Un simple blâme pour les deux policiers renvoyés devant les assises pour l’affaire Théo à Aulnay-sous-Bois ?

Deux des trois policiers poursuivis pour «violences volontaires avec circonstances aggravantes» à l’encontre de Théo Luhaka, lors de son interpellation, le 2 février 2017 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ont été entendus ce mercredi lors d’un conseil de discipline.

Renvoyés aux assises mais punis d’un simple blâme par leur hiérarchie ? La sanction proposée à l’issue du conseil de discipline de deux des trois policiers poursuivis pour « violences volontaires avec circonstances aggravantes » dans l’affaire Théo ne manquera pas de faire parler.

Les deux agents, dont l’auteur du coup de matraque télescopique ayant entraîné une rupture du sphincter anal du jeune homme, ont été entendus ce mercredi.

« Cette instance consultative dans le processus de sanction administrative a rendu un avis en proposant un blâme, explique une source proche du dossier. Il appartient désormais au préfet de police de confirmer ou d’infirmer cet avis. »

Selon nos informations, le conseil de discipline a suivi la proposition la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne. Aucune décision n’est prise à ce stade mais toujours selon nos informations, Didier Lallemant jugerait la sanction trop faible au regard des faits.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 14 janvier 2021, dans Actualité, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :