Publicités

Ouverture de pompes funèbres de rite musulman à Aulnay-sous-Bois avec Elamen

Pompes_Funebres_Islam_Aulnay_VitrineSituées sur l’Avenue Anatole France, à proximité du Lycée Espérance, non loin de la gare RER B et du Centre Ville, les pompes funèbres de rite musulman Elamen ont ouvert leurs portes.

Ouvertes du Lundi au Vendredi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00, cette nouvelle enseigne diversifie quelque peu le commerce de proximité sur cette autrefois prospère artère commerçante, où l’on trouve majoritairement des agences et des salons de coiffure.

Pour contacter les pompes funèbres en cas d’urgence : 01.58.60.11.11.

Reportage réalisé par Aurore Buselin.

Pompes_Funebres_Islam_Aulnay_Ecriteau

 

Publicités

Publié le 30 août 2015, dans Commerces, Religion, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 15 Commentaires.

  1. On trouve des agences ? Mais des agences de quoi ?
    Encore une fois reportage très complet et bien détaillé, précis etc… 😦

    A l’instar de la banque Noorassur, le terrorisme islamiste s’installe dans notre beau pays franchouillard hein @RV ou RW ? 😉 Déjà il ne prend plus le RER B, ou les blancs (je ne parle pas des Khmers adoptés par charité et seraient bien français ceux là ???) se font rares (peur d’une agression ?) ou peut être ne veulent ils pas être témoins de quelque trafics, financés par cette banque qui doit financer le terrorisme anti-occidentale (je ne dis pas chrétien, mais bouddhiste ?) dont le PDG fait parti de Daesch, ou du parti des Indigènes de la République…. Tout en circulant (façon triades) dans des voitures de luxe aux vitres fumées…. « On est plus en Indochine » se répète il (ancienne colonie) m*** !!! « Pol Pot au secours les français laissent passer l’Islam, on va tous mourir, c’est Michel Houellebecq qui me l’a dit… »

  2. de mieux en mieux

  3. Lorsque je suis arrivé sur Aulnay, ce local était occupé par une agence immobilière, par laquelle j’ai trouvé mon premier appartement (une location).
    Puis l’agence a mis la clé sous la porte, et le local est longtemps resté vacant.

    Des jeunes ont ensuite ouvert un bar à chicha (Dubaï lounge, un nom comme ça), et l’on pouvait voir de belles berlines se garer devant.
    Puis fermeture, là aussi.

    Désormais, c’est une société de pompes funèbres musulmanes qui s’est installée.

    Petite réflexion.
    On entend épisodiquement des polémiques relatives à des carrés confessionnels que réclament les uns et les autres dans les cimetières (seuls les juifs et les musulmans en réclament, en fait).
    Carré confessionnel ? Est-ce à dire que, même dans la mort, certains estiment qu’ils ne veulent reposer qu’auprès de leurs coreligionnaires et non côtoyer dans leurs trépas des adeptes d’autres religions voire des athées ?

    Ils veulent le vivre-ensemble – à sens unique – mais réclament du mourir entre eux. Allez comprendre.

  4. Jean Louis KARKIDES

    Et l’on passe du coq à l’âne en cherchant à soi disant comprendre…..
    RW, laissez les citoyens vivrent et mourirent selon leurs coutumes, leur religion.
    C’est cela la laïcité et ne nous parlez pas du vivre ensemble, c’est risible..

  5. « Selon leurs coutumes », vraiment ?

    ll y a quelques jours, j’ai rapidement décrit la façon dont certains bouddhistes tibétains procèdent aux funérailles dites célestes – jhator – des leurs, je doute que leurs coutumes puissent être tolérées par nos lois actuelles.

    En effet, l’un des rites consiste à déposer au sol le défunt, nu, puis à le découper en morceaux, en prenant soin de séparer la chair du squelette.
    La chair est broyée et mélangée avec des céréales, le squelette dépecé. Le tout est ensuite offert aux oiseaux de proie. Ca devrait vous séduire, c’est on ne peut plus respectueux de la chaîne écologique.

    Evidemment, vous objecterez que les bouddhistes tibétains pratiquant ce type de rite doivent être plus que rares, en France.
    Mais que se passerait-il si, d’aventure, ils se mettaient à revendiquer la possibilité de pratiquer cette coutume ? Préconiseriez-vous de la tolérer, au nom du respect des coutumes ? Les autorités devraient-elles refuser, au risque de passer pour « bouddhistophobes » ?

    L’autre exemple que j’avais pris est le port, obligatoire du poignard – kirpan – pour les sikhs. Or le port d’armes de catégorie D, càd armes dites blanches, est prohibée sur le territoire français. Est-ce à la loi, la société de s’adapter aux coutumes des uns et des autres qui peuvent être déclinées à l’infini ? Ou sont-ce aux coutumes diverses de s’adapter aux lois en vigueur ?

    Ces exemples qui peuvent paraître excessifs sont pris exprès pour vous démontrer que, non, toutes les coutumes, liées à des religions ou non du reste, ne peuvent être importées, tolérées.
    Autres exemples, les mariages forcés, les crimes d’honneur, les excisions, l’esclavage encore pratiqué ici et là dans le monde.

    Et pour en revenir au vivre-ensemble, mes propos étaient évidemment ironiques puisque, alors que les élites nous martèlent leur idéologie du vivre-ensemble, on s’aperçoit que des bigots ont, de leur côté, pour seule volonté de vivre – et mourir – à côté.
    L’obligation de manger halal, de la possibilité, pour une femme, de ne se marier qu’avec un musulman; l’interdiction absolue, pour un non-musulman, de se rendre dans le plus haut lieu saint de l’islam, la Mecque (quelle idée, cela dit); les carrés confessionnels, tout cela constitue du communautarisme, entretenu à la fois par eux et par ceux qui défendent le « respect des coutumes ».
    Je me demande si le terme « oecuménique », utilisé chez les chrétiens, a un équivalent en langue arabe, et dans l’islam.

  6. Olivier Rimbert

    N’oublions pas que les seuls carrés confessionnels dans les cimetières français sont ceux des catho ( 4% de la population)

    J’aimerai qu’il fut instauré des carrés athées

    PS il est rare de voir RV dire jhator 🙂

  7. Des carrés athées ? Ils sont chez le diable, car après la mort viendra l’enfer, et là vous aurez toute l’éternité pour ne pas avoir cru à temps !!!! Gnark ! ganrk !!!

  8. Oh ce doit être de la bonne, non? vous la faites venir d’où?

  9. Jean Louis KARKIDES

    RW, vos exemples représentent les coutumes fréquentes de nos concitoyens… 😉
    Il est évident que les lois française doivent être respectées.
    Quant à être découpé après ma mort, ou brulé, ou mis en bière, cela m’importe peu…
    Laissons les citoyens vivre leur foi et partageons nos fêtes.

  10. JL, vous répondez à côté de la plaque, pour ne pas avoir à répondre sur le fond.

    Non, toutes les coutumes n’ont pas à être tolérées.

    Ou alors, autorisons les sikhs à porter leur poignard sur la voie publique – mais dans ce cas, qu’est-ce qui empêche n’importe quel quidam d’en faire autant, au nom du principe de l’égalité en droits ? -, tolérons que des dépouilles d’êtres humains soient entreposées ici ou là et livrées en pâture aux prédateurs du monde animal, après démembrement de ces dépouilles; ou encore que des dépouilles soient incinérées, à l’air libre, puis les cendres jetées dans le canal de l’Ourcq ou dans la Seine, laissons les asiat manger du chien ou du chat si ça leur chante, fermons les yeux sur les mariages forcés, excisions et autres joyeusetés importées.
    Liste non exhaustive.

    Les bigots peuvent vivre leur foi sans revendiquer sans cesse des adaptations à leurs extravagances, sans brandir le chantage au racisme.
    Malheureusement, ils trouveront toujours des bisounours et des politiciens animés par le clientélisme électoraliste pour appuyer leurs revendications.

  11. Jean Louis KARKIDES

    Sachez lire et ayez confiance dans nos lois que n’autorisent ni le poignard, ni l’excision…
    Arrêtez de vouloir uniformiser notre société.
    Certains ont essayé,il n’y a pas si longtemps, ce fut un échec.
    Personnellement, mes cendres, je vous les confie pour les mettre autour d’un cep de vigne…. 😉
    Ça vous arrive de quitter l’uniforme ?
    Allez detendez vous et allez parler avec ceux qui ne vous ressemble pas, cela vous fera peut être du bien.

  12. Nos lois n’autorisent ni le port du poignard, ni l’excision. Et c’est fort bien ainsi.
    Mais, un jour, il est envisageable que des sikhs réclament un droit à porter leur poignard, comme d’autres réclament un droit à porter un voile – au hasard.

    Serait-il sikhophobe d’exiger de ces sikhs qu’ils renoncent à leurs coutumes ?

    De même, l’excision est un rite pratiqué dans divers pays, par différentes ethnies, différentes groupes de populations. Ce n’est pas forcément lié à la religion; en Egypte, nombre de fillettes sont excisées, y compris chez les coptes (chrétiens).

    Les lois interdisant le port du poignard ou encore l’excision, les mariages forcés etc vont contre ces coutumes, rites traditions venues d’ailleurs.
    Ce qui va à l’encontre de vos propos, plus haut :

    « laissez les citoyens vivrent et mourirent selon leurs coutumes, leur religion »

    Il est au contraire heureux que des lois empêchent l’expression de certaines de ces coutumes, donc.

  13. Jean Louis KARKIDES

    Obtu vous êtes….
    J’ai bien dit « en respectant nos lois »…
    Nous aurons peut-être à les défendre ….
    Contre vos amis plus certainement que contre les shicks….

  14. Salamou alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh actuellement , je ne travaille plus , je consacre mon temps au lavage mortuaire , nous sommes deux laveuses , nous avons fait notre formation , il y a quelques annees à Nanterre theorie et pratique alhamdoulillah nous faisons regulierement des lavages mortuaires selon la sunna avec visite de malade ayant le cancer voir en fin de vie que nous suivons afin de leur apporter notre soutien, les soulager et leur faire des dohas inchaAllah car souvent ils n ont personne aucune famille qui va les laver si nous cherchons pas apres eux? nous devenons une famille pour eux et vers la fin finisse par deceder alhamdoulilah nous les lavons dans les rites de l islam on fait cela sans association par nos propres moyens, nous sommes vehiculees et qui plus est avons tout notre materiel ainsi que notre rouleau de kfen que nous coupons nous meme fissabililah…je fais egalement des demonstrations de lavage mortuaire dans les mosquees..les salons ..chez les particuliers ..puis aux infirmieres…Je donne des conseils egalement niveau nutrition comment bien s alimenter avec des legumes crus extracteur de jus curcumma en racine gingembre etc fini les produits laitiers additifs gluten et compagnie , voila je pourrais vous en dire d avantage inchaAllah lors de notre rencontre …Nous souhaitons vous apporter notre savoir notre soutiens si toute fois l occasion se presente inchaAllah dans l attente de votre reponse bien à vous qu Allah vous recompense dans tout ce que vous faites …..salamou alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh votre soeur Fatima au 0623301579

  1. Pingback: Quand des Aulnaysiens connaissent pas leur ville avec une pseudo ouverture d’une boutique de pompes funèbres musulmanes | Aulnaycap !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :