L’Union des Associations Musulmanes 93 dans la tourmente, M’Hammed Henniche s’explique

Sonné. Mais pas le temps de cogiter : M’Hammed Henniche, responsable de la Grande mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis), a 48 heures pour consulter « les membres de l’association cultuelle » pour décider s’il exerce ou non un recours contre la décision du ministère de l’Intérieur de fermer le lieu de culte. Cette fermeture a été annoncée lundi soir par Gérald Darmanin au JT de TF 1, dans le cadre des opérations de lutte contre la mouvante islamiste, trois jours après la décapitation de Samuel Paty, enseignant de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), par un terroriste.

M’hammed Henniche, qui est aussi coprésident de l’Union des associations musulmanes du 93 (UAM 93), s’est vu remettre la notification de fermeture en personne, par des policiers, tard dans la soirée de lundi. Elle est applicable pour six mois.

Au premier chef, on lui reproche la publication, sur la page Facebook de la mosquée, de la vidéo d’un père d’élève de Samuel Paty appelant à la mobilisation contre ce dernier après son cours sur les caricatures de Charlie hebdo et la liberté d’expression.

«Je regrette la publication de cette vidéo, qui a été immédiatement supprimée»

Contacté ce lundi, M’hammed Henniche le martèle : « Je regrette cette publication qui a été immédiatement supprimée après l’atrocité subie par ce professeur. Nous ne l’avions d’ailleurs pas publiée dans une démarche de critique des caricatures ou de la liberté d’expression, mais parce que ce père d’élève était ému qu’on ait pu demander à des élèves musulmans de se signaler (NDLR : Samuel Paty aurait proposé à ses élèves ne souhaitant pas voir les caricatures de sortir de la salle) », expliquait M’hammed Henniche.

Il insiste sur un autre point : l’autre vidéo incriminée, celle du militant pro-islam radical Abdelhakim Sefrioui appelant à la mobilisation contre Samuel Paty, « n’a pas été publiée » par son association. En lieu et place de ces vidéos, la mosquée de Pantin avait, dimanche, lancé un appel à participer au rassemblement d’hommage à l’enseignant assassiné.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 20 octobre 2020, dans Religion, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. La question ne me semble pas être ce qui a été fait depuis vendredi soir, mais :
    – ce qui a été fait avant,

    Il serait également intéressant de savoir ce que le coprésident de l’UAM souhaite mettre en place au sein de son association pour éviter de telles situations à l’avenir.

    S’il souhaite des sujets de débat pour un éventuel séminaire interne, l’actualité en est plein.
    Exemple l’affaire de la collégienne menacée de mort et de viol suite à ses déclarations au printemps derier. Menaces qui semblent continuer (voir un jugement récent).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :