Publicités

Archives du blog

Un djihadiste repenti à Aulnay-sous-Bois raconte sa propre histoire

Issu de la deuxième génération d’immigrés algériens à Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Hakim Djaziri raconte dans Désaxé son arrivée en France et comment il a versé adolescent dans les trafics illicites, avant d’adhérer aux thèses du terrorisme islamiste. Mise en scène par Quentin Defalt (Les Vibrants), la pièce est jouée dans le Festival Off d’Avignon, au Théâtre du Train Bleu, du 5 au 24 juillet à 15h15.

Ferré par le théâtre

A Fleury-Mérogis, un homme se souvient des événements qui l’on conduit en prison. Tout commence avec l’anniversaire de ses 4 ans à Alger, le portrait idyllique que lui fait son oncle de la France, l’amour de ses parents, sa mère prof de français et son père haut fonctionnaire. Puis c’est leur fuite en région parisienne quand l’intégrisme islamique menace l’Algérie. Leur fils arrive plus tard, puis subit l’accueil froid sinon hostile des habitants. C’est le refuge dans la délinquance, la violence, puis l’adhésion à l’Islam radical, jusqu’à la préparation d’un attentat qui conduiront le jeune homme en prison. Nous sommes dans les années GIA (1990), quand le gouvernement algérien négocie de manière trouble avec ses membres (assassinat des moines de Tibhirine ,1996).

Source et article complet : France Info

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :