Archives du blog

Avec son Black Friday, le centre-ville d’Aulnay-sous-Bois se met à l’heure américaine

Une soixantaine de commerçants de proximité se sont coordonnés pour organiser deux jours de soldes monstres, sur le modèle américain. Pour contrer les géants commerciaux des alentours et d’Internet.

Des prix cassés à n’en plus finir : c’est ce que promettent une soixantaine de « petits » commerçants du coquet centre-ville d’Aulnay-sous-Bois, vendredi et samedi. Ils organisent leur propre Black Friday, inspiré du traditionnel week-end de soldes organisé aux Etats-Unis, à la fin du mois de novembre. Une question de « survie » dans ce village d’irréductibles, cerné par de gros centres commerciaux et les géants du e-commerce.

« En France, la reprise du modèle Black Friday par les centres commerciaux, ainsi que les sites de vente en ligne crée, à cette période, un vrai trou noir pour le commerce de proximité… que l’on a voulu contrer en organisant notre Black Friday à nous », résume Kamel Lakal, opticien et président de l’association Au cœur des commerces d’Aulnay.

Source et article complet : Le Parisien

Pour le Black Friday, les petits commerçants d’Aulnay-sous-Bois cassent les prix

200 commerçants vont remiser une foule d’articles jusqu’à -70 %. Pour faire vivre le centre-ville… et lutter contre l’attractivité des centres commerciaux voisins.

Des remises jusqu’à moins 70 % ! C’est ce que promettent 200 commerçants du centre-ville d’Aulnay-sous-Bois, ces vendredi et samedi, à l’occasion du « Black Friday » (NDLR : Vendredi noir) – un concept de soldes éclairs inspiré des Etats-Unis. L’occasion de braquer les projecteurs sur ces « petits » magasins, installés sur le boulevard de Strasbourg et alentours, qui tentent tout pour exister face aux gros centre commerciaux des alentours.

« Le Black Friday, c’est une sorte de bulldozer qui déferle sur Internet, dans les gros centres commerciaux… mais jamais dans les petites boutiques. Dans les centres-villes, on se meurt, nos clients sont moins nombreux. Il faut donc essayer, nous aussi, de surfer sur cette dynamique », analyse Kamel Lakal, opticien et président de l’association « Au cœur des commerces d’Aulnay », qui organise l’événement.

Des réductions de 20 à 70 %

Chausseur, mercerie, opticien, modiste, bijoutiers, traiteur : « Beaucoup de commerçants ont joué le jeu », se félicite Kamel Lakal. Les réductions iront de -20 % à -70 %. Et ces deux jours prendront la forme d’une « braderie géante » avec des barnums dressés devant les enseignes « et une foule d’animations », promet l’organisateur. Par exemple : devant l’opticien, réparation de lunettes gratuite !

Source et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :