Fake news et tacle par derrière concernant l’article relatif à Gerald Grosz

Encore une fois, le débat sur le pass sanitaire a dérapé avec cette fois-ci, un point godwin de très mauvaise facture de la part d’un site local de Gauche.

Notre rédactrice Catherine Medioni, dans son travail d’analyse sur l’impact des vaccins et du pass sanitaire, a rédigé un article sur l’un des responsables du parti BZÖ, parti considéré à droite de l’échiquier politique Autrichien, à savoir Gérald Grosz. Sans aller dans le fond de l’article (qui peut être critiqué), une nouvelle polémique concernant l’antisémitisme supposé de ce leader politique a fait surface. Besoin de faire du buzz sur un site moins populaire ? Volonté de nuire à des bénévoles de l’information ? Quelques éléments de réponse dans cet article.

C’est quoi, le BZÖ ?

Le BZÖ est le parti de « l’Alliance pour l’avenir de l’Autriche », né d’une scission du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) le 4 avril 2005, menée par Jörg Haider, mort dans un accident de voiture et personnalité controversée en Autriche pour ses positions contre les immigrés et la minorité Slovène en Carinthie, district d’Autriche.

Si le FPÖ est toujours considéré comme un parti d’extrême droite en Autriche, le BZÖ a, depuis 2010, effectué une transformation interne pour se focaliser non plus sur la lutte contre l’immigration, mais sur la réforme économique du pays, la lutte contre la réduction des libertés individuelles et la baisse de la dette publique. Toutes les explications sont accessibles ici (la page Wiki en anglais est plus complète cependant).

Aujourd’hui, le BZÖ prend comme modèle un partie Allemand, le FDP, qui est un parti ultra libéral, à l’image de ce que voulait incarner à l’époque Alain Madelin en France.

Est-ce l’ignorance, la stupidité la volonté de nuire qu’indiquer bêtement que le BZÖ est un parti d’extrême droite ? Aucune personne un tant soit peu cultivée aurait pu éviter de tomber dans le piège. Car si le BZÖ est né d’une scission avec un parti d’extrême droite, celui-ci a tenté de se créer un nouvel espace politique (peut-on comparer le Parti Communiste des années 1920 au Parti Communiste d’aujourd’hui, par exemple ?).

Qui est Gerald Grosz ? Est-il antisémite ?

Gerald Grosz est un leader du BZÖ, ancien président de ce parti. Pas forcément charismatique, Gerald Grosz ne cache pas son homosexualité et aime se mettre en valeur via des postures impressionnantes. Mais est-ce que cet homme politique Autrichien est réellement antisémite comme le clame certains (enfin, une seule personne en tout cas) ?

En 2006, la guerre entre Israël et le Hezbollah au Liban faire rage. Pour rappel, le Hezbollah Libanais effectue une incursion en territoire Israélien et tue 10 soldats et en capture 2 autres (qui seront exécutés et découpés en morceaux après). En guise de riposte, Israël bombarde pendant plusieurs semaines le Liban et effectue une incursion pour « détruire » le Hezbollah. Ce conflit va faire plus de 1000 morts, essentiellement des civils, et causer des destructions impressionnantes. Durant le conflit, un soldat de la paix Autrichien est tué par une attaque Israélienne. M. Grosz, sous l’effet de l’émotion, indique dans la presse que « Cette guerre de terreur ne peut être justifiée par aucun argument humain« . Ce en quoi un journaliste, à savoir Andreas Koller, extrapole en disant que cette déclaration s’apparente à « définir de manière subliminale les Juifs hors de la communauté humaine« .

Peut-on, par cet échange et la déclaration de M. Grosz affirmer que ce dernier est antisémite ? C’est un pas que je n’oserais pas franchir tant le raccourci semble grossier.

Encore une fois, le manque de culture générale, de recul et surtout une trop haute considération de soi provoquent des inexactitudes, des contresens et des contre-vérités qui pourraient prêter à sourire si l’honneur d’un homme n’était pas bafoué. Une excuse publique serait de bon aloi, non pas parce que nous sommes fans de Gerald Grosz et du BZÖ (qui n’est plus qu’un petit parti sans véritable importance sur l’échiquier Autrichien), mais parce que l’honnêteté intellectuelle l’exige.

Publié le 30 août 2021, dans La vie d'AulnayCap !, A vous la parole, International, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. Le type est homosexuel ? Ça devrait leur plaire ce blog de gauche extrême en a plein dans son mouvement. Sans parler de la blackette du PS local

  2. @Arnaud. Faut préciser que les 2 blagueurs appelés Ducont et Ducond, sont des habitués de donneurs de leçons. Ces mecs se sont pris des roustres aux élections qu’ils le a ramènent encore, et l’autre fromage qui se prend pour un scientifique alors que c’est un vulgaire informaticien de pacotille.
    Ras le bol de ces soufflés qui se prennent pour d’autres alors que ce sont des tocards frustrés.

  3. Calomnies? Juste une précision, ne mélangeons pas politique et scientifique. Cet individu antisémite et politique n’a rien de sérieux pour avoir un avis sérieux sur la vaccination tout comme le maire de Montfermeil. Les articles antvax de Catherine Médioni sont un danger alors que la vaccination permet de na pas encombrer les lits des hôpitaux où la plupart sont pris par des non vaccinés. Nous continuerons à démontrer l’absurdité de ses articles.

    • Catherine Medioni

      @ jlkarkides | 30 août 2021 à 23 h 39 min

      Et sur ordre de qui il ne faudrait supposément pas mélanger politique et scientifique, alors que nos dirigeants ont la main mise sur la technocratie scientifique et nous l’impose sans notre consentement ?

      D’où sort cette exhortation ? Du chapeau personnel de Jean-louis Karkidès ou d’un autre Ayatollah des redressements de torts ?

      Au nom de quoi serait-il interdit aux citoyens d’entendre tous les points de vue sous prétexte que les personnes qui les expriment ont été jadis antisémites, d’extrême droite et que sais-je encore ? Les étiquettes que vous affectionnez attribuer aux gens, ce qu’ils ont fait ou pas fait dans le passé n’invalide en rien leurs propos énoncés aujourd’hui lorsqu’ils sont justes, pertinents et en rapport étroit avec la situation que nous vivons avec grande souffrance.

      Je considère que dans le contexte actuel que l’humanité subit sous la houlette de dirigeants peu soucieux du bonheur de leur peuple, la colère de Gérald Grosz exprime exactement et avec sagacité, ce que beaucoup de citoyens ressentent et pensent sans jamais avoir l’opportunité de pouvoir l’exprimer puisqu’ils sont censurés et rendus inaudibles par les pouvoirs en place et par leurs collaborateurs complices de toutes ces atteintes au droit d’expression !

      Que cela te plaise ou non Jean-Louis, Gérald Grosz a le droit d’exprimer son point de vue et sa colère, indépendamment de ce qu’il a pu être dans le passé, et cela d’autant plus qu’il estime être victime des mensonges de son propre gouvernement et de la propagande mondiale autour des vaccins. Je comprends ses raisonnements implacables et justes et sa colère que je partage, car effectivement ces vaccins ne protègent pas, n’empêchent pas la transmission du virus à son entourage et peuvent conduire à des maladies et handicaps graves, quand ce n’est pas directement à la mort !

      Alors oui, je considère que le principe de précaution est totalement négligé, que celui qui prescrit au corps médical de ne pas nuire ni empoisonner son patient également, et qu’un seul mort de la vaccination et non point du Covid est un mort de trop, que les graves maladies qui apparaissent après les injections ne devraient jamais être niées ni faire l’objet d’un refus d’imputation à la vaccination !

      Je suis indignée et révoltée par tout ce que je découvre sur des médias alternatifs et qui bien évidemment n’est jamais révélé sur les  » merdias  » dominants à la solde et aux ordres des pouvoirs en place ! Ne compte pas sur moi pour relayer cette propagande mensongère et carrément criminelle. Non, la vaccination n’est pas le seul moyen de lutter contre le coronavirus, mais c’est celui que Big Pharma et les dirigeants qui les soutiennent veulent que nous utilisions sans qu’ils nous laissent le choix !

      Eh bien moi je m’insurge contre ce non-choix et je n’autorise personne à me dicter ce que je dois faire en matière sanitaire ! L’obligation vaccinale est illégale et contrevient à toutes les lois nationales et internationales et à ce titre constitue à la fois une violation des droits humains et citoyens, mais également une honte innommable !

      Le Pass sanitaire qui en découle divise toute la société française au lieu de la rassembler, et organise une ségrégation injuste parce que les non vaccinés sont des bien portants et discriminatoire à raison de l’état de santé, ce qui est également et là encore en contradiction avec nos lois !

      Je ne partage pas du tout ton point de vue expéditif sur les propos de Gérald Grosz et quand bien même il serait antisémite et d’extrême droite, ces étiquettes que tu lui colles sans ménagement, n’invalident pas la justesse et le bon sens de ses raisonnements exprimés dans cette vidéo !

      Finalement jamais tu ne te permettrais de démolir les mêmes propos s’ils étaient énoncés par une personnalité de gauche !

      Tu es ultra sectaire et très fasciste dans tes raisonnements, et bien que tu te sois souvent targué de chercher ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous divise, tu fais en actes, exactement le contraire de ce que tu prêches !

  4. Arnaud K,

    Vous terminez votre article par le paragraphe suivant :

    « Encore une fois, le manque de culture générale, de recul et surtout une trop haute considération de soi provoquent des inexactitudes, des contresens et des contre-vérités qui pourraient prêter à sourire si l’honneur d’un homme n’était pas bafoué. »

    Je suppose que vous avez la même compassion pour les médecins, chercheurs et salariés des ARS, de l’ANMS et autres institutions qui sont régulièrement attaqués sur votre blog pour leur « malhonnête intellectuelle » supposée.

    Cordialement.

    • Je suis en effet contre les insultes et les présupposés, même si nous sommes dans un registre différent. Ici un homme politique (que je ne soutiens pas sur le plan des idées) est attaqué sur deux points : antisémitisme et appartenance à un parti d’extrême droite. J’ai démontré par A+B que ceci était un tissu de mensonges, juste pour tenter désespérement de faire le buzz.

      Concernant les scientifiques, on peut emettre des doutes même si, cependant, nous n’avons pas les bagages nécessaires pour tenir un débat à la hauteur des enjeux. Pourquoi vacciner les enfants alors qu’ils sont très largement épargnés par les formes graves ? Pourquoi faut-il maintenant une 3e dose ? Pourquoi le pass sanitaire est obligatoire pour faire de l’athlétisme en club dehors et pas dans le métro ? Pourquoi les personnes vaccinées doivent porter un masque dans certains endroits ? Pourquoi des pays entièrement vaccinés ou presque se remettent en état d’urgence sanitaire ?

      L’être humain se pose des questions depuis la nuit des temps. Vous imaginez Galilée accepter de ne pas remettre en cause que la terre serait plate ?

    • Catherine Medioni

      @ Patrice | 31 août 2021 à 7 h 23 min

      Je n’ai pas remarqué que les médecins, chercheurs et salariés des ARS, de l’ANSM et autres institutions aient de la compassion pour tous ces collègues médecins que l’on pousse à la démission, que l’on radie sans motif sérieux parce qu’ils n’ont jamais démérité dans leurs missions de soins, dont on ne renouvelle pas les contrats ou que l’on décrédibilise publiquement sans vergogne parce qu’ils osent ne pas être d’accord avec la stratégie sanitaire unilatérale imposée par le gouvernement …..

      Ce pouvoir vertical et technocratique, les citoyens n’en veulent plus !

      Accordez moi le droit de douter de l’honnêteté intellectuelle de nos dirigeants, des scientifiques qu’ils ont choisis et adoubés pour soutenir leurs objectifs contraires à la volonté et aux aspirations des citoyens qu’ils ne représentent pas et des institutions qui ne sont plus indépendantes des pouvoirs en place !

      Je suis d’accord avec les positions modérées d’Arnaud qui a le droit de se poser des questions, de douter et de réfléchir tout comme moi, sur ce que nous vivons, et qui nous est imposé au mépris le plus absolu de nos libertés fondamentales et de notre consentement.

  5. Arnaud,

    Je comprends vos questions, je les respecte.

    Mais j’ai du mal me faire comprendre. Je faisais référence au fait que le vaccin serait « plus nocif que le virus, et que ;
    – les médecins refuseraient de signaler les cas d’effets secondaires graves,
    – que les médecins et/ou chercheur de l’ANMS refuserait de valider les signalements qui leur sont faits,
    – etc……
    J’ai même cru comprendre que dans certains articles ces médecins et professionnels seraient traités de « collaborateurs »…
    Il me semble donc que nous somme dans le même registre, et même au delà vu le nombre de personnes visées.

    Cordialement.

    • Personnellement je n’ai pas insinué que les médecins incriminés disent des informations contraires à leur éthique. Et je n’ai jamais dit que les vaccins étaient plus dangereux que le virus. Cependant :
      – Il y a des cas avérés d’effets secondaires graves, certains ayant entraîné la mort. Ils sont à la marge certes, mais ces effets secondaires existent (par contre je ne connais pas la relation de cause à effet, pourquoi chez certains individus il y a des réactions et pour la majorité, aucune)
      – Je mets en doute l’efficacité des vaccins au regard de ce que l’on impose aux Français (pass sanitaire), mais aussi par rapport au taux de létalité de ce virus chez les plus jeunes (notamment les adolescents) alors qu’on leur impose un de ces vaccins
      – Les vaccins semblent si perfectibles qu’il faut une autre dose au bout de 6 mois et que dans les pays presque totalement vaccinés, il faut réinstaurer des contraintes sanitaires
      – Certains pays affirment que les vaccins sont à termes inefficaces et qu’il faut au contraire jouer sur l’immunité collective (certes il s’agit d’une minorité de pays)
      – Des pays qui sont moins vaccinés s’en sortent mieux que ceux qui le sont (Jordanie vs Israël par exemple)

      Toutes ces informations méritent que l’on fasse très attention à des idées toutes faites sans se poser de bonnes questions. Personne n’interdit les gens de se faire vacciner (si ce n’est les parents vis-à-vis de leurs enfants) mais beaucoup ne comprennent pas pourquoi on impose de facto la vaccination alors que beaucoup de zones d’ombre subsistent.

  6. Arnaud, tu n’as rien prouvé. Tu as donné ta position. Reste courtois, nous avons publié nos sources. Laissons le lecteur se faire sa propre opinion. J’ai dit « lecteur » et non les trolls homophobes dont tu laisses leur commentaire à la limite de la loi….

    • Catherine Medioni

      @ jlkarkides | 31 août 2021 à 10 h 37 min

      Je suis d’accord avec la démarche de prudence d’Arnaud, avec ses interrogations fondées et légitimes et je ne comprends pas comment on peut balayer d’une main le principe de précaution qui devrait tous nous animer !

      En outre je ne comprends pas pourquoi tu enjoins à Arnaud de rester courtois car il l’a toujours été ! Mais toi par contre tu fais dans la critique de caniveau, dans les raccourcis sémantiques, dans l’attribution hâtives d’étiquettes, dans les préjugés et les jugements et dans la division !

      Pour l’heure quantité de vaccinés parmi lesquels se trouvent des volontaires au départ et des contraints, rapportent l’expérience douloureuse et inattendue des effets indésirables qu’ils attribuent aux injections puisque auparavant ils étaient en parfaite santé et que depuis ils ne le sont plus.

      Jusqu’à quand l’état, le corps médical vaccinateur et nos institutions vont-ils nier la dégradation de la santé des vaccinés et continuer à refuser de prendre en considération leur état sanitaire dégradé ?

      Jusqu’où ira la censure pour les faire taire ?

      Cet omerta sur les effets hautement délétères de tous ces vaccins pose vraiment question et fait légitiment soupçonner des objectifs inavouables !

      Les non vaccinés ont raison de refuser de subir ces injections toxiques !

      Et maintenant l’état veut vacciner de force les enfants et les adolescents qui ne meurent jamais du Covid et qui guérissent s’ils le contractent ?

      Je considère que c’est vraiment criminel d’agir ainsi sur l’avenir de l’humanité et je ne suis pas la seule à le penser !

      Déjà des médecins rompent la loi du silence pour dénoncer cette stratégie meurtrière, en France et ailleurs ! Qu’ils soient chaleureusement remerciés pour leur courage :

  7. Voilà ce que défendent Haeckel et Haeckel

    Le Figaro: Une faille informatique rend accessible les données personnelles de milliers de personnes testées pour le Covid-19.
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/une-faille-informatique-rend-accessible-les-donnees-personnelles-de-milliers-de-personnes-testees-pour-le-covid-19-20210831

  8. Delphine Constant

    @Karkides

    Rien à prouvER.

    Et dire que c’était un prof, pauvres gosses !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :