Publicités

Archives du blog

Le président de l’EMJF Hassen Farsadou critique l’école laïque pour mieux faire la publicité de l’école privée musulmane à Aulnay-sous-Bois ?

Les propos de Jean-Christophe Lagarde semblent confirmés. Hassen Farsadou, président de l’UAM 93 et de l’EMJF (Espérance Musulmane de la Jeunesse Française) semble ne pas porter l’école laïque et républicaine dans son coeur. M. Farsadou, qui a appelé à voter Bruno Beschizza pour le second tour des municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois, a rédigé un véritable brûlot sur le sujet via le réseau social Facebook :

« En 2004, les laïcistes ont enlevé le hijab de l’école = vous avez laissé vos enfants

Entre 2004 et 2015, les laïcistes ont lancé une vendetta contre les bandanas, les jupes longues, les sorties scolaires = vous avez continué à leur laisser vos enfants

En 2015, les laïcistes ont mis des gamins de 8 ans devant des procureurs et mis en application les ABCD = vous avez continué à leur laisser vos enfants

En 2018, les bouquins pour leur apprendre la masturbation sont prêts = vous allez continuer à leur laisser vos enfants

Mais vous attendez les sorties scolaires dans les Gay pride 🏳️‍🌈 pour vous ressaisir ???« 

Avec l’ouverture de l’école Philippe Grenier en septembre 2018, école privée Musulmane qui occupe les locaux de l’ancienne école publique Bougainville dans le quartier de la Rose des Vents, M. Farsadou a toutes les raisons de critiquer l’école publique. On peut se poser la question si ces critiques visent à faire changer l’éducation nationale sur le contenu du programme scolaire ou pour faire de la publicité pour le nouveau groupe scolaire privé musulman, sponsorisé par l’EMJF, dont M. Farsadou est le président.

Chacun se fera son opinion.

Publicités

Après le mariage pour tous, certains réclament la légalisation de la polygamie

polygamiePermettre aux personnes de même sexe de se marier et d’officialiser leur union a été un combat long et difficile, souvent décrié par des personnes attachée à la « famille » et aux principes religieux. Maintenant que des personnes de même sexe peuvent s’unir en Mairie voire dans certains établissements religieux, des intellectuels et des religieux réclament désormais l’officialisation de la polygamie, ce qui implique qu’un homme pourrait s’unir à plusieurs femmes.

C’est Daniel-Yossof Leclerc, un intellectuel et essayiste musulman qui met les pieds dans le plat, et dont la prose a été reprise par le site UAM-93 d’Hassen Farsadou, également président de l’Espérance Musulmane de la Jeunesse Française à Aulnay-sous-Bois.

Pour M. Leclerc, la polygamie, si elle est bien encadrée, pourrait être bien plus morale que l’adultère, propre à cet « univers occidental aux mœurs dissolues« . En résumé, si la première épouse accepte un mariage sous régime polygame (ce qui existe dans plusieurs pays d’Afrique), et si les autres épouses acceptent sans contrainte d’épouser un homme déjà marié, alors cela pourrait combler la pénurie d’hommes, dont le taux de mortalité est plus élevé.

Très critique vis-à-vis de l’adultère, M. Leclerc s’exprime de manière véhémente contre « Les réflexions méprisantes sur une pratique [NDLR : la polygamie] qui se révèle pourtant plus honnête et respectable que la liberté sexuelle débridée prônée de nos jours sont bien singulières« . Selon M. Leclerc, 50% des hommes avoueraient avoir trompé au moins une fois leur épouse. La polygamie permettrait ainsi de diminuer fortement l’infidélité et le choc psychologique que cela implique pour la femme.

M. Leclerc insiste aussi sur le fait que la monogamie n’est en rien une spécificité chrétienne puisse que « la plupart des Prophètes bibliques ayant été polygames ». Les parlements modernes seraient, selon lui, derrière cette tradition répandue aujourd’hui majoritairement dans le monde.

Alors après le mariage pour tous, la polygamie pour tous (les hommes) serait-il le prochain combat mené par certains intellectuels et religieux ? Qu’en pensent les féministes ? Les humanistes ? Les progressistes ? Les femmes ?

En tout cas votre serviteur est marié sous le régime monogame et le restera…

Nadia Hamour écartée par le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza pour avoir critiqué le voile islamique ?

Nadia_HamourNadia Hamour avait été embauchée sous l’impulsion de Bruno Beschizza pour prendre la tête de la Direction de la Politique de la Ville, en Mars 2015. La secrétaire nationale du parti Les Républicains chargée de l’intégration devait également, selon nos informations, prendre la tête de la GUP (Gestion Urbaine de Proximité).

Madame Hamour est connue pour son expérience en tant qu’historienne et spécialiste des relations Europe-Méditerranée, c’est aussi une figure emblématique proche de l’ancien président Nicolas Sarkozy. Tout semblait bien se passer à Aulnay-sous-Bois pour Madame Hamour jusqu’au moment où celle-ci s’est mise à critiquer le voile islamique…

Le voile est porteur d’un message politique

Tel est le tweet qu’aurait envoyé la directrice de la politique de la ville lors d’un débat sur le voile sur France 24. Il est vrai que Madame Hamour n’était pas à sa première critique contre le voile, comme l’en atteste une interview du Point. Madame Hamour fustige la Burqa, signe d’une soumission des femmes et d’une pensée rétrograde, mais aussi le voile classique. Elle dit ainsi :

« Il faut expliquer sans relâche que le voile comme la burqa sont un symbole de l’oppression des femmes, une marque de la ségrégation des sexes, de la marginalisation de la femme et de l’appropriation du pouvoir par les hommes« 

Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire des associations religieuses, en particulier l’UAM 93, qui demandèrent fermement au Maire Bruno Beschizza d’agir contre sa recrue. On peut lire ainsi sur le site Islaminfo :

« L’UAM 93 a rapidement contacté le maire, Bruno Beschizza, afin que Nadia Hamour prônant un discours islamophobe (sous couvert de laïcité), contraire “à l’apaisement et à l’unité nationale dans notre pays et notre ville” soit convoquée et recadrée. Une demande à laquelle le maire d’Aulnay sous Bois a répondu positivement indiquant qu’il était mécontent devant les allégations tenues par sa directrice de la politique de la ville.« 

Nadia Hamour virée par Bruno Beschizza sous l’impulsion de l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis ?

Convoquée en décembre, il semblerait que Madame Hamour a quitté le navire. Selon des informations internes à la Mairie, elle aurait quitté brusquement la GUP et la Politique de la Ville, et ce depuis au moins fin janvier. La rédaction a tenté de joindre Madame Hamour, en vain, pour confirmer la fin de son contrat. En tout état de cause, rien n’est forcément perdu pour Madame Hamour, dont certaines sources prétendent (sans en apporter la preuve) qu’elle aurait rejoint Paris Terre d’Envol, grâce à la présidence de Bruno Beschizza, qui ne serait pas rancunier.

Tout porte à croire que certaines associations à Aulnay semblent avoir pignon sur rue pour décider dans l’intérieur même des rouages de la vie politique Aulnaysienne. L’électorat Musulman devenant incontournable pour gagner une élection locale, Les Républicains semblent obligés de jouer la carte du Clientélisme, sous peine de se faire coiffer sur le poteau par les Socialistes, qui lorgnent également sur cet électorat. Une situation qui donne de la peine aux plus fervents défenseurs laïques mais qui répond à une certaine Real Politik. Les élections municipales 2020 sont dans tous les esprits. Avec un possible retour de Nicolas Sarkozy au pouvoir et un contexte national bien moins favorable pour la Droite, le moindre faux pas risque d’être fatal aux Républicains.

Valérie Pécresse invitée par l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis pour l’Iftar ce mercredi

Pecresse_Aulnay_Question_2Valérie Pécresse, candidate tête de liste des Républicains aux régionales 2015 en Ile-de-France, sera en déplacement au Blanc-Mesnil ce mercredi 8 juillet pour faire la rupture du jeûne (Ramadan). Elle sera aux côtés de plusieurs responsables de mosquées et d’associations musulmanes. Cet Iftar se déroule dans la salle des fêtes de la Ferme du Blanc-Mesnil (Parc Jean Duclos).

Valérie Pécresse rencontre régulièrement l’Union des Associations Musulmanes de 93 (UAM 93).  Contrairement à certains de ses confrères politiques, Valérie Pécresse s’est démarquée en affirmant être favorable au port du voile dans les universités à condition que le visage soit reconnaissable.

Source : UAM 93

François Fillon a rendu visite à l’Union des Associations Musulmanes 93 en compagnie de Philippe Dallier

henniche_fillonDans le cadre de ses échanges républicains, l’UAM-93 a eu le plaisir de recevoir le jeudi 9 octobre 2014, Mr François Fillon, ancien Premier Ministre.

Les questions d’actualité et l’avenir de notre pays étaient au centre de cette rencontre, bien sûr un intérêt particulier a été donné à l’islamophobie et les attentes des musulmans de France.

L’ancien Premier Ministre était accompagné du Sénateur-maire Mr Philippe Dallier et de Mr Fayçal Menia élu d’Aubervilliers.

Source et image : UAM 93

Ramadan 2013 : l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis voit rouge

logo_uam93La décision du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), relative à la fixation deux mois à l’avance de la date de début du mois sacré de Ramadan, ne plaît pas à tout le monde, et surtout pas à l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93).

L’UAM 93 parle d’une « innovation religieuse intolérable » et préfère en rester aux traditions (fixation de début du Ramadan lors de la nouvelle lune du mois de jeûne).

Source : communiqué de M. Farsadou, président de l’UAM 93

%d blogueurs aiment cette page :