Pistes d’atterrissages pour notre territoire « Paris terres d’envol » par André Cuzon

Félicitations aux élus d’Aulnay et des autres communes du territoire.

Un mot sur les élections.

Une polémique ridicule avait abouti à la suppression des « machines à voter » acquises pour limiter la fraude électorale dont notre ville avait pâti en 1983 comme d’autres.

Si nous voulons voter plus souvent, « référendums locaux » ou autres il faut revenir aux machines et mieux mettre en place des outils démocratiques de vote électronique. Un outil basé sur les inscriptions sur les listes électorales pourrait facilement être utilisé au niveau du quartier (bureau de vote), du grand quartier (à redéfinir de mon point de vue) et au-delà au niveau du territoire « terres d’envol » à rebaptiser « terres à vivre ».

Il faut aussi que tous les dossiers et les commissions soient le plus transparentes possibles. Les commissions municipales ne sont pas mentionnées sur le site de la mairie d’Aulnay! Elles pourraient être ouvertes au public au moins une fois par an. Nous ignorons s’ il existe une commission santé ; nous en reparlerons.

Le territoire « terres d’envol » inconnu de la plupart des habitants devra l’être.

La réforme de la région, des départements, du grand paris, des territoires peut être facilitée si les informations sont partagées sur internet et que les débats publics soient une norme au-delà de la CNDP actuelle (couteuse et pas toujours adaptée)…

Pour notre territoire « terres d’envol » il est urgent de mettre à l’ordre du jour l’avenir du transport aérien et en particulier celui de l’aéroport d’affaires du Bourget qui n’a plus aucun sens après la pandémie.

Evidemment ce problème dépasse notre territoire mais si celui-ci ne prends pas les devants nous aurons un chômage de masse tôt ou tard : la mutation durable du territoire est urgente (je le dis depuis 20 ans !). Un « fake news » du lobby international de l’aviation (IATA) relayé par tous nos élus locaux du territoire de droite et de gauche fait croire à un pourcentage de 2 ou 3 % de l’impact du transport aérien sur le climat, alors qu’il faut le multiplier par trois. Ils oublient aussi qu’il n’y a pas de taxe sur le kérosène.

Pour notre territoire c’est la fracture territoriale due aux deux aéroports qui empêche l’indispensable liaison entre le 93 et le 95 : Gonesse (avec son hôpital) était le chef-lieu de canton d’Aulnay jusqu’en 1965. Les 550 hectares de l’aéroport du Bourget doivent revivre ; l’aéroport d’affaires ne doit pas rouvrir ! Ce sont des terres à blé  et non pas des terres pour faire du « blé »!

  • Ouvrons deux autres chapitres territoriaux dont les citoyens sont exclus…
  • Commençons par les hôpitaux.

L’APHP (assistance publique des hôpitaux de Paris)  a essaimé à l’époque dans le département de la « Seine » (Bobigny, Bondy) puis à Aulnay-Sevran pour la gérontologie) : ces 3 unités forment le GHU 93.

Les hôpitaux intercommunaux (Saint-Denis-Delafontaine, Montreuil-Grégoire, Aulnay-Ballanger, Montfermeil-le Raincy…) semblent avoir été créés par souci d’indépendance (politique ?) de Paris et de desserte plus éloignée de Paris.

Ce qui est sûr c’est que ces deux structures sont en concurrence. Les patients (à travers les commissions médicales type R.C.P.) vont dans un circuit ou un autre sans tenir compte de la proximité géographique (éventuellement le réseau intercommunal GHT GPNE (Aulnay, Montreuil, Montfermeil) peut être prolongé à Créteil _ pas à Mondor (APHP)_ ni à Paris qui peut être plus proche.

Cette double structure médicale-politique ne peut se faire qu’au détriment des patients et de la proximité.

Le projet Jean Verdier-Avicenne illustre cette aberration : aucun débat public (à Aulnay limitrophe de Verdier par exemple) : le site APHP cite les bondynois pour plaire à la mairie comme si l’hôpital était communal.

La question de la santé est plus large bien sûr : hôpitaux privés, centres de santé, médecine de ville : un débat public et une commission ad hoc locale et/ou territoriale est nécessaire… la santé est un service public : les aspects financiers (investissements, fonctionnement, revenus…) sont multiples tant dans le public que le privé : c’est le contrôle par les personnels, les usagers et les citoyens qui est fondamental pour assurer un service au public, en particulier à proximité des patients.

  • Poursuivons par le transport
  • J’ai déjà raconté les affiches du PSU que j’ai collées dans les années 1970 (« La RATP à Aulnay »).

En effet l’ancien STIF comme aujourd’hui « IDF mobilités »  ont gérer les lignes de la petite couronne (département de la Seine) comme un monopole de la RATP et la banlieue éloignée était laissée aux transporteurs privés type TRA ou CIF (aujourd’hui Transdev). La concurrence était rude. A l’époque c’est la lutte qui a permis au 251 de la RATP venant de la porte de Pantin d’arriver jusque la gare d’Aulnay. Cela reste d’actualité sauf que le département a des conventions avec TRA et Transdev. L’avantage c’est que la grève RATP du début de l’année n’a pas eu touché lignes (613, 615 etc) ; l’inconvénient c’est que les statuts du personnel étaient très différents : à la RATP pas question d’embaucher des étrangers ! Autre inconvénient nous payons nous les banlieusards à tous les niveaux y compris local (ligne 637).

Avec l’arrivée du « grand paris express » cela ne peut que compliquer les restructurations nécessaire : cela doit être remis en cause bien sûr. Nous espérons pouvoir aller à notre ex-hôpital cantonal[i] de Gonesse par  les transports publics un  jour !

Cela est une dimension importante des structures de santé : l’accès par les transports collectifs est importante : la desserte future idéale de l’hôpital de Montfermeil par le métro doit faire étudier ailleurs les dessertes hospitalières avec des ligne de Bus à l’intérieur des hôpitaux ; le droit au transport médicalisé donne lieu à trop d’abus coûteux pour la collectivité.

Parlons Culture et vie associative

Nous avons pu pendant des décennies réunir des associations départementales à Aulnay (Environnement 93, comité des usagers du RER B, collectif contre le CDG-Express). Après 2014 le règlement des salles l’a empêché. Par ailleurs nos salles pour les associations non équipées et rares sont à l’aune de notre  réputation du 9-3 malheureusement.  Aussi nous saluons l’inscription dans le programme de la nouvelle majorité  la « médiathèque » à un rayonnement départemental.

Ce projet doit avec les possibilités techniques de télématique et d’archivage électronique donner à notre banlieue une mémoire vivante. Il doit se faire en liaison avec les archives départementales, le musée de Saint Denis et les institutions parisiennes ou nationales. Il est temps que nos poètes soient honorés. Paul Eluard l’écolier de l’école du Parc, les amis de l’Orphéon Serge Wellens (décédé il y a 10 ans), André Laude décédé il y a 25 ans ou Jean Rousselot l’ami de Max Jacob mort à Drancy. Il y a aussi des peintres et d’autres artistes : nous pensons à Gabriel Robin le peintre cordonnier.

Notre future médiathèque doit faire la part belle aux cultures d’origine du Maghreb, de toute l’Afrique et au-delà bien sûr. Ce projet pourrait aller de pair avec un projet universitaire dont notre 9-3 et particulièrement notre territoire « terres d’envol » a besoin pour le « vivre ensemble ».

Sans attendre une commission santé télématique est urgente pour limiter les conséquences de l’épidémie et du futur déconfinement…Les citoyens doivent être informés et donné leur avis : MERCI

[i] Est-il marié avec Delafontaine-Saint-Denis comme envisagé en 2016 ?

Source : André Cuzon

Publié le 8 avril 2020, dans A vous la parole, Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :