La liste Aulnay En Commun dresse un bilan de Bruno Beschizza au vitriol

La liste Aulnay En Commun, menée par Alain Amédro, ne tarie pas de critique sur l’action municipale du maire sortant Bruno Beschizza. Sécurité, urbanisme, cadre de vie… rien ne va. La liste propose des alternatives pour résoudre la situation.

Vous pouvez prendre connaissance de ce tract en cliquant sur l’image ci-contre.

Publié le 3 mars 2020, dans Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. C’est curieux que certains se réveillent au moment des élections

  2. @ Lu :

    Non, personne ne se réveille juste avant les élections. Les administrés ont malheureusement eu 6 ans pour souffrir en silence ! Et ceux qui ont refusé de se taire ont été attaqués en justice ! Voilà la conception de la démocratie de Bruno Beschizza, un maire-coucou parachuté sur une ville dont il veut chasser les habitants par la gentrification et la mégalomanie immobilière !

  3. Et non, c’est bien depuis 2014 que les Habitants ne cessent de pointer du doigt le comportement de nos Élus et de leurs rapports à l’argent, leurs rapports obscur a celui des Promoteurs immobiliers qui ont visiblement des moyens tres efficace, pour seduire nos chers Élus, qui, je vous le rappelle, étaient il y a peu, de farouches opposants au Bétonnage.

    Mais quelle est le secret de ces Promoteurs pour obtenir ce qu’ils veulent ?
    Le sera t-on avant les élections ?

    Et le scandale du Leg Pecoroni, on en reparle, tant qu’à faire, histoire de rafraîchir la mémoire à nos Administrés, qui ont été écoeurés du comportement honteux de nos Élus.

    Et le Programme immobilier de 450 Logements à Balagny, pour début 2021, ça avance bien paraît-il mais ça, il ne faut surtout pas l’ebruiter, ça doit rester entre nous.

  4. DELNEGRO Jean-Pierre

    Pour répondre à Samy que je ne connais pas,je vais essayer de lui répondre.
    1) le rapport à l’argent entre un parti de droite et et celui de gauche c’est bonnet blanc et blanc bonnet.Maintenant qu’il y ai de farouches opposants au bétonnage c’est vrai mais les blogs ne sont pas forcement lu par les mêmes personnes ,dans mon entourage j’ai pas mal de personnes qui ne reconnaissent plus Aulnay .Je vais reprendre le commentaire que j’avais fait il y a quelques semaines ;balader vous en région parisienne et il n’y a jamais eu autant de programmes en cours. Ce n’est pas de ma faute si la France à une démographie exemplaire . Quel est le secret des promoteurs ? il y a le clientélisme et les retours d’ascenseur.
    2)Effectivement le leg Pécoroni je n’ai pas la mémoire courte mais je ne connais pas le détail.
    3)A partir du moment que le programme immobilier (et quel genre ) ne gêne que son voisin,il est vrai que la nature humaine est individualiste…au fait personne n’a fait allusion à l’abattoir hallal et c’est là que la bascule électorale agira.

    Entre la peste et le choléra, il faut faire un choix, quoique le dernier virus va nous amener peut être d’autres désillusions.Personnellement je suis pour la « décroissance » au sens large du terme et aucune liste n’en fait part.

    Au plaisir ,
    jp7248

  5. Un habitant d'Aulnay

    Quand Aulnay en commun, n’était pas tout à fait en commun
    Après on va s’étonner que cette liste pas du tout citoyenne et participative se, dont echarpés et n’ont pas convaincu les électeurs, qui ont renouvelé le maire sortant l’excellentissime Bruno Beschizza
    Souvenez vous…
    http://aulnay.autrement.over-blog.com/article-quand-le-pluralisme-gene-monaulnay-117163580.html

  6. @ Un habitant d’Aulnay :  » l’excellentissime Bruno Beschizza  »
    Comme vous y allez !

    La réalité est nettement moins glorieuse : 8384 électeurs seulement pour Beschizza sur une ville de 86 000 habitants !

    Je ne vois pas l’excellence mais davantage la déconfiture avancée et inquiétante d’une démocratie moribonde, incarnée par un politique qui exploitent à son avantage toutes les ficelles éculées de la Vème république !

    L’abstention E-NOR-ME et croissante à chaque élection est un désaveu significatif du monde politique et de tout ceux qui l’incarnent ( gauche, centre, droite et extrême droite ) !

  7. Delnegro, je vous rejoins sur beaucoup de points. Lors de la première campagne de Bruno Beschizza, j’avais dit que nous avions le choix entre la peste et le choléra. Ce qu’avait tenté Ségura, son successeur l’a réussi à merveille. En ce qui concerne la décroissance, la liste dont j’ai fait parti en prenait le chemin. Moins de pouvoir au maire, plus de démocratie, budget participatif aux quartiers…. Ces mesures sont à mon sens vers la décroissance. Cette élection dans notre ville et ailleurs est un fiasco. Une démocratie qui chancelle. L’autocratie progresse, la démocratie disparaît.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :