Bruno Beschizza veut avoir accès aux fiches S pour identifier le personnel des écoles à risque

Bruno-Beschizza_scalewidth_630Les prochaines élections présidentielles et plus proche encore, les primaires à Droite, annoncent la couleur : la sécurité et le terrorisme seront deux thèmes récurrents des campagnes à venir.

Bruno Beschizza souhaiterait pouvoir accéder, en tant que Maire d’Aulnay-sous-Bois, aux fiches S, qui identifient les personnes qui présentent un risque de radicalisation. Objectif : cerner les professeurs des écoles et le personnel scolaire afin d’être plus vigilant, notamment vis-à-vis des enfants. Effet d’annonce ou pas ? En tout cas, selon Le Parisien, le ministère de l’intérieur et la préfecture ont dit non. Ces fiches sont destinées aux services de la police nationale et ne garantissent aucunement la détection du niveau de dangerosité des élus. La divulgation de ces éléments pourraient même être de nature à compromettre les enquêtes en cours.

Y aurait-il des enseignants, ou du personnel dans les écoles, qui seraient radicalisés ? Certains diront qu’il n’y a pas de fumée sans feu…à moins que cela ne soit qu’une fausse alerte.

Publié le 7 septembre 2016, dans Politique, Sécurité, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. C’est sûr, vaut mieux attendre qu’il se passe quelque chose… quand c’est trop tard, c’est trop tard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :