la société civile et qui n’ont encore jamais exercé de mandat…. J’appartenais à cette catégorie, mais apparemment je n’ai pas été jugée compétente ou plus exactement » capable d’assumer des responsabilités » en mairie, ni par mon propre collectif ( que je remercie de m’avoir ouvert les yeux sur mon incapacité supposée et sur leur absence totale de confiance et de soutien ), ni par les partis qui se sont garantit des places grâce aux votes différenciés de leurs adhérents ( très favorables pour eux, pas favorable pour les autres ) !

    Bien évidemment et en toute logique, comme Jospin en 2002, et comme LFI le 27 janvier, je me suis retirée de la liste dès le 26 janvier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :