Pour Eric Zemmour, la Seine-Saint-Denis est une enclave étrangère victime d’une colonisation religieuse

Si l’on sait qu’Eric Zemmour ne porte pas le département de la Seine-Saint-Denis dans son coeur, on ne savait pas à quel point il dénigrait cette collectivité. Dans son ouvrage « La France n’a pas dit son dernier mot », Eric Zemmour estime que la Seine-Saint-Denis serait le symbole de la théorie du Grand Remplacement qui n’existerait pas, et que certains endroits sont devenus de facto interdits aux femmes (notamment dans certains cafés).

On ignore si le polémiste et éditorialiste va se présenter aux élections présidentielles de 2022 ou s’il fait tout ce remu-ménage pour vendre au maximum son livre, mais il est évident qu’il ne pourra pas compter sur le soutien des séquano-dyonisiens pour atteindre l’Elysée.

 

Publié le 10 septembre 2021, dans Actualité, Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :