Une infirmière courageuse liste les effets désastreux du vaccin sur les patients qu’elle soigne

En collaboration avec une préparatrice en pharmacie, cette infirmière courageuse à fait une liste de toutes les complications graves qu’elle a observé sur ses patients. Notre gouvernement a beau museler la parole des soignants depuis plusieurs mois, tout les soignants qui sont en première ligne constatent que les patients sont bien plus malades de leurs injections que du virus monté en épingle par nos dirigeants.

Elle note qu’en plus des zonas, des myocardites, des paralysies du bras ou des hémiplégies du visage, des œdèmes du poumon, des problèmes respiratoires aggravés, une jeune fille a du être amputée d’une jambe. Elle compare l’administration de ce vaccin à jouer sa vie à la roulette russe avec un pistolet sur la tempe dont on ignore avant d’actionner la gâchette si l’on sera mort ou juste en sursis.

Elle confirme ce que d’autres soignants ont déjà constaté et dénoncé : tous les effets secondaires ne sont pas du tout remontés aux agences de santé et du médicament. Elle témoigne que les déclarations de morts du Covid ont été surévalués en faisant entrer dans les chiffres de létalité du Covid, tous les autres décédés d’autres maladies durant la même période, ce qu’on savait déjà grâce aux témoignages de soignants qui ne se taisent plus et qui risquent gros aussi bien pour leur carrière que pour leur vie, mais également grâce au retour des familles qui savaient que leurs proches n’étaient pas morts du virus mais de leur maladie incurable !

Nous avons là tous les ingrédients d’une machination abjecte et diabolique à grande échelle, planétaire même, fomentée par les oligarques de l’ombre et les richissimes financiers qui dans les coulisses des pouvoirs gouvernementaux imposent leurs plans machiavéliques à nos dirigeants qui les exécutent sans sourciller contre la vie et la santé des peuples !

Il aura fallu plusieurs mois pour que les soignants, ( mais aussi les pompiers qui transportent les vaccinés dans un état grave aux urgences ) témoins de toutes ces blessures additionnées durant les mois de vaccination libèrent enfin leur conscience en souffrance, mise à mal et en échec par la censure, les menaces, le  musèlement ultra coercitif et l’interdiction abusive faite par nos dirigeants de parler et de soigner  avec les médicaments à leur disposition pour soulager leurs patients.

Elle dénonce également l’hallucinante délation des pharmaciens à l’encontre des collègues médecins qui prescrivaient les médicaments soudainement interdits par la dictature sanitaire à choix unique imposé par la force et la coercition. Des pharmaciens qui défendent bien davantage les lobbies pharmaceutiques et les laboratoires mafieux qui ont la main mise sur notre santé, plutôt que le bien-être et le maintien en santé des clients qui se fournissent en médicaments chez eux ! 

La vérité c’est que ces lobbies ont bien plus intérêt à vous rendre malades pour vous vendre leurs antidotes toxiques sur lesquels ils ont déposé des brevets, que de vous encourager à soutenir votre immunité naturelle par des substances non toxiques et non brevetables qui ont montré leur efficacité. Cela explique d’ailleurs pourquoi une guerre sans merci est faite par ces lobbies contre l’aromathérapie, la phytothérapie et toutes méthodes de soins non dommageables à la santé humaine et soutenant l’immunité naturelle  !

Je vous invite à écouter ce témoignage vidéo de moins de 9 minutes dont on ne peut pas douter de l’honnêteté ni de la sincérité, quoi qu’en dise les Ayatollah des vaccins :

https://crowdbnker.com/v/2yUQtXIZYI

Je n’ai strictement rien contre les vaccins lorsqu’ils ont démontré leur efficacité sur de nombreuses années, et lorsque leur quasi totale innocuité est  effective et démontrée, ce qui n’est absolument pas le cas de ces injections Covid qui ont fait bien plus de morts et de blessés à vie que le virus lui-même !

Je ne peux pas interpréter la stratégie sanitaire gouvernementale autrement que comme une volonté de nuire délibérément à la santé et à la vie des français, en leur imposant de force et par un chantage odieux l’inoculation non consentie d’une substance qui produit beaucoup trop d’effets indésirables et même des morts pour ne pas la qualifier d’injection meurtrière. ! N’attendons pas de découvrir les vrais chiffes de la létalité et des blessures graves engendrées par ces injections pour réaliser enfin que nous sommes en présence d’un véritable génocide en cours !

Lorsqu’un procès de type Nuremberg 2 pour crime contre l’humanité aura lieu, beaucoup de vies malheureusement auront été sacrifiées par des dirigeants responsables, sanguinaires et machiavéliques ! Et tous ceux qui auront participé à ces mensonges en répandant leur propagande manipulatrice, en faisant le prosélytisme de cette vaccination meurtrière et en entretenant l’omerta sur les morts et les blessés devront également être condamnés car ils sont également coupables car complices !

Article  rédigé  le  11  Octobre  2021   par  Catherine  Medioni

Publié le 11 octobre 2021, dans Santé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 18 Commentaires.

  1. Bonjour Catherine
    Une petite erreur ds le lien …
    Bien à vous …
    Chantal

    • Catherine Medioni

      @ chantaltalchan | 11 octobre 2021 à 13 h 10 min

      Bonjour Chantal,

      Voici le lien copié-collé qui était indiqué au dessus de la vidéo publiée sur Crowdbunker, une plateforme crée récemment pour faire échec à la censure de Youtube et de Facebook qui suppriment scandaleusement le droit d’expression et d’opinion en effaçant les vidéos qui ne soutiennent pas le narratif mensonger du gouvernement. Il faut désormais boycotter ces plateformes qui participent activement aux mensonges et à la manipulation de l’opinion publique.

      https://crowdbunker.com/v/2yUQtXIZYI

      En espérant que ce lien fonctionnera, sinon vous la trouverez directement sur cette plateforme dans les vidéos récentes publiées sur la première page.

      Cordialement,

      Catherine

  2. Vous nous invitez régulièrement, à juste titre, à nous méfier des différentes communication faites sur le COVID.

    Peut on savoir plus sur cette courageuse infirmière ?

    Merci d’avance pour votre retour.

    • Catherine Medioni

      @ patrice | 11 octobre 2021 à 20 h 11 min

      Ayant fourni le lien de la vidéo de son témoignage, vous êtes en mesure de juger par vous même de la sincérité et de l’honnêteté de ses propos. Je ne suis pas là pour vous dire quoi penser ni penser à votre place, mais pour faire connaitre tout ce qui nous est caché par des journalistes qui n’en sont plus. Les censures ne sont pas normales dans le pays des droits de l’homme et interdisent une information contradictoire, ce qui n’est pas acceptable !

      Il est certain que c’est une humble infirmière qui a brisé le silence pour rapporter ce qu’elle voit dans sa pratique de soignante, et vu l’énoncé de toutes les pathologies qu’elle rapporte, il est clair qu’elle a mis plusieurs mois avant de pouvoir en dresser la liste. Il faut que les pathologies soient récurrentes et répétitives après les injections pour que l’on puisse soupçonner un lien de cause à effet entre les vaccins et l’apparition des maladies et des effets secondaires graves !

      Certes, elle n’impressionne sans doute pas autant que les médecins des plateaux en costume cravate avec un ravalement de façade par les maquilleurs des émissions, et qui ont des conflits et des liens d’intérêts avec les laboratoires dont ils défendent les médicaments et les vaccins brevetés, mais au moins, elle est sur le terrain, dans la vraie vie, face à des vrais patients vaccinés, blessés et malades et a pris son courage à deux mains pour le dire et le dénoncer car ces blessures doivent cesser ! Et pour cela, il faut arrêter ou à tout le moins suspendre ces vaccinations délétères et plus dommageables que le virus lui-même !

      Je laisse ceux qui veulent se vacciner le faire, bien que concernant les êtres que j’aime, cela l’inquiète beaucoup, mais je refuse catégoriquement que l’on m’impose cette vaccination en laquelle je ne crois pas et en laquelle je n’ai aucune confiance pour de très nombreuses raisons !

  3. Ah ah merci pour cette découverte du complotisme de banlieue! bande de branquignoles! Que votre courageuse infirmière nous montre les déclarations de pharmacovigilance que la loi lui impose de faire lorsqu’elle est témoin d’un effet indésirable! ah elle ne peut pas? bizarre: encore un fake?

    • Catherine Medioni

      @ AG | 12 octobre 2021 à 11 h 15 min

      Veuillez gardez vos insultes pour vous et rester poli s’il vous plait ! Votre mépris affiché pour ceux qui ne font pas la même analyse que vous de la situation que nous endurons est le reflet de votre impuissance rageuse à ne pas pouvoir contrôler la vie des autres et révèle une colère tout aussi inutile que déplacée.

      Avant l’infirmière qui ne fait qu’exécuter les prescriptions médicales faites par les médecins, il me semble en effet que ce sont aux médecins qui suivent et traitent ces patients et davantage encore à ceux qui les vaccinent en touchant de grosses sommes d’argent de l’état avec le pognon des contribuables, de faire remonter les effets indésirables à la pharmacovigilance. Pourquoi donc ne le font-ils pas alors que c’est le premier de leurs devoirs ?

      Quand on se permet d’accuser sans savoir et de juger sans preuve sous anonymat, on ne mérite pas d’être pris au sérieux ni d’avoir une quelconque audience. Vous êtes juste minable et faites assurément parti de ces individus dangereux car intolérants qui n’hésiteraient pas à brûler sur le bucher ceux qui ne partagent pas vos points de vue étriqués et aberrants.

  4. Quel est le nom de cette infirmière ? Quel établissement ? Elle montre son visage mais cache des informations ? Quelle infirmière parlerait de « thrombose du cerveau » ? Soyons sérieux. Vous êtes vraiment prêts à avaler n’importe quoi.

    • Catherine Medioni

      @ Rokuban | 12 octobre 2021 à 15 h 12 min

      Je n’en sais pas plus que ce que dit la vidéo dont vous avez le lien cité dans l’article. Je devine et suppose qu’elle est une infirmière libérale qui visite les malades ou qui les reçoit à son cabinet en dehors des visites à domicile. Cela n’invalide pas son témoignage d’autant plus qu’elle a bien plus de risques à le faire à visage découvert qu’à ne pas le faire. Elle remplit selon moi, ce qu’elle estime être son devoir civique et citoyen, dans l’intérêt des patients et de tous ses concitoyens. Son anonymat n’est pas le problème ni le sujet.

      La vérité malheureusement ne sort pas toujours de la bouche de nos  » autorités  » ni des médecins du conseil scientifique et des plateaux TV en conflits d’intérêts avec les laboratoires qui les soutiennent financièrement ou par de somptueux cadeaux.

      La France d’en bas se pose des questions et a plus que raison de le faire car il en va de son devenir et même de sa survie. Nos dirigeants ne sont pas soucieux de notre santé parce que sinon ils ne passeraient pas leur temps à nous imposer des mesures aberrantes qui altèrent notre santé physique, psychique et morale depuis 22 mois et qui provoquent très certainement des morts et des aggravation de maladies faute de suivi médical empêché par l’importance exclusive accordé à ce virus.

      Non, comme vous pouvez le constater je ne suis pas prête à avaler n’importe quoi et en particulier, certainement pas les mensonges et les manipulations de la Macronie ! C’est mon droit le plus absolu car elle est la plus grande productrice de fausses informations et on peut même la qualifier de complotiste envers la santé et le bien être de son peuple. De moins en moins de personnes sont dupes de ces manœuvres abjectes qui se répandent comme la petite vérole sur le bas clergé et qui sont répandues dans de nombreux pays de la planète.

      Que ceux qui veulent demeurer aveugles le restent, mais qu’ils ne se permettent pas de persécuter ceux qui refusent d’obtempérer aux injonctions illégales et aberrantes d’un gouvernement malfaisant envers son peuple par ses mensonges et ses décisions liberticides.

  5. Ah ah ce complotisme de bas étage! si l’infirmière dit vrai, un médecin a reçu les patients en question et a averti l’ansm. C’est la loi et bizarrement, ce n’est pas fait! Je l’ai dit plus haut, vous êtes dans le mensonge et la fake news! Vous n’apportez aucune preuve de vos dires et ce n’est pas de l’insulte, c’est juste un constat!

  6. vos réponses sont de plus en plus absurdes: on n’est plus confiné, le nombre d’hospitalisations diminue, la mortalité liée au covid baisse et vous en faites un combat contre la macronie! on est libre d’aller où on veut, au resto, au cinéma….Ouvrez les yeux et détournez votre tête de votre droite dure. Ressaisissez vous et ne donnez que des informations vérifiées!

    • Catherine Medioni

      @ AG | 12 octobre 2021 à 19 h 19 min

      Peut-être que vous êtes libres d’aller où vous voulez parce que vous vous êtes lamentablement couchés comme tant d’autres devant ce Pass sanitaire de la honte, mais apparemment cela ne semble pas déranger votre conscience que des millions de vos concitoyens soient très arbitrairement exclus de leurs droits à vivre et de leurs libertés fondamentales irréductibles, inaliénables et irréfragables alors qu’ils ne sont pas malades et qu’ils ont tout à fait le droit de ne pas consentir à un acte médical.

      Cela est indiqué, prescrit et protégé dans de nombreuses lois nationales et internationales :

      Récapitulatif des lois nationales et internationales qui interdisent l’obligation vaccinale et tout acte médical non consenti

      Interdiction de l’obligation vaccinale par la cour Européenne des droits de l’homme !

      Vous faites partie de ces individus qui ne conçoivent les droits que pour eux-mêmes, mais pas pour les autres ! Pourtant les droits et les libertés sont sans conditions et s’appliquent à tous, et aucun chef d’état n’a le droit ni le pouvoir de les conditionner à quoi que ce soit qui supprimerait ces droits. Nous sommes désormais dans des zones de non droits et bien évidemment je désapprouve hautement !

      La droite dure, c’est celle du président des ultra riches qui n’a strictement rien d’un homme de gauche, mais plutôt de quelqu’un qui a davantage à voir avec les banquiers, les financiers, les nantis, les privilégiés, les ultra riches et les évadés fiscaux ! Il n’est assurément pas un modèle de vertus et je ne jurerai pas qu’on puisse lui donner le bon Dieu sans confession, mais qui parmi les politiques l’est aujourd’hui ?

      La France est corrompue jusque dans ses institutions au point qu’elle s’est aliéné les citoyens de la France d’en bas et les électeurs qui ne se déplacent même plus aux urnes. La légitimité de Macron est donc vraiment toute relative…..

  7. L’hémiplégie du visage…c’est nouveau ça…ha ha

    • Catherine Medioni

      @ Jean Hemard | 13 octobre 2021 à 1 h 34 min

      Contrairement à vous je n’éprouve pas le besoin de ridiculiser une personne parce qu’elle n’a pas employé le bon terme. Néanmoins on comprend aisément qu’elle parle de paralysie faciale, et ce type de désagrément est effectivement rapporté par de nombreux vaccinés. Cela n’invalide en rien le témoignage de cette infirmière.

      En fait vous vous comportez comme un imbécile présomptueux.

  8. Courage Catherine, les covidés devront tôt ou tard se rendre à l’évidence.

    • Catherine Medioni

      @ elmanuboy | 13 octobre 2021 à 6 h 02 min

      Merci pour votre soutien.

      Oui, il en faut du courage dans ce contexte épouvantable de chasse aux sorcières et d’entraves incroyablement répétées au droit d’expression et d’opinion de tous, par des individus autoproclamés justiciers et fact Checkers.qui entendent faire échec à ces droits protégés par la convention universelle des droits humains et citoyens et par notre constitution, au moyen très pervers et malhonnête d’accusations calomnieuses de complotisme et de fausses informations.

      Ils sont dans la pure diffamation et même dans le harcèlement par leurs attaques répétées !

  9. C’est une infirmière, elle ne sait pas grande chause, et tous les maladie qu’ on a le population, elle dit que c’est à cause de vaccins.

    • Catherine Medioni

      @ Taptourian | 13 octobre 2021 à 12 h 10 min

      Cette infirmière ne parle pas des maladies de la population, mais bien de celles que les vaccinés ont contracté suite à la vaccination…. Mais bon…. Vu le niveau de votre élocution écrite, on devine que vous n’avez rien compris !

  10. @Taptourian, merci de vous exprimer dans un français correct, ici personne ne parle arménien. De plus on sait que vous êtes un suppot de Mon Aulnay, alors basta… Capici ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :