Lettre ouverte au Maire d’Aulnay-sous-Bois sur la parité dans la dénomination des rues et des bâtiments publics

Monsieur le Maire,

La manière de nommer les rues et les bâtiments publics révèle la politique des élus.

Ainsi, la majorité a décidé -lors du conseil municipal n°3 du 8 juillet 2020- de donner à des rues et bâtiments publics le nom de 4 hommes au motif qu’il faut respecter ses promesses de campagne ! Soit, mais pourquoi avoir fait des promesses aussi déséquilibrées ?

Certes, nous approuvons que :

  • la maison médicale de la rue Auguste Renoir prenne le nom du regretté Maurice Allouch, médecin aulnaysien décédé cette année, si cher à bon nombre d’aulnaysien.ne.s.
  • le square de la Morée, dans le quartier Mitry/Ambourget, soit baptisé en mémoire de Ahmed Merabet, policier abattu en 2015 durant l’attentat de Charlie Hebdo.

Mais nous demandons la parité dans la dénomination des rues et des bâtiments publics.
Pour faire de la place aux femmes, nous pourrions débaptiser certaines rues aux noms problématiques.

Commençons avec Eugène Schueller (1881 – 1957) qui a droit à une avenue et à un passage, alors qu’il a collaboré avec les nazis :

  • Chimiste et chef d’entreprise, fondateur de L’Oréal, Eugène Schueller était sensible aux idées d’Adolphe Thiers le boucher de la Commune de Paris (40 000 morts selon certaines estimations sans compter les déportés). Durant l’Occupation, il mit ses moyens personnels à la disposition du groupe clandestin d’extrême droite la « Cagoule ». En 1940, il contribua au financement du parti collaborationniste, en accord avec les autorités allemandes. Il participa également à l’aryanisation des biens juifs.

 Renommez ces rues Joséphine Baker ou Hubertine Auclert aurait une autre portée politique :

  • Joséphine Baker (1906-1975)

D’origine espagnole, afro-américaine et amérindienne, elle était une chanteuse (J’ai deux amours), danseuse, actrice, meneuse de revue et résistante.

Elle obtint la nationalité française. Pendant la Seconde Guerre mondiale, son rôle important dans la résistance française et auprès des alliés, ainsi que dans l’humanitaire lui valut à la Libération d’être médaillée de la résistance française, de recevoir les insignes de chevalier de la légion d’honneur et la croix de guerre.

Elle utilisa ensuite sa grande popularité dans la lutte contre le racisme et pour l’émancipation des noirs aux Etats-Unis, en particulier en participant au mouvement des droits civiques de Martin Luther King.

  • Hubertine Auclert (1848 –1914)

Journaliste, écrivaine et militante féministe française, elle se battit en faveur de l’éligibilité des femmes et de leur droit de vote.  Elle défendit l’idée que, faute de représentation légale, les femmes ne devaient pas être imposables. Elle réclama la féminisation de certains mots (témoin, avocat, électeur, député, etc.).

En 1884, elle dénonça la loi sur le divorce et proposa l’idée alors radicale d’un contrat de mariage entre conjoints avec séparation de biens.

En 1908, elle brisa symboliquement une urne à Paris lors des élections municipales.

En 1910, elle présenta sa candidature aux législatives qui fut rejetée, les femmes n’ayant pas le droit de vote avait encore moins celui de se présenter.

Figure centrale du mouvement féministe français, Hubertine Auclert poursuivit son engagement jusqu’à sa mort.

Monsieur le Maire, quand honorez-vous paritairement les femmes dans la dénomination des rues et des bâtiments publics ?

Cordialement,

Pour le groupe des élu.e.s de gauche, écologistes et citoyen.ne.s « Aulnay-en-Commun »

Sylvie Billard et Alain Amédro

Publié le 3 octobre 2020, dans Politique, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Une rue Chirac récemment a Aulnay et toujours pas de rue Mitterrand, pourquoi M. le Maire, elle existe dans de nombreuses villes PR

  2. @ Marc B

    N’espérez surtout pas de notre maire LR qu’il baptise une rue de notre ville avec le nom d’un élu de gauche. Ce maire coucou parachuté s’est empressé de débaptiser les lieux de notre ville rendant hommage à des personnalités de gauche pour les remplacer par des hommes de droite ! Comme si dans l’histoire on ne devait nourrir un devoir de mémoire qu’envers les hommes de droite…. C’est une vision bien étriquée et triste qui démontre son incapacité à reconnaitre les bienfaits apportés à l’humanité par des humains, indépendamment de leurs convictions politiques, et son étroitesse d’esprit teinté d’une grande partialité.

    Enfin vous remarquerez qu’Aulnay en commun, face aux refus de communication et de réponses du maire, est contraint désormais de publier des lettres ouvertes pour que tous les administrés prennent conscience que ce maire n’est pas démocrate et ne répond en rien aux obligations qui sont faites à tous les élus, de gauche comme de droite, dans la charte Marianne, promulguée par Jean-François Copé, le mentor qui nous l’a parachuté sur Aulnay alors qu’il n’y habitait même pas !

    Pourtant l’article 15 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen stipule bien que tout membre du peuple a le droit de demander des comptes à son administration ! En ne rendant aucun compte aux administrés et même aux élus de l’opposition qui le lui demandent, Bruno Beschizza se place dans l’imposture, et même dans l’illégalité !

    Il n’y a que dans les dictatures que l’on ne rend pas de comptes et que l’on impose son arbitraire autorité et sa gestion obscure à ceux qui les subissent avec un ressenti d’oppression. Nous ne sommes plus en démocratie depuis que Bruno Beschizza y est maire. Cependant, son prédécesseur coupait le micro à l’opposition quand il refusait d’entendre et d’avoir à se justifier. Pour les administrés, ces comportements ne sont clairement pas démocratiques !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :