Archives du blog

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois ne veut pas de la privatisation du service voirie

Depuis plus d’un an, nous avons vu de nombreux employés de la société Nicolin nettoyer certaines rues et grands axes de la ville. Avant le premier confinement, nous nous étions inquiétés de cette situation auprès de la DRH. Il nous avait été répondu que cette société était un renfort des services de la ville et ne devait nettoyer que les grands axes routiers. Le nombre de balayeuses et d’agents du privé bien mieux équipés que nos agents nous avaient évidemment mis la puce à l’oreille.

Quasiment tout le sud de la ville est nettoyée par cette société privée, cette zone inclut de nombreuses rues, s’étend jusqu’au parc des Cygnes et à certains axes principaux du nord de la ville. Selon les agents que nous avons rencontrés, du matériel appartenant à la collectivité serait attribué aux ouvriers de la société Nicolin alors qu’eux-mêmes ont du matériel en panne et des véhicules en panne en mauvais état voir dangereux pour
certains !

Ces mots nous les avons écrits le 9 février 2021, depuis la situation ne fait que s’aggraver, la société Nicolin faisant comme le coucou son nid dans celui des autres.

Aujourd’hui, les agents de la propreté, nous ont alerté sur certains propos que leurs tiennent des employés de cette société privée.

Par le biais de ce mail envoyé à Monsieur le Maire, nous demandons à être reçus en urgence pour éclaircir cette situation et connaître enfin quelles sont les intentions de la collectivité pour l’avenir de ce service essentiel à la ville :

« Monsieur le Maire,
Les agents du service voirie propreté, nous ont fait part de leur désarroi concernant l’avenir de leur service. La semaine dernière, un employé de cette société a déclaré à des agents de la voirie que 23 agents du service allaient être mis à disposition de son employeur. Celui-ci a même cité le nom d’un cadre du service, pour appuyer ses propos, disant aussi que des véhicules de la mairie seraient attribués aux employés de NICOLIN.

Monsieur le Maire, nous avons vu ces dernières années le privé prendre en charge une grande partie de la ville au détriment de notre propre service de nettoyage. Leurs véhicules sont maintenant stationnés au sein du CTM, du matériel appartenant à la Mairie aurait déjà été fourni à des employés de cette société, par exemple un « glouton » qui était utilisé par un agent, lui aurait été retiré et donné à un employé de NICOLIN.

Il est temps de connaître la position de la Mairie sur l’avenir de ce service, va-t-il être privatisé ou non?

Nous demandons à être reçus en délégation, en urgence et si possible dès le 8 novembre. Celle-ci sera composée d’élus Force Ouvrière et d’une quinzaine d’agents du service propreté voirie.

D’autres problèmes seront évoqués:

    • Matériel HS, vétuste ou en panne,
    • Titularisation des contractuels
    • Proxim aulnay
      etc…

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération. »

APRÈS LA PRIVATISATION DU SERVICE JEUNESSE, LE SERVICE PROPRETÉ VOIRIE ? FORCE OUVRIÈRE DIT NON !!! NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Source : communiqué Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois ne veut pas de la privatisation rampante du service voirie

Depuis plus d’un an, nous voyons une société privée nettoyer les rues du sud de notre ville et certains grands axes du Nord.

Avant les élections municipales, il nous avait été affirmé que la société Nicollin était un renfort momentané des services de la ville et ne devait nettoyer que les grands axes routiers. Momentané ?

Cela fait maintenant plus d’un an que cette situation perdure et ne semble pas prête de s’arrêter !

Pourquoi certains quartiers d’Aulnay sont-ils confiés à cette société privée, alors qu’en même temps, les agents du service voirie propreté, peinent à avoir du travail et ont à leur disposition, du matériel et des véhicules hors d’âge et en mauvais état ?

Pourquoi la municipalité préfère-t-elle payer une société privée, plutôt que d’investir dans le service voirie propreté de notre ville ? D’après certains agents, la prestation mensuelle d’une balayeuse de cette société coûterait aussi chère que l’achat d’une balayeuse neuve !

Autre exemple de privatisation rampante, par petites touches :

Les agents du pavage s’occupaient de l’installation des bâteaux pavés depuis des années. Pourtant, depuis un an déjà,ces tâches sont effectuées par des sociétés privées !

En même temps, les agents du pavage et de l’enrobage doivent se contenter de matériel et de véhicules hors d’âge voir dangereux. Certains véhicules utilisés ne seraient même pas passés au contrôle technique !

Imaginez une société privée qui agirait de même avec ses employés, ils se retrouveraient au tribunal !

Force Ouvrière rappelle qu’en cas d’accident avec un véhicule non conforme, le chauffeur pourrait être tenu pour responsable, s’il est avéré qu’il conduisait celui-ci en connaissant sa dangerosité.

Force Ouvrière n’accepte pas que l’on mette les agents de la ville et les Aulnaysiens en danger !!!

Force Ouvrière demande aux agents de faire jouer leur droit de retrait et de refuser de conduire des véhicules qui leur semblent dangereux, de rédiger des fiches d’incident pour signaler les faits et de nous contacter immédiatement !

Lorsque nous demandons si le service Voirie sera privatisé, l’administration nous répond que ce n’est pas à l’ordre du jour.

Pourtant, nous assistons à une privatisation par petites touches, une privatisation rampante !

L’obsolescence programmée du matériel et des véhicules fait-elle partie du programme pour justifier cette privatisation ?

Certaines administrations l’ont déjà expérimenté en France pour justifier des privatisations, on planifie la désorganisation de façon à pouvoir dire : « Vous voyez ça ne marche pas ! »

Nous espérons que ce n’est pas la stratégie de la Mairie.

FORCE OUVRIÈRE EXIGE :

  • L’ARRÊT IMMÉDIAT DES PRIVATISATIONS !
  • QUE L’INTÉGRALITÉ DE LA PROPRETÉ DE NOTRE VILLE ET DES AMÉNAGEMENTS DE VOIRIE SOIENT INTÉGRALEMENT CONFIÉS AUX SERVICES DE LA VILLE .
  • QUE LES OUTILS, MATÉRIELS ET VÉHICULES SOIENT REMIS AUX NORMES, RÉPARÉS OU REMPLACÉS.
  • LA TITULARISATION DE TOUS CONTRACTUELS POUVANT L’ÊTRE.

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois refuse la privatisation du service voirie

Depuis plus d’un an, nous voyons une société privée nettoyer notre ville.

Pourquoi la municipalité préfère-t-elle payer une société privée, plutôt que d’investir dans le service voirie propreté de notre ville ?

Pourquoi certains quartiers d’Aulnay sont-ils confiés à cette société privée, alors qu’en même temps, les agents du service voirie propreté, peinent à avoir du travail et sont livrés à eux mêmes ?

Du matériel, propriété de la ville, serait même mis à disposition de cette société, pendant que nos collègues de la voirie propreté n’ont quasiment plus rien pour travailler (véhicules et matériels en panne et non réparés) !!!

FO DEMANDE À MONSIEUR LE MAIRE DE S’ENGAGER AFIN DE RASSURER LES AGENTS SUR L’AVENIR DU SERVICE VOIRIE PROPRETÉ.

Avant les élections municipales, il nous avait été affirmé que la société Nicollin était un renfort momentané des services de la ville et ne devait nettoyer que les grands axes routiers.

DONC DU PROVISOIRE !!!

FO EXIGE :

1) QUE LE RENFORT PROVISOIRE DE LA SOCIÉTÉ PRIVÉE CESSE IMMÉDIATEMENT !!!
2) QUE L’INTÉGRALITÉ DE LA PROPRETÉ DE NOTRE VILLE SOIT DE NOUVEAU CONFIÉE AU SERVICE VOIRIE PROPRETÉ.
3) QUE LES OUTILS, MATÉRIELS ET VÉHICULES SOIENT REMIS AUX NORMES ? RÉPARÉS OU REMPLACÉS

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :