Archives du blog

Après le mariage pour tous, certains réclament la légalisation de la polygamie

polygamiePermettre aux personnes de même sexe de se marier et d’officialiser leur union a été un combat long et difficile, souvent décrié par des personnes attachée à la « famille » et aux principes religieux. Maintenant que des personnes de même sexe peuvent s’unir en Mairie voire dans certains établissements religieux, des intellectuels et des religieux réclament désormais l’officialisation de la polygamie, ce qui implique qu’un homme pourrait s’unir à plusieurs femmes.

C’est Daniel-Yossof Leclerc, un intellectuel et essayiste musulman qui met les pieds dans le plat, et dont la prose a été reprise par le site UAM-93 d’Hassen Farsadou, également président de l’Espérance Musulmane de la Jeunesse Française à Aulnay-sous-Bois.

Pour M. Leclerc, la polygamie, si elle est bien encadrée, pourrait être bien plus morale que l’adultère, propre à cet « univers occidental aux mœurs dissolues« . En résumé, si la première épouse accepte un mariage sous régime polygame (ce qui existe dans plusieurs pays d’Afrique), et si les autres épouses acceptent sans contrainte d’épouser un homme déjà marié, alors cela pourrait combler la pénurie d’hommes, dont le taux de mortalité est plus élevé.

Très critique vis-à-vis de l’adultère, M. Leclerc s’exprime de manière véhémente contre « Les réflexions méprisantes sur une pratique [NDLR : la polygamie] qui se révèle pourtant plus honnête et respectable que la liberté sexuelle débridée prônée de nos jours sont bien singulières« . Selon M. Leclerc, 50% des hommes avoueraient avoir trompé au moins une fois leur épouse. La polygamie permettrait ainsi de diminuer fortement l’infidélité et le choc psychologique que cela implique pour la femme.

M. Leclerc insiste aussi sur le fait que la monogamie n’est en rien une spécificité chrétienne puisse que « la plupart des Prophètes bibliques ayant été polygames ». Les parlements modernes seraient, selon lui, derrière cette tradition répandue aujourd’hui majoritairement dans le monde.

Alors après le mariage pour tous, la polygamie pour tous (les hommes) serait-il le prochain combat mené par certains intellectuels et religieux ? Qu’en pensent les féministes ? Les humanistes ? Les progressistes ? Les femmes ?

En tout cas votre serviteur est marié sous le régime monogame et le restera…

Fouad El Kouradi et l’UMD appellent au choc de démocratie le 26 Mai contre le Mariage pour tous

Diapositive1L’Union pour le Mouvement de la Diversité (UMD) et son représentant Fouad El Kouradi, conseiller municipal d’opposition UMP à Aulnay-sous-Bois, appellent à un véritable choc de démocratie le 26 Mai, contre le Mariage pour Tous. Ce projet de loi proposé par la ministre Taubira prévoit d’autoriser les mariages de même sexe et l’adoption pour ces couples. Cela ne semble guère réjouir l’UMD et M. El Kouradi.

Dans une lettre que vous pouvez récupérer en cliquant sur l’image ci-contre, nous pouvons lire :

  • Le projet conduit à une marchandisation de l’être humain
  • Des laboratoires de procréation artificielle prospectent déjà grâce à cette loi, pour vente d’ovocytes ou de sperme
  • Cette loi serait un changement anti-démocratique de civilisation

Bref, des mots bien durs, qui choqueront peut être certains, et encourageront d’autres.

Union pour le Mouvement de la Diversité d’Aulnay-sous-Bois : appel à la mobilisation contre le mariage pour tous

parceque 3L’Union pour le Mouvement de la Diversité d’Aulnay-sous-Bois, représentée par Fouad El kouradi (Conseiller Municipal UMP), Rodrigues Itoua (délégué de ville UMP), Yousfi Noreddine et Camara Youssouf, appelle à la mobilisation contre le Mariage pour Tous, le 24 mars prochain.

Les propos de l’UMD sont sans équivoque :

  • Parce qu’il fera bien plus chaud que le 13 janvier !!!
  • Parce que les Français s’intérrogent sur l’opportunité de ce projet qui bouleverse le droit de la famille
  • Parce que les Français se demandent quel monde nous allons laisser à nos enfants
  • Parce que l’attitude de la gauche et du gouvernement nous choque
  • Parce que ce projet est un bouleversement de civilisation
  • Parce que le gouvernement ne peut plus mépriser ce mouvement populaire qui s’exprime au-delà des partis, des religions, des générations
  • Parce que nous ne sommes pas naifs : le projet de loi Taubira, c’est le cheval de Troie de la PMA et de la GPA…
  • Parce que le projet de loi Taubira on n’en veut pas, vraiment pas ! Et ce ne sont pas quelques lobbies privilégiant leurs intérêts par rapport à ceux de l’enfant qui nous feront plier
  • Pour défendre le mariage civil homme-femme et la famille PME : Père-Mère-Enfant
  • Parce que les générations à venir nous demanderont des comptes : nous ne seront pas restés les bras croisés, attendant qu’on impose une filiation-fiction à nos enfants !
  • Pour faire entendre la voix de la raison, plus fort cette fois. François Hollande ne peut pas rester sourd à nos arguments

Propos que vous pouvez retrouver sur le tract ci-contre.

Tous les députés de la Seine-Saint-Denis ont voté pour le mariage pour tous

LAgarde« Des députés du 93 ont voté en faveur du mariage pour tous. Le projet de loi a rassemblé, hier, les douze députés de la Seine-Saint-Denis. Excepté Claude Bartolone, qui, en tant que président de l’Assemblée nationale, ne participe pas aux votes (c’est la tradition), tous ont appuyé sur le bouton « pour » : les 8 autres socialistes, les deux Front de gauche et l’UDI Jean-Christophe Lagarde, l’un des rares partisans de la loi dans son groupe. « Je pense à ceux qui hurlaient contre le pacs en 1998 et qui aujourd’hui ne jurent que par lui. L’histoire va se répéter », a-t-il noté sur son compte Twitter.« 

Source : Le Parisien

Retour sur le débat sur le mariage pour tous à Aulnay-sous-Bois, partie 5

Debat_Mariage_Aulnay_9

Vidéo

La rédaction d’Aulnay Cap ! vous propose de découvrir deux nouvelles vidéos du débat sur le « Mariage pour tous », organisé conjointement par le député socialiste Daniel Goldberg et André Cuzon, le 17 janvier 2013.

Vous pourrez prendre connaissance d’autres échanges avec la salle, et une réaction du député.

Debat_Mariage_Aulnay_10

Vidéo

Pour accéder aux vidéos, cliquer sur les images.

Retour sur le débat sur le mariage pour tous à Aulnay-sous-Bois, partie 4

Debat_Mariage_Aulnay_7

Vidéo

La rédaction d’Aulnay Cap ! vous propose de découvrir deux nouvelles vidéos du débat sur le « Mariage pour tous », organisé conjointement par le député socialiste Daniel Goldberg et André Cuzon, le 17 janvier 2013.

Vous pourrez prendre connaissance des premiers échanges avec la salle, majoritairement pour cette loi.

Debat_Mariage_Aulnay_8

Vidéo

Pour accéder aux vidéos, cliquer sur les images.

Retour sur le débat sur le mariage pour tous à Aulnay-sous-Bois, partie 3

Debat_Mariage_Aulnay_4

Vidéo

La rédaction d’Aulnay Cap ! vous propose de prendre connaissance de trois nouvelles vidéos du débat sur le « Mariage pour tous », organisé par André Cuzon le 17 janvier 2013 dans la salle Dumont.

Discours, argumentaire, textes de loi…tout était bon pour convaincre le camp adversaire du bien fondé de leurs convictions.

Debat_Mariage_Aulnay_5

Vidéo

A noter que le député Daniel Goldberg, animateur dans le débat, considère la question du référendum comme incompatible avec la constitution. L’article 11 de la constitution est en effet assez clair sur le sujet :

Debat_Mariage_Aulnay_6

Vidéo

« Le Président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux assemblées, publiées au Journal officiel, peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d’un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.« 

Pour accéder aux vidéos, cliquer sur les images.

 

Retour sur le débat sur le mariage pour tous à Aulnay-sous-Bois, partie 2

Debat_Mariage_Aulnay_1

Vidéo

Dans une salle Dumont remplie (cent personnes au plus fort du débat), le débat sur « le mariage pour tous », animé par André Cuzon, s’est déroulé presque comme prévu. En présence du député Daniel Goldberg, de la bibliste Anne Soupa et de Vincent Loiseau, Chargé de la coordination à l’association « Homosexualité & Socialisme », politiques et personnalités locales ont pu s’exprimer sur le sujet.

Debat_Mariage_Aulnay_2

Vidéo

Cependant, la salle était en très grande partie composée de personnalités favorable à ce projet de loi. Nous y reviendrons dans un article ultérieur.

Debat_Mariage_Aulnay_3

Vidéo

Quoiqu’il en soit, le pari est réussi, et André Cuzon ne compte pas en rester là. Aucune violence verbale n’a été signalée, et le Bondy Blog en personne est venu couvrir les échanges. Notons toutefois que l’opposition municipale était quasi absente de la salle, si ce n’est quelques conseillers municipaux Aulnay Ecologie Les Verts et le conseiller municipal indépendant Alain Boulanger.

Pour prendre connaissance des 3 premières vidéos du débat que la rédaction vous met à disposition, cliquer sur les images ci-contre.

Retour sur le débat sur le mariage pour tous à Aulnay-sous-Bois, partie 1

Cuzon_Mariage_Aulnay

Vidéo

Le pari était risqué, mais la réussite à la hauteur : le débat animé par André Cuzon, leader associatif aulnaysien, sur le mariage pour tous, s’est déroulé dans une ambiance bonne enfant, avec des débats certes parfois très orientés politiquement, mais sur le ton de la courtoisie.

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons de débuter ce reportage par le discours de clôture d’André Cuzon, très déçu de l’absence des opposants politiques le soir du 17 janvier 2013, salle Dumont (salle remplie en grande partie de militants ou sympathisants socialistes). Pour accéder en vidéo au discours de M. Cuzon, cliquer sur l’image ci-contre.

Ci-dessous, le discours en question :

« La parole des uns et des autres est importante.
C’était le sens profond de ma lettre au député pour demander un débat public.

Le mariage c’est l’histoire de l’humanité
L’enjeu ce sont les générations futures

L’amour conjugal durable qui fonde la famille est essentiel pour poursuivre l’aventure humaine : c’est le sens profond que la société donne au serment échangé par les époux.
Personne ne se félicite des échecs des couples ou des familles. La société et le politique doivent favoriser la bonne santé des couples et de leurs familles.
Pour cela il faudrait commencer par un véritable diagnostic de la situation avec les conséquences sociales et humaines, les souffrances des enfants en particulier.

Cela passe bien sur par les conditions sociales (emploi, logement) mais aussi par des valeurs fondamentales, le refus de la marchandisation de nos vies.
La Californie et Hollywood ne sont pas nos références obligées.

 Aujourd’hui tout le monde met en cause le PIB : il est temps en effet d’inventer des indicateurs de bonne santé de la société qui ne soit pas financier.

Un autre débat est donc nécessaire où les enfants doivent être au centre, les enfants qui n’ont pas le droit à la parole.

Je suis particulièrement touché par le cri d’alarme de Jean-Pierre Rosenczveig le président du tribunal des enfants de Bobigny, président de Défense des Enfants International France qui écrit sur son blog que je vous conseille :
« Le débat sur le mariage pour tous aura eu pour conséquence de percer sans retenue la bulle dans laquelle nous étions installés depuis les années 80 : notre société reste autocentrée et n’a que faire d’une réflexion sur les droits de l’enfant.
Le droit au mariage aujourd’hui ;le droit à l’enfant demain. »
Je citerais enfin Guy COQ philosophe, de la revue Esprit que j’ai rencontré au PSU en 1967.

« En fait, comme l’a montré le débat au sein du groupe socialiste, « mariage pour tous », adoption, filiation, extension de la PMA font problème dans la gauche, comme d’ailleurs dans toutes les familles politiques, à cause de leurs implications anthropologiques immenses et encore mal mesurées. Pour de telles questions, et à défaut d’une consultation directe du corps électoral par un référendum, ne devrait-on pas adopter le principe d’une suspension exceptionnelle de la discipline de parti ? Chaque député devrait ainsi être amené à prendre position en conscience, en assumant ce choix directement, en dialogue avec les électeurs de sa circonscription qu’il représente. Avant d’être membre d’un parti, le député est un élu qui a une obligation à l’égard des électeurs. »

J’ajouterais que la priorité à la jeunesse voulue par le président de la république doit aussi être une priorité aux enfants.

Merci à Daniel GOLDBERG notre député d’avoir en acceptant ce débat donné la parole aux électeurs y compris pour l’interpeller.« 

Aulnay-sous-Bois : débat public sur le mariage pour tous le 17 janvier

imagesA l’initiative d’André Cuzon, leader associatif aulnaysien, un débat sur le projet de loi « Mariage pour Tous » a lieu dans la salle Dumont (boulevard Gallieni), le jeudi 17 janvier à 19h30.

Ce projet vise à ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe. Plusieurs personnalités participent à ce débat, à savoir :

  • Daniel Goldberg, député de la Seine-Saint-Denis
  • Anne Soupa, écrivaine, bibliste
  • Vincent Loiseau, Chargé de la coordination à l’association « Homosexualité & Socialisme »

Daniel_GoldbergVous pouvez récupérer le communiqué de Daniel Goldberg à ce sujet en cliquant ici.

%d blogueurs aiment cette page :