Publicités

La CFTC intérroge 3 candidats aux municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois sur différents thèmes

(Recto février 2014)La CFTC  interrogé 3 candidats aux élections municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois sur différents thèmes majeurs de la campagne. Ces 3 candidats sont :

  • Alain Amédro, soutenu par EELV, le Parti de Gauche et Ensemble
  • Bruno Beschizza, soutenu par l’UMP
  • Jacques Chaussat, soutenu par l’UDI, le mNPR, le Modem et Nouvelle Ecologie Démocrate

Les thèmes abordés ont été :

  • La métropole du Grand Paris
  • La réforme des rythmes scolaires
  • Les recrutements, les évaluations, les rémunérations chez les communaux d’Aulnay
  • La santé au travail
  • Le service public et l’organisation du travail
  • Les risques de coup de balai en cas de victoire de l’un des candidats sur le personnel communal
  • Le budget du personnel

Pour accéder aux réponses des candidats, cliquer ici ou sur l’image ci-contre.

Publicités

Publié le 13 mars 2014, dans Municipales 2014, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. bonjour à tous, et merci à Aulnay cap de publier ces interviews qui ont aussi été distribués à l’ensemble du personnel. Juste une rectification : nous avons sollicité l’ensemble des candidats aux élections municipales. Trois d’entre eux sont revenus vers nous pour répondre longuement à nos questions. M. le Maire n’a pas souhaité se soumettre à cet exercice, c’est ce que nous rappelons dans l’edito, tout en le déplorant.
    Frédéric Gousset, trésorier de la sections CFTC du personnel communal

  2. Monsieur le Maire sortant estime sans doute ne pas avoir à rendre des comptes de son mandat écoulé qui laisse beaucoup d’amertume à nombre d’agents et d’Aulnaysiens qui ont été victimes de mises au placard, de changements de service imposés, de non recrutement sur les emplois de la ville, le tout dans la plus totale nébulosité et sans la moindre justification ni explication ! La gestion des ressources humaines, (fort coûteuse aux contribuables de la ville si l’on en juge le nombre conséquent d’agents qui y officient pour des résultats très litigieux) durant ce mandat manque totalement de transparence, enfreint les lois sans vergogne, et ne respecte absolument pas la déontologie de la fonction publique territoriale !

    C’est oublier un peu vite que l’exercice du pouvoir d’un maire et de ses élus n’implique pas que des droits, tel que placer des gens à des postes parce qu’ils sont vos amis ou qu’ils vous soutiennent politiquement ! C’est aussi et surtout respecter les statuts, les compétences avérées, la déontologie et les règles de la fonction publique territoriale, tout en étant au réel service des administrés Aulnaysiens.

    Monsieur Ségura n’est à l’écoute que des Aulnaysiens qui n’ont rien à lui reprocher, ou qui le brosse dans le sens du poil ! ( Entendez ici, ses apparatchiks, ses Flatteurs, ses soutiens politiques, et tous ceux qui se réjouissent d’avoir bénéficié de ses largesses avec l’argent public, celui de nos impôts). Les autres Aulnaysiens, les mécontents, les victimes d’injustices flagrantes, les discriminés arbitrairement, et ceux qui refusent de se « carpettiser » devant lui, ne sont jamais reçus en audience ! Curieuse façon de se prétendre à l’écoute des Aulnaysiens quand on en ignore délibérément une grande partie, et quand on fuit sciemment les conséquences d’actes qui vous sont à juste titre reprochés !

    Plutôt Lâche le Sieur Ségura, et bien incapable de faire face aux conséquences de ses choix discrétionnaires et de sa gestion clientéliste !

    Les agents territoriaux n’ont pas à voir leur carrière stoppée ou handicapée par les actions
    partisanes et clientélistes des élus qui ne devraient prendre en considération que les compétences des candidats à un poste, plutôt que d’abuser de leur pouvoir discrétionnaire pour piétiner les lois et imposer des recrutements contraires à la loi et donc aux administrés eux-mêmes !

    L’absence de réponse du maire, et son refus d’implication dans les demandes précises de la CFDT sur des sujets qui pourtant nous préoccupent tous à juste raison, démontre à quel point Monsieur Ségura se comporte en dictateur inaccessible à ses administrés, abuse éhontément de ses pouvoirs, pratique la censure et s’abstient de toute situation où il sait pertinemment qu’il ne pourra pas justifier sa gestion douteuse des ressources humaines, ni faire accepter ses choix et ses actions très critiquées et critiquables de sa mandature écoulée !

    Curieusement il est à noter que les réponses de chacun des candidats apportent des solutions et des propositions qui s’appuient précisément sur ce que plus jamais un Aulnaysien ne veut voir pratiquer au sein de sa ville et de sa mairie ! Cela en dit long sur la corruption, les conflits d’intérêt et les passe-droits qui ont marqué et jalonné le mandat de Gérard Ségura !

    Chacun d’entre nous sera bien avisé d’en prendre bonne note pour que ces pratiques inadmissibles cessent dès le lendemain de l’élection du 30 mars, en espérant toutefois que cela ne sera pas un poisson d’avril …

Répondre à Catherine Medioni Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :