Une effroyable dystopie a envahi notre réalité et Macron 1er en est l’auteur

Nous ne sommes pas dans un récit de fiction effroyable malheureusement,  mais dans une abominable et sinistre réalité que nous n’aurions jamais imaginé avoir à vivre dans le pays des droits de l’homme et des libertés individuelles ! Et le fossoyeur de nos libertés et de nos droits révèle le vrai personnage qu’il est en vérité : un dictateur qui entend faire plier un peuple entier devant des exigences, des contraintes et des moyens scandaleux de coercition qui nient le libre arbitre, la souveraineté et les droits de circuler librement de chaque citoyen  et qui méprise quantité de lois nationales et internationales à protéger les citoyens des excès de pouvoirs de leurs dirigeants !

Sous prétexte de faire échec à une pandémie dont on ignore qui a pris la grave responsabilité de la répandre, Macron  1er de France, après des mois de confinements, de restrictions drastiques et même de vie contraignante et impossible à tenir sur le long terme, entend ou espère encore faire de nous des petits moutons bien dociles et obéissants en nous imposant un faux choix, une illusoire alternative qui est la négation même de ce qu’est une vie dans la joie et la dignité !

Macron 1er devient  l’artisan méthodique d’une société qui n‘a plus rien d’imaginaire hélas, mais qui présente tous les signaux d’un pouvoir totalitaire dont l’idéologie sous-jacente est extrêmement néfaste.

La dystopie  dépeint une fiction noire où le bonheur semble impossible. Au contraire d’une utopie, le récit de fiction dystopique vire systématiquement au cauchemar en annonçant un avenir sombre ou un monde futuriste sans aucun espoir ! La société est alors organisée de telle façon qu’il est impossible de lui échapper, à cause de dirigeants qui exercent une autorité totale et absolue sur des citoyens auxquels on ne permet plus d’exercer leur libre arbitre…

Une société  dystopique telle que nous l’organise Macron 1er est dysfonctionnelle, indésirable, sinistre, déséquilibrée, discriminante et imparfaite. Les membres de cette société ne peuvent plus accéder au bonheur, aux joies simples qui donnent de la saveur à la vie. Toutes les restrictions annoncées par Macron  1er ce 12 juillet 2021 touchent tous les secteurs de nos vies de telle manière que nous n’avons plus aucune liberté, et que si nous ne nous soumettons pas à sa dictature intolérable, nous devrons subir toutes les menaces qui planent sur le travail qui nous fait vivre, sur le droit de faire ses courses ou d’utiliser le train, sur la jouissance d’une vie normale sans contraintes excessives, sur le droit de gérer sa propre santé sans subir de chantage, de pression ou de mesures de rétorsion ! Derrière les violents  mécanismes d’oppression qu’il met en place, se dessine une société totalitaire qu’il faut impérativement refuser et combattre !

L’article 35 de la déclaration universelle des droits de l’homme nous y autorise pas seulement mais nous le recommande :

Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

La France est en train de vivre et  de subir une immense fracture démocratique divisant les citoyens et  même les familles entre elles !  Il faut dire que les mesures draconiennes  annoncées le 12 juillet par  Macron  1er n’ont pas d’autre vocation que de littéralement  «  pourrir la vie  » des citoyens qui restent réservés sur l’efficacité des vaccins et qui ne sont pas convaincus par leur parfaite innocuité…

Peut-on ou doit-on les en blâmer ? N’ont-ils pas le droit à la sécurité de leur personne tant physique que sanitaire et au respect de l’intégrité de leur corps par ailleurs proclamé à l’envi  dans les lois nationales et internationales et même dans notre constitution ?

Pour quelles raisons les laboratoires pharmaceutiques qui produisent ces vaccins, déclinent toutes responsabilités  si des décès ou des effets secondaires indésirables et fâcheux surviennent à la suite des injections ? C’est bien parce que lesdits vaccins sont en phase expérimentale à grande échelle, avec la complicité des gouvernements  et que ceux qui acceptent de se faire vacciner servent finalement  de cobayes !

Il  n‘a pas échappé au peuple de France que devoir faire ses courses,  prendre le train ou l’avion, pouvoir travailler et donc assurer sa subsistance et celle de sa famille, jouir normalement des plaisirs de la vie en produisant un pass vaccinal allait leur rendre la vie compliquée, voire impossible et dans tous les cas extrêmement pénible !

Dès le lendemain des annonces de Macron 1er,  les centres de vaccination avaient enregistré un taux record de volontaires  soudains, mais ne nous y trompons pas, ceux qui ont choisi la « servitude volontaire  » l’ont uniquement fait pour pouvoir continuer à vivre normalement sans privations ni restrictions après tous ces mois pénibles de confinements répétés !  Beaucoup d’entre eux ont avoué qu’ils ne souhaitaient pas se faire vacciner, mais qu’ils l’ont fait sous la contrainte et en raison des mesures coercitives de Macron 1er !

Pourtant la loi Kouchner de 2002 et d’autres lois internationales en matière sanitaire, interdisent sans ambigüité toute vaccination obligatoire et tout acte médical non consenti !

De quel droit un chef d’état  se permet  de bafouer toutes les libertés individuelles et les droits fondamentaux et inaliénables de tout citoyen ?

Article  rédigé  du  14 au 24  juillet  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 24 juillet 2021, dans A vous la parole, Politique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. M. Arnaud, cessez de publier de tels commentaires scandaleux. Ici, tout y passe, individualisme, égoïsme, irresponsabilité…

  2. Catherine Medioni

    @ Troll Mario | 24 juillet 2021 à 18 h 07 min

    Quelle autorité êtes-vous donc pour juger et donner des ordres aux animateurs de ce blog ? Remballez vos prétentions !

    • Pas d’ordre bien sûr, pas plus que vous , des conseils, un avis de bienséance , de savoir vivre, de bon sens aupres des autres, juste de la société dans laquelle vous vivez aussi ou isolez-vous, préférable
      Qu’importe Mario, Jules, Anne… Cela changerait-il quelque chose ? Belle excuse pour vous

  3. Bonjour.
    L’Etat est seul responsable de l’ampleur de cette épidémie comme pandémie, pour n’avoir pas pris les devants et fait le nécessaire à temps !
    Il paraissait, au tout début, que nous étions en guerre, d’après Macron..contre qui ?..un ennemi quelconque, ou ce virus, diable, diantre..
    Un gouvernement digne de ce nom, tout comme « vrai » chef d’Etat qui se respecte, a la lucidité et l’intelligence de..Prévoir, et donc..d’anticiper et de prendre les devants, et de ne pas attendre, comme pour ces masques, lorsque c’est déjà trop tard, et pas que pour l’expression..
    Maintenant, là ou je m’interroge, c’est que l’Etat, dont Mr. Macron et Olivier Véran, font tout pour faire peur à la population et maintenir comme entretenir ce sentiment de peur aux travers de propos et discours dont ils devraient avoir honte..HONTE à eux !
    Mon point de vue personnel n’est pas galvaudé ni même truqué ou tronqué..pour preuve.
    A ce jour, nous en sommes à..111 587 morts, à peu de chose près (et je ne dis pas cela de gaieté de coeur, loin de là..), et là ou je « fustige » ce gouvernement, c’est justement par ce biais.
    Pourquoi ?..très simple. En fait, cela ne représente, au bas mot que..0,08, voir 0,09 % de l’ensemble de la population de notre pays, et à l’échelle de la France, c’est-à-dire..même pas..1% !!!
    On est bien loin, même très loin de cette grippe Espagnole, que je sache, non ?
    Pour la comparaison..
    En deux seuls petits clics, on en a et on en sait autant que tous ceux qui nous gavent sur la toile, et surtout sur les différentes chaînes télévisées, dont pro Macron, comme pour BFM TV, entre autre, et ce depuis..16 mois déjà..UNE HONTE !!!
    Santé – Le journal des femmes.
    https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2605417-covid-19-france-chiffres-nombre-cas-mort-info-stats-evolution-pass-sanitaire-hopital-cluster-vaccin/
    Covid France : chiffres, cluster, pass sanitaire à l’hôpital..
    Tout y est du haut vers le bas de la page !
    Plus précis encore..on ne peut mieux..
    Coronavirus – Statistiques.
    https://www.coronavirus-statistiques.com/stats-globale/coronavirus-nombre-de-morts-par-departement/
    Coronavirus – les décès par département.
    On est bien loin de ce « bourrage » de crâne incessant, non ?..
    L’Internaute.
    https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-chiffres-covid-le-bilan-du-coronavirus-en-france-mercredi-22-juillet-2021/
    CHIFFRES COVID. Le bilan du coronavirus en France, jeudi 22 juillet 2021..
    A titre de comparaison..
    La grippe Espagnole.
    Cette grippe, à elle seule, avait fait, pas moins de..20 à 50 millions de morts, et estimé à 100 millions de morts, suite à une réévaluation en 2020, c’est autre chose et bien différent de ce virus et coronavirus comme covid 19, ou encore, en tenant compte de tous ces variants « Alpha » pour le Britannique, « Bravo » pour le Brésilien, ou « Charlie » pour le sud-africain, et à présent « Delta » pour ce variant Indien..qu’on se le dise !!!
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_espagnole
    Grippe espagnole..
    Pandémie grippale de 1918.
    La Grippe espagnole, également appelée « pandémie grippale de l’année 1918 », est unepandémie mondiale de grippe A (H1N1), due à une souche particulièrement virulente etcontagieuse qui s’est répandue de mars 1918 à juillet 19212. Bien que les premiers cas connus soient apparus aux États-Unis, on lui a attribué le nom de « grippe espagnole » car l’Espagne(non impliquée dans la Première Guerre mondiale) fut le seul pays à publier librement les informations relatives à cette épidémie.
    Cette pandémie a fait de 20 à 50 millions de morts selon l’Institut Pasteur, et peut-être jusqu’à 100 millions selon certaines réévaluations de 2020, soit 2,5 à 5 % de l’humanité.
    Voilà mon point de vue, et pas galvaudé, ni tronqué ou truqué (encore moins), et certainement pas issu de « Fake-news » dont je n’ai que faire !!!
    Mes deux articles (simples) mis là-dessus..
    http://janus157.canalblog.com/archives/2021/07/16/39060012.html#c89047580
    Bienvenue au pays des droits de l’homme..de la dictature sanitaire, et privation de nos libertés..
    Et plus récent..
    http://janus157.canalblog.com/archives/2021/07/24/39070290.html#c89049457
    La France..Notre pays.. est devenue une prison à ciel ouvert..merci Macron !
    DICTATURE SANITAIRE, mais cependant..VRAIE DICATURE !!!
    Parfois et sinon souvent, les photos, à elles seules, sont plus parlantes que les écrits !
    Voilà, pour conclure, en quelque sorte, sur cette situation qui m’exaspère au plus haut point et me mets fort en colère, et pas que dans mon fort intérieur et par respect envers toutes les Françaises et Français que l’on prend faussement en otage par ce biais et au travers de cette situation dont le gouvernement se sert habilement et sans fin..no comment !
    Bonne fin de journée à vous, en ce dimanche, respectueusement..Denis.

  4. Catherine Medioni

    @ Mario | 25 juillet 2021 à 12 h 10 min

     » Pas d’ordre bien sûr  »

    Ah bon ? Parce que lorsque je lis :  » M. Arnaud, cessez de publier de tels commentaires scandaleux. Ici, tout y passe, individualisme, égoïsme, irresponsabilité…  »

    J’y vois une injonction de faire et un ordre, assortis de jugements à l’emporte pièce !!!

    Qui êtes vous pour juger ???

    Cessez de répéter ce qui tourne en boucle sur les merdias qui manipulent l’opinion pour qu’elle devienne la chambre d’écho de la doxa de Macron 1er.

    Ce que vous critiquez et jugez scandaleux n’est pas un commentaire mais un article qui repose sur une analyse, des réflexions et des faits. Je vous mets au défi d’écrire un article argumenté pour contrer le mien et démontrer en quoi je serai supposément individualiste, égoïste, et irresponsable.

    Ce qui se passe en France est très inquiétant et cela ne semble pas vous émouvoir…. C’est ce que personnellement je nomme la servitude volontaire !

    Accordez moi le droit de ne pas vouloir m’y soumettre ! Bien à vous !

    • Bonjour.
      Vous avez entièrement raison !
      Ne vous laissez pas faire..SOUTIEN à 200% !!!
      Bonne fin de journée à vous, en ce lundi, tout comme une très bonne semaine, respectueusement..Denis.

  5. Catherine Medioni

    @ janusdot57 | 25 juillet 2021 à 15 h 24 min

    Le gouvernement a démontré son incurie à gérer cette épidémie, affirmant tout et son contraire, donnant initialement des garanties qu’il ‘y aurait pas de Pass sanitaire ni de vaccination obligatoire et désormais il se dédie magistralement, avec une volonté manifeste de pourrir la vie de ceux qui désavouent l’un et l’autre, qui doutent de l’efficacité et de l’innocuité de ce vaccin, et qui de surcroit sont bien portants !

    Nous sommes en pleine inversion des valeurs où toute leur politique brutale, violente et liberticide consiste à faire plier les citoyens qui la défient, plutôt que de détecter, isoler et soigner les malades !

    En novembre 2020, on comptabilisait 1 300 000 morts de la Covid dans le monde entier, sous réserve d’un comptage fiable,…. Et encore beaucoup d’entre eux ont été déclarés morts du Covid alors qu’ils étaient en soins intensifs pour des maladies incurables… Etrange tout de même de vouloir ainsi gonfler les chiffres de létalité du Covid…. Sans doute pour affoler le peuple et le rendre plus perméable aux injonctions de faire de nos dirigeants….

    Or dans le même temps chaque année dans le monde entier :

    on dénombre 10 000 000 de décès liés au cancer.
    on dénombre 8 200 000 de décès liés au tabagisme dont 1 200 000 pour le tabagisme passif.
    on dénombre 4 200 000 de décès liés à la pollution de l’air intérieur.
    on dénombre 3 800 000 de décès liés à la pollution de l’air extérieur.
    on dénombre 3 100 000 de décès liés à la malnutrition.
    on dénombre 2 800 000 de décès liés à l’obésité.
    on dénombre 2 780 000 de décès liés au travail (accidents et maladies), le travail est plus dangereux que la Covid !
    on dénombre près de 2 000 000 de décès d’enfant morts-nés.

    Selon notre gouvernement, on est en présence d’une maladie extrêmement contagieuse et terriblement mortelle, au point de détruire nos sociétés, leur économie, la vie du peuple par des confinements et des couvre-feu alors que dans les faits le Coronavirus tue moins que des maladies non contagieuses… !!!

    Face à ce  » Coronacircus  » que les  » merdias  » dominants nous assènent à longueur de journée, pour quels imbéciles et naïfs cherche-t-on à nous prendre ? Ne devrait-on pas objectivement relativiser tout cela ?

    Enfin, pour quelle raison les services hospitaliers arrivent-ils si rapidement à saturation car c’est la véritable question à mettre en avant ! La principale raison de cette saturation, qui légitime un arsenal de mesures inimaginables et privatives de libertés, ne serait-elle
    pas la destruction de l’hôpital lui même ? Depuis de nombreuses années, le personnel hospitalier dénonce le manque de moyens, de personnel, les restrictions budgétaires, les pénuries, les fermetures de lits, de services et d’établissements.

    Près de 100 000 lits d’hôpitaux ont été fermés entre 1993 et 2018, dont 69 000 lits entre 2003 et 2017 ! Devait-on vraiment supprimer tous ces lits, et potentiellement le matériel et le personnel associé ? La santé, ne pas mourir, semble être devenu soudainement la priorité du gouvernement. Mais i celui-ci est sincère, pourquoi avoir détruit l’hôpital depuis des
    années ? Quand va-t-on cesser de considérer la santé comme quelque chose qui doit être rentable ?

    Remontons quelques années en arrière… en 2005 et 2006, une grande réforme de l’hôpital est instaurée, destinée à encadrer strictement les budgets des hôpitaux. De 2006 à 2012, tous les hôpitaux passent progressivement aux nouvelles règles de la tarification à l’activité («T2A»), fondées sur les recettes des actes pratiqués. Auparavant, ils recevaient un budget global couvrant l’ensemble des dépenses des établissements. L’établissement ne reçoit plus un budget destiné à répondre à des besoins, mais est rémunéré d’après sa «production». Comme une entreprise, sa production doit être suffisante et «rentable» !!!

    Le comble de l’histoire, c’est que cette réforme a été promue par le Directeur de l’Hospitalisation et de l’Offre de Soins au ministère de la santé en place à l’époque : M. Jean Castex, notre actuel premier ministre ! Tiens donc ! Nous voilà donc avec un homme qui a pour mission de gérer une situation partiellement liée à un manque de moyen dans les hôpitaux, qui découle en partie d’une réforme à laquelle il a contribué… !!!

    Fin octobre 2020, notre premier ministre déclare benoitement par une lapalissade que « le meilleur moyen de soulager l’hôpital, c’est finalement de ne pas tomber malade » ( sic) Si ce n’était pas infiniment triste et désolant, on pourrait en rire ….

    On notera également que l’actuelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, était ministre de la Santé et des Sports de 2007 à 2010, et que Olivier Véran, actuel ministre de la Santé, était en charge du pilotage du comité de réforme du mode de financement des établissements de santé, quand Marisol Touraine était ministre de la Santé en 2016. L’état déplorable de nos hôpitaux découle donc en partie de leurs actions….

    Le 22 novembre 2020, le Dr Patrick Pelloux, président de l’association des médecins urgentistes de France, déclare que : « La casse de l’hôpital public a continué pendant qu’on nous demandait d’être unis contre le virus ! ».

    Le 01/12/2020, un an après sa création, le Collectif inter-hôpitaux dénonce
    les promesses non tenues du gouvernement. Les projets de fermetures de lits «sont toujours à l’ordre du jour».

    Fin décembre 2020, sur le terrain, les syndicats estiment que rien n’a changé pour l’instant. Près d’un an après l’apparition de la Covid-19 en France, toujours pas de nouveaux lits de réanimation !

    Fin janvier 2021, le collectif Inter Urgences continue à dénoncer le manque de moyens de notre système de santé et constate qu’entre les paroles et les actes, le décalage est immense.

    Mi-mars 2021, Stéphane Velut, chef du service de neurochirurgie du CHU de Tours, alarme quant à l’état de l’hôpital dont la privatisation rampante menace le travail des personnels de santé et les soins apportés aux patients.

    Face au manque de moyens, certains personnels et responsables hospitaliers se permettent de réclamer des confinements, de demander à leurs concitoyens d’arrêter de vivre, oubliant qu’ils feraient mieux de s’adresser à nos responsables politiques pour obtenir des conditions de travail décentes.

    Auraient-ils imaginé et trouvé tolérable de mettre sous verrous 67 millions de personnes quand leurs services débordaient les années précédentes en raison de la grippe et autres pathologies saisonnières ? Pensent-ils vraiment qu’un pass sanitaire ou un nouveau confinement déguisé pour des non vaccinés bien portants et respectueux des gestes barrières évitera de nouvelles saturations ultérieures ?

    A-ton perdu la raison au point de penser qu’on peut confiner un pays et brimer toutes ses libertés individuelles sans conséquences dommageables pour la santé physique, mentale et psychique de son peuple ?

Répondre à janusdot57 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :