Et pourquoi pas à Aulnay-sous-Bois…un budget participatif ?

Un  Aulnaysien  adresse cette décision municipale  de sa ville d’adoption au Maire d’Aulnay-sous-Bois.

Une enveloppe de 30 000€ pour chaque quartier de la ville

Afin de renforcer les liens de proximité, de dialogue et de confiance dans les quartiers, la municipalité de la ville de …… a décidé d’allouer 150 000€ aux 5 quartiers de la ville pour faire émerger les idées soit un budget annuel maximum de 30 000€ par quartier.

La municipalité de ….. souhaite faire vivre la ville avec ses habitants. De ce fait, elle veut encourager l’information, la concertation et l’appropriation des projets dans le sens de l’intérêt général et collectif.

 Donc, pour aller plus loin, la municipalité a décidé d’attribuer des budgets participatifs aux citoyens de la ville (sauf associations et personnes morales) , âgés d’au moins 12 ans et dont les initiatives serviraient à l’intérêt générale et collectif. Avec notamment un accent porté à la dimension de fraternité, le but est clairement de toucher la population et les comités de quartiers

 Un comité de pilotage verra également le jour pour contrôler et accompagner ces initiatives

PS : la ville de …… : une municipalité LR de 48 000 habitants

Source : Un Aulnaysien

Publié le 20 avril 2021, dans A vous la parole, Budget, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Cette équipe municipale,  » forte  » de ses 8384 électeurs parmi lesquels se trouvent leurs propres voix, sur les plus de 86 000 habitants que comptent la ville, est le modèle parfait et très significatif du déni de démocratie en action : Procès-baillons perdus à répétition avec l’argent des contribuables, tentatives de museler la parole des syndicats, des opposants, des blogueurs, des citoyens contradicteurs, refus de consultation des administrés pourtant concernés, persécution et exclusion des populations jugées indésirables…. Une véritable dictature s’est mise en place à Aulnay sous Bois pour une forme très sélective d’eugénisme économique et social !

    Tout cela est en totale contradiction avec nos devoirs de solidarité, d’empathie pour toutes les formes de misère et de précarité que nous avons la chance de ne pas subir nous-mêmes, ainsi que de fraternité manifestement inexistante parmi les 44 élus qui siègent au conseil municipal et qui nous font honte ! Ces individus là qui vivent d’indemnités confortables cumulées se contrefichent éperdument du mal et des préjudices qu’ils font subir à des citoyens accablés par la malchance et les accidents de la vie.

    Nul doute que feu l’Abbé Pierre, Soeur Emmanuelle, Mère Térésa, Martin Luther King, Nelson Mandela, Gandhi doivent s’insurger et pleurer les misères et le mal que ces individus au cœur de granit font subir à leurs frères et semblables…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :