Publicités

Être handicapé à Aulnay-sous-Bois !

La municipalité d’Aulnay refuse aujourd’hui à un agent reconnu travailleur handicapé de pouvoir travailler sereinement dans un endroit calme sans contact avec du public !

L’histoire commence il y a quelques semaines un peu avant l’élection présidentielle, notre syndicat est intervenu pour demander qu’un bureau soit mis à disposition de cet agent handicapé en respectant des préconisations de la MDPH mais également des deux médecins professionnels de la ville !!

La réponse du service des relations sociales de la DRH est claire et rapide, un bureau a été trouvé au service élections, il sera disponible après les élections législatives, il faut donc juste attendre quelques semaines…

Patatrac les élections sont passées et aujourd’hui on refuse d’attribuer ce bureau à l’agent handicapé sans aucune autres explications !!!!

INACCEPTABLE !!   PAS DE SON PAS D’IMAGE !!!

Pourtant, le 13 décembre 2016, le Comité Local du FIPHFP a décidé de répondre favorablement à un projet avec la collectivité d’Aulnay et d’octroyer la somme de 351882 euros !

RAPPEL :

  • Agent handicapée (service état civil)
  • Notification MDPH le 21/02/2014
  • 1ère attestation médecine professionnelle le 03/09/2015
  • 2ème attestation médecine professionnelle le 14/04/2016
  • 3ème attestation médecine professionnelle le 03/05/2016

A QUOI SERT CETTE ARGENT SI LES AGENTS HANDICAPÉS DE LA VILLE NE SONT MÊME PAS RESPECTÉS 

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Publicités

Publié le 10 juillet 2017, dans Handicap, Syndicats, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. [NDLR : partie modérée]

  2. Comment peut-on ne pas modérer de tel commentaire!

    La provocation à la haine ou à la violence à l’encontre d’une personne en raison de son handicap est punie d’un an d’emprisonnement et de 45.000 € d’amende (article 4 de la loi du 29 juillet 1881).

    La diffamation commise en raison du handicap est punie de la même façon (article 32 de la loi du 29 juillet 1881).

    Une injure commise à l’encontre d’une personne handicapée sera punie de 6 mois d’emprisonnement et de 22.500 € d’amende (article 33 de la loi du 29 juillet 1881).

    Ces condamnations peuvent être assorties :

    d’une publication,
    d’un affichage ou
    d’une diffusion de la décision.

    Bien sur, le blog qui laisse un tel commentaire est passible des mêmes peines.
    [NDLR : merci pour ton avertissement. Ce commentaire a été approuvé trop vite par notre correspondante Aurore]

  3. aurorebuselinduplissy

    OUI J.L. je m’en excuse..

  4. Mr Karkides donneur de leçons. Un peu d’humour que diable ! Ras le bol des bobos de Mon Aulnay. Occupez vous de votre Blog

  5. Correspondante ? Whaf whafffff 😃😅😄

  6. Tiens, un nouveau troll, Houxa, enfin un nouveau pseudo, Aulnaycap, je ne suis pas « donneur de leçons » mais nous, la plupart des trolls…..Direction poubelle et l’air est plus pur!
    D’ailleurs, dans un premier temps, je me demande si les pseudos avec fausse adresse email, il ne faudrait pas les bannir car on a peut être le droit de garder son identité préservée, garantie par le blog mais avec un lien possible….
    Bonnes vacances, les trolls….Ou le troll à plusieurs pseudos 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :