Vidéo, Il y a un peu moins de 8 ans Thierry Meignen devenait Maire du Blanc-Mesnil et bouscula les codes

L’année 2014 a été un tournant à bien des égards en Seine-Saint-Denis avec un raz-de-marée LR / UDI avec plusieurs villes roses – rouges qui basculèrent à droite. Le Blanc-Mesnil fut l’une de ces villes symboles, ancrée très à gauche (gouvernée depuis des décennies par le Parti Communiste Français) et qui d’un seul coup, un soir plutôt doux de mars 2014, se donna un nouveau Maire.

Coup de chance pour certains à cause de la situation politique nationale où le président d’alors François Hollande (PS) portait sa croix face à défiance d’une grande partie des français et même de plusieurs personnalités de son propre camp ? Pas vraiment puisqu’en 2020, là où les villes de Noisy-le-Sec et de Bobigny rebasculaient à Gauche, Thierry Meignen parvint à battre une Gauche unie, qui se voyait déjà à la tête de la ville.

Il y a tant à dire sur la personnalité de Thierry Meignen qui défrait les chroniques. Il a même eu droit à sa propre bande dessinée caricaturale. C’est l’un des rares Maires LR (ex-UMP) a oser imposer un remplaçant d’une autre étiquette politique lorsqu’il quitta son poste pour le Sénat (Jean-Philippe Ranquet qui le remplaça est UDI). Il est également l’un des rares Maires LR – Libres à accepter que l’un de ses plus fidèles lieutenants, Vijay Monany (alors à la direction du cabinet du Maire puis conseiller départemental de Seine-Saint-Denis), critique sans aucune retenue l’immigration massive et les difficultés d’assimilation.

Mais est-ce que les habitants du Blanc-Mesnil et supporters de Thierry Meignen savaient quelle était la personnalité réelle de l’édile ? Probablement. En tout cas, le soir de sa victoire le 30 mars 2014, les rues du Blanc-Mesnil étaient en fête. Et les supporters de Thierry Meignen en pleurs. Ci-dessous, une vidéo qui montre à quel point le bonheur était palpable chez les sympathisants UMP de l’époque :

Publié le 4 janvier 2022, dans Histoire, Politique, Vidéos, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bien loin de l’autocratrie aulnaysienne. Il est vrai que Meignen et Beschizza, pourtant de la même famille PR appelé les ripoublicains par des internautes se détestent… Mais Beschizza et Asensi maire connu de gauche de Tremblay s’apprécient, allez y comprendre quelque chose

  2. Ahmed Gomez , j’aimerais bien un jour savoir ce que vous entendez par PR ? Ce parti que vous évoquez n’a rien à voir avec les ripoublicains. Le PR créé par Alain Madelin n’existe plus depuis 1997.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :