Archives du blog

Comment l’UAM 93 et l’EMJF, deux associations cultuelles musulmanes, décident qui sera le prochain Maire à Aulnay-sous-Bois

Hassen Farsadou, fondateur de l’association Espérance musulmane de la jeunesse française (EMJF), préside avec Henniche l’UAM93. Tous deux soutiennent en 2003 le député UMP-LR Gérard Gaudron à Aulnay-sous-Bois. «J’avais négocié un terrain pour la mosquée avec la droite, dit Farsadou, mais en 2008il n’y avait toujours rien de concret.» Hassen Farsadou quitte Gaudron et promet au conseiller général Gérard Ségura (PS) de le faire maire d’Aulnay s’il lui satisfait toutes sortes de revendications: «une école, des postes de directeurs généraux adjoints et de conseillers techniques à la mairie. Très sûrs d’eux, ils vantent leur influence dans les quartiers nord et font comprendre au candidat socialiste que des négociations sont aussi en cours avec son adversaire, le maire sortant de droite Gérard Gaudron

Ségura accepte, Farsadou et Henniche font campagne pour lui, et ils le font élire en 2008. Mais il donne la mosquée à une association musulmane rivale. Henniche punit Ségura en lui faisant perdre les élections de 2014 et en faisant élire à sa place Bruno Beschizza (UMP-LR).

L’école islamiste dans un local public

Beschizza a accepté d’autoriser l’EMJF à faire une école confessionnelle musulmane par prêt gratuit (bail emphytéotique de 99 ans), d’une ancienne école publique désaffectée. Une belle prise : deux étages, 1200m2 avec cour. L’école sera islamiste, puisque Farsadou invite des prédicateurs comme Nader Abou Anas, Éric Younous et le salafiste pro-djihad Mehdi Bouzid, proche de l’un des frères Kouachi.

Dans l’affaire Théo, en 2017, cet ancien officier de police devenu maire n’a pas hésité à critiquer virulemment les policiers impliqués, position qu’il n’a pas changé même après la publication de la fameuse vidéo démontrant que Théo avait menti et que le policier ne l’avait pas violé. Ce silence encouragera les émeutiers et suscitera une campagne nationale contre la police et des violences dont l’incendie d’un policier au cocktail Molotov. Quant au policier innocent, sa vie a été ruinée : quand la vidéo a été publiée, un an plus tard, le public l’avait oublié, et il était trop tard pour le réhabiliter. Les personnalités qui l’avaient traîné dans la boue restèrent sur leur position, à l’exception de Patrick Quarteron, qui publia une vidéo dans laquelle il lui fit des excuses très émues.

Source et article complet : Causeur

Bruno Beschizza souhaite organiser un Iftar à chaque Ramadan à Aulnay-sous-Bois pour contrer l’islamophobie

beschizza_uam93

UAM 93

Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, a reçu une délégation de l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) le 20 juillet dernier, à l’hôtel de ville d’Aulnay. Lors de cet entretien, Bruno Beschizza s’est fixé 3 objectifs :

  • L’emploi
  • Le logement
  • Le vivre-ensemble

Bruno Beschizza a également indiqué vouloir lutter contre la stigmatisation des musulmans et s’opposer au retour du menu unique à la cantine scolaire. Prenant à contre-pied le blog MonAulnay.com qui l’avait attaqué, Bruno Beschizza réaffirme sa volonté d’organiser un Iftar chaque Ramadan à Aulnay-sous-Bois, et ce pour lutter contre cette islamophobie régnante. 

Le maire d’Aulnay-sous-Bois, M. Bruno Beschizza a reçu une délégation de l’UAM-93 le lundi 20 juillet 2015 dans son bureau à l’hôtel de ville.

La délégation de l’UAM 93 était composée de Messieurs Farsadou, Henniche, Morad Haouach et Boujemaa Ait Oumghar.

Source : UAM 93

%d blogueurs aiment cette page :