Forte pollution autour des principales autoroutes de Seine-Saint-Denis, y compris l’A3 et l’A104

Comme ailleurs en Île-de-France, les axes routiers de Seine-Saint-Denis sont marqués par des pollutions dépassant les valeurs limites, notamment pour le dioxyde d’azote émis par les gaz d’échappement des véhicules. Ces dépassements sont marqués sur les autoroutes A1, A3, A4 A86 et A104, sans oublier le boulevard périphérique parisien.

L’autoroute A1, au niveau de Saint-Denis, est le deuxième capteur Airparif montrant la plus forte pollution au dioxyde d’azote, derrière la porte d’Auteuil. L’est du périphérique, la RN302 à Villemomble et la RN2 à Pantin dépassent la valeur limite de pollution.

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 6 avril 2022, dans Actualité, Circulation, Environnement, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :