Le silence gardé de la mairie sur l’abattage des peupliers du moulin neuf !

Deux articles sont parus le 21 septembre concernant l’abattage des derniers peupliers du stade du moulin neuf, respectivement sur MonAulnay et sur Aulnaycap, et nul n’a jugé bon en mairie de confirmer ou d’invalider ces inquiétudes exprimées par plusieurs Aulnaysiens à l’occasion des journées du patrimoine ….

https://monaulnay.com/2020/09/la-mairie-veut-a-nouveau-abattre-des-arbres-pourtant-proteges-du-moulin-neuf

https://aulnaycap.com/2020/09/21/destruction-imminente-des-derniers-peupliers-du-stade-du-moulin-neuf-a-aulnay-sous-bois

Ci dessous, 2 photos du club de Rugby au stade du moulin neuf :

Observations :  comme vous pouvez le constater de visu, le trou observé dans la rangée des peupliers a été rendu nécessaire par l’installation de ce grand poteau dont la vocation est d’éclairer les entrainements et les matchs la nuit ! On a donc massacré de grands peupliers pour satisfaire un club de rugby ! Sommes-nous sérieux ? Et des rumeurs inquiétant les défenseurs du patrimoine arboricole semblent menacer les peupliers restants ! Tout cela pour désormais remplacer la pelouse naturelle par une pelouse artificielle !!!  Est-cela que l’on ose nommer  » une gestion en bon père de famille  » ???

Le maire et ses adjoints pensent-ils qu’ils n’ont aucun compte à rendre de leurs décisions et de leur gestion à leurs administrés qu’ils semblent prendre clairement pour quantité négligeable, voire carrément pour des vaches à lait dont les impôts servent surtout à donner satisfaction à un élu du conseil municipal en même temps président de l’association du rugby club Aulnaysien ? N’y a-t-il pas là conflit d’intérêt et favoritisme financé par les impôts de tous ?

Leur manière de pratiquer la démocratie est clairement dévoyée et même abusive car ceux que nous nommons les  » représentants du peuple  » investis d’un mandat de gestion ne le sont réellement que lorsqu’ils consultent et informent régulièrement les administrés et s’interdisent de pratiquer une politique d’intérêts particuliers au détriment de l’intérêt général !

L’article L. 2131-11 du CGCT stipule que L’élu local membre d’une association s’expose à la qualification de « conseiller municipal intéressé » sanctionnée par le juge administratif.

Comment peuvent vivre les Aulnaysiens le fait de percevoir clairement un conflit d’intérêt entre le mandat électif d’un élu et ses activités de président d’association pour laquelle il obtient de conséquents avantages financés avec l’argent public qui peuvent être vraiment regardés comme du favoritisme, alors que d’autres associations de la ville ne reçoivent aucune aide ? Comment accepter qu’on détruise de magnifiques arbres sur un stade et qu’on plastifie un sol juste pour une association, alors que nous observons tous les jours les désastres causés par nos activités humaines délétères : inondations, sècheresse, tempêtes, réchauffement ou dérèglement aléatoire des températures, pollutions aériennes etc….

Quand les élus vont-ils cesser de gérer n’importe comment une ville qui pâtit tous les jours des décisions insensées qu’ils prennent et qui nuisent aux habitants, à notre environnement et à sa biodiversité, à l’habitat des animaux, à notre santé et à notre qualité de vie ?

Quand vont-ils cesser de détourner des fonds publics pour des procès-baillons inutiles qui ne sont que des dénonciations calomnieuses retoquées par la justice et font abusivement offense au droit d’expression consacré par la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen  ?

Quand vont-il stopper cette gabegie d’argent public pour financer des futilités non vraiment indispensables quand par ailleurs nous ne pouvons même plus nous soigner dans les centres de santé de la ville parce que les spécialités médicales en ont disparu ?

Les citoyens de la société civiles ont terriblement le sentiment d’être gérés par des amateurs et des apprentis sorciers….

Article rédigé le 23 Septembre 2020 par Catherine Medioni

Publié le 23 septembre 2020, dans A vous la parole, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. il existe l’article L350-3 qui protège de l’abatage les arbres plantés en alignement ne peut il pas concerner ces peupliers ???

  2. @ taitard

    Il existe certainement des lois qui pourraient être mises en avant pour protéger ces peupliers voués à la destruction pour des raisons finalement assez choquantes en regard des enjeux environnementaux qui deviennent prépondérants, ne serait-ce qu’avec la prise de conscience que nous ne pouvons plus continuer, nous humains qui avons détruit et gravement détérioré notre planète, à nous comporter autoritairement comme seuls résidents de la terre, sans tenir compte ni protéger tous les règnes qui y vivent !

    Il faudrait tout de même trouver un juste milieu entre les intérêts particuliers d’un club sportif que nous apprécions pour son dynamisme et l’éducation civique qu’il enseigne à nos jeunes, et les intérêts généraux qui concernent tous les habitants de la ville qui ne peuvent vraiment pas avaler que l’on sacrifie des arbres pour satisfaire les exigences d’un club et d’une association ! Tout cela pour des éclairages et une pelouse en plastique ?

    N’était-il donc pas possible de faire autrement ? Les éclairages et la pelouse synthétique ne pouvaient-ils donc pas être installés sans abattre ces peupliers. La société civile est consternée !

    Où se trouve le sens de la mesure dans cette gestion de l’argent public ? Où devons-nous mettre nos priorités ? Où se trouve la jauge de la bonne utilisation de nos deniers s’ils ne servent plus l’intérêt du plus grand nombre, mais seulement celui d’une poignée d’entre eux, et que l’on ne prend même plus en considération les vrais besoins des administrés en matière de services publics qui laissent de plus en plus à désirer sur notre ville ? Est-ce franchement équitable de subventionner une association qui ne représente qu’une petite portion de la ville, quand la pauvreté est grandissante, quand le fossé se creuse entre les privilégiés et les déshérités, entre les nantis et les précaires ?

    A quoi ont servis les grenelles de l’environnement et la COP 21 si nos élus continuent à faire comme si nous pouvions continuer comme avant : dans le gaspillage d’argent public, dans la destruction souvent irréversible de notre environnement et de sa biodiversité continuellement attaquée, et dans la gabegie de toutes nos ressources ?

  3. Aucun arbre n’est à l’abri d’un abattage. Même s’ils sont classés. C’est ainsi sauf dans des sites tels que le château de Versailles, la forêt de Fontainebleau… Et quand une municipalité ne met pas la protection de son patrimoine arboré comme priorité, tout est possible!

  4. L’élu en question
    est en plus délégué à la democratie alors qu’ici tout se fait entre soi, chacun le reconnaîtra peut être
    Vu ailleurs la démission d’un élu de sa commune de son poste de président d’un Club de hand ball pour éviter tout conflit d’intérêt, pas à Aulnay où l’on cumule les fonctions mais toujours entre soi, sans partage.

  5. @ Daniel F.

    Oui, de démocratie, il n’y a plus dans cette ville depuis que ce maire-coucou nous a été parachuté par Copé ! Sa conception napoléonienne de la politique est un sommet d’autoritarisme intolérable et de transparence zéro ! René-Augustin Bougourd, historien de son état, mais pas que…. dirait de manière plus appropriée  » conception bonapartiste  » du pouvoir ! Quand on songe que son mentor a fait un pitoyable score aux primaires de la droite en novembre 2016, ( 0,3% ) il y a de quoi remettre totalement en cause la Vème république et ses travers….

    Cependant son prédécesseur, pourtant d’un autre bord politique ne valait pas mieux : Lui faisait mine d’être un démocrate : réunions bidon avec la population, sourires et poignées de mains hypocrites ( comme son successeur d’ailleurs nettement plus avenant au premier abord ), mais par contre vrais  » poignardages  » dans le dos envers tous ceux qui osaient s’opposer à lui ou dont il s’était servi pour arriver au pouvoir et qu’il a jeté sans états d’âme ni scrupules ! Mais en réalité cet imposteur de la démocratie pratiquait l’autoritarisme sous le manteau ! Nul n’a été dupe de ses bouffonneries !

    Avec ces portraits à peine esquissés des ténors accrochés au pouvoir comme des berniques sur leur rocher, elle est pas belle la politique ?

  6. Gregory prof dès école

    @meduini

    Vous ne savez rien, vous le dite vous-même. Alors pourquoi se déluge de parole.
    Vous aites inculte visiblement.

    Soyez concite comme monsieur l’expert Karkides ou alors teser vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :