Publicités

Fin de grève à la restauration scolaire à Aulnay-sous-Bois

restauration_municipaleLa mobilisation de l’ensemble du personnel porte ses fruits. La Municipalité nous a entendu.

FORCE OUVRIÈRE a obtenu que le régime indemnitaire soit maintenuintégralement pour :

  • Arrêt maladie pour convalescence suite à une hospitalisation
  • Arrêt maladie pour les agents atteints d’une maladie chronique ou orpheline sur justificatif médical après saisine de la gestionnaire RH.
  • Cures thermales médicalisées

FORCE OUVRIÈRE a aussi obtenu :

  • Les dix jours d’arrêt maladie sans baisse de régime indemnitaire pris en compte sur les jours ouvrés et sur l’année civile. (projet initial de la Collectivité : 10 jours pris en compte sur 365 jours à compter du 1er jour de maladie sur les jours ouvrables)
  • L’attribution du régime indemnitaire pour l’ensemble des agents contractuels FORCE OUVRIÈRE avait obtenu dès le mois de novembre le retrait de la Municipalité de faire travailler le personnel 36 heures payées 35. C’était une première victoire des Communaux d’Aulnay sous Bois !

Aujourd’hui, FORCE OUVRIÈRE a reçu des engagements écrits de la Municipalité, pour le service de la restauration. Nous publierons ce courrier par la suite.
Vu les avancées obtenues, la grève est levée mais l’année 2017 sera une année de revendication et de combat pour récupérer les acquis qu’ils nous ont pris.

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Publicités

Publié le 17 janvier 2017, dans Syndicats, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Il est tout de même regrettable que les citoyens en position de salariat dans la fonction publique territoriale, qu’ils soient titulaires ou contractuels, soient contraints de devoir faire grève pour être enfin entendus de leur hiérarchie et des élus qui imposent des décisions unilatérales contre [NDLR : partie modérée] et intérêts ! Cela démontre un dialogue social inexistant entre les personnes en position d’autorité et leur personnel, et une démocratie où les premiers s’arrogent le droit [NDLR : partie modérée] !

    Les citoyens ont-ils encore le droit de pouvoir s’exprimer sans craindre des représailles de ceux qui jouissent du pouvoir ?

  2. Avec les compliments de Aulnay Respectueuse

  3. Veuillez noter ma nouvelle adresse mail
    Merci

    saliha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :