50 ans de la table de l’Humanité à Aulnay-sous-Bois au Marché de la Gare le dimanche 3 mai 2015

50 ans table huma Aulnay recto50 ans de défenses des idées de justice sociale,de démocratie et de liberté.

La table de l’Humanité, au marché de la gare, contribue, contre vents et marées, depuis Mai 1965 à faire progresser les idées de justice sociale de démocratie et de liberté par la diffusion de la presse communiste et le contact direct.

Plusieurs centaines de militants se sont relayés durant ces 50 années, plus de 2500 dimanches, pour assurer la présence communiste quels que soient le temps et les circonstances.

La presse écrite d’opinion et d’information est en grande difficulté économique face aux médias audiovisuels et informatiques beaucoup plus volatils et plus faciles à contrôler tant en légiférant, en « écoutant », en paralysant par cyber-attaques ou en amalgamant, d’un revers de « langue » le PCF et ses ennemis.

« Seuls les écrits restent »… et plus encore quand ils sont source de relations humaines.

Ce 50e anniversaire est l’occasion de saluer les « Compagnons de Défense de l’Humanité », d’affirmer l’importance de nos valeurs (exposées sous barnum en UNEs de l’HUMA) et de proposer un moment d’échange autour du verre de l’amitié,
Dimanche 3 mai 2015 à partir de 11h sur le Rond point de Strasbourg (table du Marché) à Aulnay-sous-Bois.

En présence de personnalités qui souhaitent être présentes 
et Patrick Le Hyaric directeur du journal l’Humanité.

Source : communiqué Parti Communiste Aulnay-sous-Bois

 

Publié le 30 avril 2015, dans Politique, Presse, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Les communistes y feront-ils acte de repentance :

    Période d’avant 1956 :

    – pour avoir été aux ordres de Moscou lorsque Staline signait le funeste pacte de non agression avec les nazis en août 1939 * ? La lutte contre le fascisme et en faveur de la démocratie devenait une lutte impérialiste devant être abandonnée par les communistes. Quid de Jacques Duclos, haut cadre du PCF, stalinien, qui voulait négocier la paix avec Hitler et parlementer avec les occupants nazis afin que l’Huma puisse être de nouveau publié ?

    – pour avoir accordé en mars 1956, par le biais d’un vote, les pouvoirs spéciaux au gouvernement Mollet afin de maintenir l’ordre dans l’Algérie française; et ce alors que le même Mollet promettait fin février 1956 « la guerre à outrance » à ceux qui, en Algérie, refuseraient de déposer les armes ? Duclos, encore lui, espérait que le groupe communiste décrocherait quelques strapontins au gouvernement.
    A peine quelques jours suivant ce vote, le 17 mars 1956, le gouvernement Mollet pondait un décret co-signé notamment par un certain F. Mitterrand, alors ministre de la Justice, accordant les pleins pouvoirs à la justice militaire pour réprimer les rebelles **

    Période censée être charnière post-1956 :

    – pour ne pas avoir su condamner en son temps le stalinisme; ce qu’a reconnu Mme Buffet en 2009 à l’occasion du 20e anniversaire de la Chute du Mur de Berlin
    Aimé Césaire claqua la porte du PCF en octobre 1956 alors que la direction du parti refusait la « destalinisation »

    – pour avoir célébré en avril 1975 la prise de pouvoir à Pnom-Penh des « khmers rouges », dont les idéologues ont été formés par l’extrême-gauche française à Paris, et pour avoir nié, à travers l’Huma *** justement, la réalité du génocide alors en cours dans l’ex-Cambodge ?

    * Les communistes ont tendance à faire croire qu’ils étaient à la pointe de la résistance anti-nazie, au cours de la Seconde guerre mondiale, en brandissant notamment l’exemple de leur participation à la guerre contre les nazis aux côtés des républicains espagnols, en 1936.
    Mais où étaient ces fameuses brigades internationales lorsque les mêmes nazis ont envahi la Pologne ?…

    ** cf fac-similé du décret inscrit au JO, à l’époque
    http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=19560319&numTexte=&pageDebut=02656&pageFin=

    *** Cf cette thèse présentée à Lyon 2 en 2011 et intitulée « Les Massacres de masse perpétrés par les Khmers Rouges entre 1975 et 1979 et LEUR couverture médiatique en France »

    Cliquer pour accéder à morel_a.pdf

  2. JEAN LOUIS KARKIDES

    Le FN fera t’il repentance?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :