Archives du blog

Communiqué de messieurs Benjana et Guendouz, élus d’Aulnay-sous-Bois

Scan 130910000« Nous souhaitons apporter des éclaircissements aux différentes attaques, cabales, mises en scène, communiqués de Monsieur le Maire Gérard Ségura.

En effet, oui de nombreux désaccords profonds sont apparus dès le début du mandat sur la gestion des affaires de la ville. Nous avions transmis à l’époque nos démissions. Elles ont été refusées car le Maire nous avait fait croire que nos demandes et remarques sur les méthodes et pratiques allaient être prises en considération. Ce qui ne fut malheureusement pas la cas.

Nous lui avons demandé à plusieurs reprises de nous recevoir pour lui signifier la gravité de la situation (Urbanisme de la ville, gestion des audiences, personnel communal, développement économique, emploi, et différentes commissions…). Nous n’avons eu qu’une fin de non recevoir.

Étant dans la majorité au moment des faits, il était difficile de dénoncer l’attitude du Maire auprès des Aulnaysiens car tous les élus sont soumis à son autoritarisme.

Benjana

A. Benjana

Monsieur le Maire n’entend pas les alertes et les remarques, et pas seulement de sa majorité. Les orientations de l’ensemble des délégations sont gérées étroitement par deux élus, deux membres de son cabinet et par le nouveau Directeur Général des Services, son ex et dévoué Directeur de Cabinet.

Dès que le moindre désaccord venant de la part des cadres de la ville apparait, une mise au placard systématique est orchestrée pour les pousser vers la sortie (Plusieurs Directeurs Généraux des Services, Directeurs Généraux des Services techniques, Directeurs Généraux Adjoints, Chefs de Services et bien d’autres…).

Nous étions des Élus dans réel pouvoir décisionnel. Notre silence doit être compris comme un signe de désapprobation et de total désaccord.

La ville d’Aulnay-sous-Bois n’est gérer que par des rumeurs, bruits de couloirs et des sous-entendus.

Guendouz

F. Guendouz

Concernant la structure de La MEIFE, en effet la justice est saisie. Des éclaircissements apparaitront au grand jour et nous les attendons avec impatience.

Concernant le budget, vote qui engage notamment les dépenses de la ville et les élus de la majorité, nous ne voulions plus cautionner la gestion qui entraine Aulnay dans une situation financière catastrophique (l’endettement va dépasser les 100 millions d’euros).

NOUS SOMMES ET RESTONS TOUJOURS FIDÈLES A NOS ENGAGEMENTS D’ÉLUS A L’ÉGARD DES AULNAYSIENNES ET DES AULNAYSIENS. »

Source : Communiqué de messieurs Benjana et Guendouz, élus au Conseil Municipal d’Aulnay-sous-Bois.

%d blogueurs aiment cette page :