Pascal Blaise Ondzie, du bitume d’Aulnay-sous-Bois aux JO 2024, son histoire, c’est celle du hip-hop

Aux Jeux olympiques de 2024, sa voix va compter dans la préparation des premières épreuves de breakdance. A 50 ans, Pascal Blaise Ondzie, doyen toujours agile du hip-hop, ancré en Seine-Saint-Denis, est une «légende vivante».

On a tourné autour du centre de loisirs, planté au milieu de la cité de la Rose-des-Vents, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sans savoir par où entrer. Appelé à la rescousse, Pascal Blaise Ondzie ouvre une porte… et déclenche l’alarme, bien malgré lui! Il rassure la gardienne d’un large sourire et remonte à l’étage, où quelques minots enchaînent les pas de danse sur du rap à l’ancienne.

Enfant de la banlieue un jour, enfant de la banlieue toujours. Il a beau avoir arpenté les scènes du monde entier, le danseur hip-hop Pascal Blaise Ondzie — 50 ans et toujours la souplesse d’un chat — reçoit « à domicile », dans les locaux de son association VNR (Voies de la nouvelle rue). A Aulnay-sous-Bois, dans la cité où il a grandi et fait ses premiers mouvements de danse, à l’époque où on appelait cela le « smurf ». « J’étais à l’école juste à côté, glisse l’homme, silhouette d’athlète et visage épargné par les rides. Et je m’entraînais à danser sur le terrain de pétanque juste en face… C’est drôle de se retrouver au même endroit quarante ans après… »

Le gamin d’alors pouvait-il imaginer que cette danse, venue des quartiers défavorisés de New York et qu’il pratiquait dans la rue, deviendrait un jour discipline olympique ? Et qu’on ferait appel à lui pour en codifier les épreuves et former de futurs arbitres ?

La réponse est évidemment non. « On ne pouvait pas savoir que cette culture prendrait autant d’ampleur, qu’autant de portes s’ouvriraient », avoue Pascal Blaise Ondzie, dans un sourire incrédule. Et pourtant : en décembre dernier, le comité international olympique a confirmé que le break serait au menu des JO de 2024 à Paris.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 21 janvier 2021, dans danse, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :